Chicoutimi, Canada
Chicoutimi, Canada

Time filter

Source Type

News Article | April 18, 2017
Site: www.marketwired.com

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 18 avril 2017) - Les dirigeants de SIRIOS (TSX CROISSANCE:SOI) ont le plaisir d'annoncer la nomination de M. Jacquelin Gauthier à titre de conseiller technique principal afin de superviser et diriger les activités d'exploration de la société. Monsieur Jacquelin Gauthier, géologue, est un consultant international, basé à Montréal. Il possède une vaste expérience en exploration minière et en géologie. Il a occupé le poste de directeur de l'exploration pour des sociétés minières telles que Kinross Gold Corp., Bema Gold Corp., Cambior Inc. et Noranda Inc. Il a œuvré principalement au Canada et en Russie, mais aussi en Asie Centrale, en Afrique, au Mexique et dans l'Arctique. Au cours de sa carrière, il a été directement responsable, avec trois équipes différentes, de trois découvertes aurifères qui se sont avérées économiques. Il détient un baccalauréat en sciences appliquées (génie géologique, 1975) de l'UQAC. Il a débuté sa carrière avec SEREM Québec, une filiale du BRGM français, a poursuivi avec le Groupe Minier Sullivan puis Morrison Minerals. Dans les années 90 et 2000, il a occupé les postes de président ou vice-président de compagnies junior d'exploration. Il est actuellement membre du comité consultatif auprès de l'Autorité des Marché Financiers du Québec. Il a fait partie de commissions consultatives auprès des ministères des Ressources Naturelles du Québec et du Canada ainsi que de plusieurs comités et forums géo-scientifiques. Il a aussi été directeur et vice-président de l'Association des Prospecteurs du Québec et de l'Association Professionnelle des Géologues et Géophysiciens du Québec. Il est membre de l'Ordre des Géologues du Québec, de même que du PDAC, l'AEMQ et le GAC. M. Dominique Doucet, président, a déclaré : «Nous sommes très fiers que Jacquelin se joigne à notre équipe technique, nous sommes très confiants que Sirios profitera grandement de sa grande expertise dans tous nos projets d'exploration, en particulier Cheechoo, projet dont le progrès sera d'autant plus accéléré.» La bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les Règles de la bourse de croissance TSX-V) ne peuvent être tenus responsables de l'exactitude ou de la véracité du présent communiqué.


SAGUENAY, QUÉBEC--(Marketwired - 3 nov. 2016) - C'est dans le but de soutenir les efforts des individus et des groupes souhaitant intégrer l'activité physique à leur mode de vie que se déroulera le 19 novembre prochain le Challenge Stanley Vollant. Ce nouveau rendez-vous annuel, organisé dans l'esprit du projet Innu Meshkenu, se veut une compétition amicale entre les communautés autochtones qui doivent cumuler le plus grand nombre d'heures de marche possible. Cette édition du Challenge est co-organisée par le Grand Conseil de la Nation Waban-Aki et se déroulera dans la communauté abénaquise d'Odanak, située sur la Rive-Sud du Saint-Laurent entre Montréal et Québec. C'est donc dans le plaisir et sous le thème de la prévention en santé que tous sont invités à venir marcher leur challenge en compagnie du Dr Vollant. Selon le Regroupement pour un Québec en santé, une très forte majorité de Québécois (87 %) affirment qu'ils aspirent à vivre sainement, à manger mieux et à bouger plus, mais ils avouent trouver souvent difficile d'intégrer ces saines habitudes dans leur vie quotidienne. Le Challenge Stanley Vollant vise donc à développer un environnement favorable qui valorise l'importance de la marche dans l'optique d'offrir aux Premières Nations l'opportunité d'intégrer des saines habitudes de vie au quotidien. Le Dr Stanley Vollant souligne : « La marche est une activité physique qui est accessible à tous, peu importe son revenu ou son état de santé. Lors de ma grande marche Innu Meshkenu, j'ai vu un impact considérable sur la vie de ceux qui ont décidé de s'y adonner afin de me suivre. Il est donc important de valoriser cette activité physique, car elle est souvent le premier pas dans un plan de remise en forme. » Le Challenge consiste en une marche d'une, deux, trois ou quatre heures. Les quatre challenges se termineront à 15 h afin que les marcheurs finissent ensemble au fil d'arrivée. L'inscription est gratuite et un dîner populaire ainsi qu'une collation seront offerts aux participants. Un souper sera également offert par la communauté d'Odanak à tous les marcheurs. L'événement est rendu possible grâce à nos partenaires soit Santé Canada, le gouvernement du Québec, Québec en forme et le Centre des Premières Nations Nikanite de l'UQAC. Pour participer au Challenge Stanley Vollant, il suffit d'aller s'inscrire sur le site Web d'Innu Meshkenu dans la section CHALLENGE, à l'adresse suivante: www.innu-meshkenu.com/fr/le-challenge/demarche-et-inscription. Voulant passer des paroles à l'acte et mettre en place des moyens constructifs de changer le sort des peuples autochtones, c'est en septembre 2010 que le Dr Stanley Vollant a entrepris la marche Innu Meshkenu. Sa vision : promouvoir l'adoption de saines habitudes de vie, d'encourager la fierté culturelle et de valoriser la persévérance scolaire chez les jeunes des Premières Nations et leurs familles. Jusqu'ici, il a parcouru avec son équipe d'une centaine de marcheurs, plus de 5 255 kilomètres de routes et de sentiers au sein des territoires innu, huron-wendat, waban-aki, micmacs, attikamekw, anishnabeg, cri, mohawk, malécite, naskapi et inuit afin de poursuivre ces objectifs. Pour suivre le projet Innu Meshkenu et le Dr Stanley Vollant sur les médias sociaux :


Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse. C'est dans le but de soutenir les efforts des individus et des groupes souhaitant intégrer l'activité physique à leur mode de vie que s'est déroulé aujourd'hui le premier Challenge Stanley Vollant. Cet événement annuel, organisé avec l'appui et dans l'esprit du projet Innu Meshkenu, se veut une compétition amicale entre les communautés autochtones qui doivent cumuler le plus grand nombre d'heures de marche possible. La première édition du challenge, coorganisée avec le Grand Conseil de la Nation Waban-Aki, s'est déroulée dans la communauté abénaquise d'Odanak, située sur la Rive-Sud du Saint-Laurent entre Montréal et Québec. Au total, une centaine de marcheurs ont cumulé 159 heures de marche en prenant part à des marches d'une, deux, trois ou quatre heures. Force est de constater que de nombreuses personnes ne réussissent pas à adopter un mode de vie actif, souvent parce qu'il est difficile de trouver le temps d'intégrer l'activité physique à son quotidien. Le Challenge Stanley Vollant veut rappeler l'importance de la marche et inspirer les communautés à mettre en place des plans de mise en forme collectifs. « Quand on prend sa santé en main, ce sont toutes nos perspectives d'avenir qui s'améliorent, tant au niveau physique, mental, émotionnel que spirituel, a souligné le Dr Stanley Vollant. La marche est une activité inclusive qui est accessible à tous, peu importe l'âge ou le statut. Par sa nature, un événement comme aujourd'hui favorise aussi l'ouverture à l'autre et donne l'occasion aux autochtones et aux allochtones de marcher côte à côte et de prendre le temps d'échanger. » Le Challenge Stanley Vollant a été rendu possible grâce à de nombreux partenaires qui ont à cœur la santé et le bien-être des Premières Nations, soit Santé Canada, le gouvernement du Québec, Québec en forme et le Centre des Premières Nations Nikanite de l'UQAC « La détermination et l'engagement du Dr Stanley Vollant d'agir pour le bien-être pour les jeunes Québécois de toutes les origines est tout simplement sans fin. Je suis convaincu que ce challenge, une nouvelle initiative de sa part, réussira à convaincre d'autres jeunes à croire en leurs rêves, une condition essentielle pour assurer un futur meilleur à la prochaine génération. Aujourd'hui, nous célébrons collectivement la conclusion d'une année pavée de défis et d'accomplissements en matière de santé, et par ce rassemblement, nous devenons également une source d'inspiration pour l'ensemble de la société québécoise, » s'est réjoui le ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley. « Le Challenge Stanley Vollant est un projet qui s'inscrit résolument dans le mouvement en faveur des saines habitudes de vie et il est porteur de santé et de respect, des valeurs qui nous rejoignent profondément, a mentionné Éric Lamothe, directeur général de Québec en Forme. Soutenir les jeunes dans l'adoption de comportement sain en mettant en place toutes les conditions nécessaires est au cœur de ce mouvement depuis plus de 10 ans et nous souhaitons poursuivre dans cette voix prometteuse pour nos jeunes. » M. Lamothe a pris part au Challenge d'aujourd'hui, tandis que Québec en Forme y a présenté son recueil bilan « Pour un Québec en Forme ». Le Challenge Stanley Vollant se veut un événement annuel qui vient couronner des mois d'efforts à cumuler des kilomètres de marches, comme avec le projet de club de marche «Wli Pmossaw8gan-Bonne marche» qui a été mis sur pied chez les Abénaquis d'Odanak et de Wôlinak par les Services à l'Enfance et à la Famille des Premières Nations du Grand Conseil de la Nation Waban-Aki. Dans le cadre de ce projet novateur, aînés et enfants étaient invités à se joindre à un mouvement intergénérationnel qui visait à faire bouger les gens ensemble et à se réunir autour de la culture et de la tradition autochtone. Le Conseil des Abénakis d'Odanak est fier de constater que les gens de la communauté ont posé un geste concret pour améliorer leurs habitudes de vie, par leur participation à des sessions de marche, en individuel et en groupe. Pour les élus d'Odanak, le Challenge Stanley Vollant est donc l'aboutissement logique d'une action communautaire forte, rassemblant la population et l'ensemble des partenaires de la communauté. Voulant passer des paroles à l'acte et mettre en place des moyens constructifs de changer le sort des peuples autochtones, c'est en septembre 2010 que le Dr Stanley Vollant a entrepris la marche Innu Meshkenu. Sa vision : promouvoir l'adoption de saines habitudes de vie, d'encourager la fierté culturelle et de valoriser la persévérance scolaire chez les jeunes des Premières Nations et leurs familles. Jusqu'ici, il a parcouru avec son équipe d'une centaine de marcheurs, plus de 5 255 kilomètres de routes et de sentiers au sein des territoires innu, huron-wendat, waban-aki, micmacs, attikamekw, anishnabeg, cri, mohawk, malécite, naskapi et inuit afin de poursuivre ces objectifs. Le Challenge Stanley Vollant se veut un volet grand public qui s'inscrit dans la continuité du projet Innu Meshkenu. Pour suivre le projet Innu Meshkenu et le Dr Stanley Vollant sur les médias sociaux : Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20161119-1077207800.jpg


Amirjavid F.,UQAC | Bouzouane A.,UQAC | Bouchard B.,UQAC | Bouchard K.,UQAC
Proceedings of the 2012 IEEE 13th International Conference on Information Reuse and Integration, IRI 2012 | Year: 2012

Intelligence within a system causes non-linearly behavior of system to achieve its goals, which is defined as desired world states of the intelligent system. To achieve the intended goals, an intelligent system actuates the world by realizing of strategies, scenarios, actions, activities and operations. To assist an intelligent system, we need information and knowledge from world to reason in normality of the world states and to evaluate how much the intelligent system succeeds. The non-linear behavior of intelligent systems makes it rather difficult to reason in normality of the world state, because there is no clear border or frontier to isolate the normal and abnormal world states. To do this judgment two criteria are considered. One criterion is the possible context that an activity can be accomplished in it and the other criterion is verification of the correct realization of activities. In this paper, we propose a temporal data-driven artificial intelligence technique to recognize contexts of scenarios and verify if a scenario is done in an appropriate context. © 2012 IEEE.


Moutacalli M.T.,UQAC | Bouzouane A.,UQAC | Bouchard B.,UQAC
Journal of Ambient Intelligence and Humanized Computing | Year: 2015

The many disadvantages of traditional assistance available to elderly and persons with cognitive dysfunction such as patients with Alzheimer’s disease have motivated the research of Technological assistance. The artificial agent, who will support the caregiver, is equipped with hardware and software resources that enable it to observe, analyze, infer and support, when needed, the assisted person. In this paper, we present the various stages of Technological assistance and propose a new algorithm for the step of activities models detection. We also explore an activity prediction step using time series. The experiments were conducted on real data recorded at LIARA smart home and the results are satisfactory. © 2015, Springer-Verlag Berlin Heidelberg.


Quilliot A.,CNRS Laboratory of Informatics, Modeling and Optimization of Systems | Rebaine D.,UQAC
2014 Federated Conference on Computer Science and Information Systems, FedCSIS 2014 | Year: 2014

We present here new results and algorithms for the Linear Arrangement Problem (LAP). We first propose a new lower bound, which links LAP with the Max Cut Problem, and derive a LIP model as well as a branch/bound algorithm for the general case. Then we focus on the case of interval graphs: we first show that our lower bound is tight for unit interval graphs, and derive an efficient polynomial time approximation algorithm for general interval graphs. © 2014 Polish Information Processing Society.


Moutacalli M.T.,UQAC | Bouzouane A.,UQAC | Bouchard B.,UQAC
8th ACM International Conference on PErvasive Technologies Related to Assistive Environments, PETRA 2015 - Proceedings | Year: 2015

Activity recognition is the most challenging stage of technological assistance which offers automatic support, when needed, to elderly and disabled people such as Alzheimer's patients living in smart homes. Many approaches and techniques were proposed for activity recognition while other technological assistance stages were barely explored. In this paper, after presenting our activity recognition approach and explaining how the artificial agent will use it to decide when to intervene offering help, we use time series forecasting in order to better choose the intervention time. © 2015 ACM.


Brahem M.B.,University of Quebec at Chicoutimi | Ayena J.C.,UQAC | Otis M.J.D.,REPARTI Center | Menelas B.-A.J.,UQAC
Proceedings - 2015 IEEE International Conference on Systems, Man, and Cybernetics, SMC 2015 | Year: 2015

Degradation of postural control observed with aging is responsible for balance problems in the elderly, especially during the activity of walking. This gradual loss of performance generates abnormal gait, and therefore increases the risk of falling. This risk worsens in people with neuronal pathologies like Parkinson and Ataxia diseases. Many clinical tests are used for fall assessment such as the Timed up and go (TUG) test. Recently, many works have improved this test by using instrumentation, especially body-worn sensors. However, during the instrumented TUG (iTUG) test, the type of ground can influence risk of falling. In this paper, we present a new methodology for fall risk assessment based on quantitative gait parameters measurement in order to improve instrumented TUG test. The proposed measurement unit is used on different types of ground, which is known to affect human gait. The methodology is closer to the real walking environment and therefore enhances ability to differentiate risks level. Our system assesses the risk of falling's level by quantitative measurement of intrinsic gait parameters using fuzzy logic. He is also able to measure environmental parameters such as temperature, humidity and atmospheric pressure for a better evaluation of the risk in activities of daily living (ADL). © 2015 IEEE.


Moutacalli M.T.,UQAC | Bouzouane A.,UQAC | Bouchard B.,UQAC
IEEE SSCI 2014 - 2014 IEEE Symposium Series on Computational Intelligence - CICARE 2014: 2014 IEEE Symposium on Computational Intelligence in Healthcare and e-Health, Proceedings | Year: 2015

When extracting frequent patterns, usually, the events order is either ignored or handled with a simple precedence relation between instants. In this paper we propose an algorithm applicable when perfect order, between events, must be respected. Not only it estimates delay between two adjacent events, but its first part allows non temporal algorithms to work on temporal databases and reduces the complexity of dealing with temporal data for the others. The algorithm has been implemented to address the problem of activities models creation, the first step in activity recognition process, from sensors history log recorded in a smart home. Experiments, on synthetic data and on real smart home sensors log, have proven the algorithm effectiveness in detecting all frequent activities in an efficient time. © 2014 IEEE.


Eddine Khodja D.,British Petroleum | Simard S.,UQAC | Beguenan R.,Royal Military College of Canada
Control Engineering and Applied Informatics | Year: 2015

In this paper, an approximation of sigmoid function in polynomial form has been proposed, then this function is optimized in order to implement that on FPGA using the Xilinx library. This implementation aim is to contribute in the hardware integration solutions in the areas such as monitoring, diagnosis, maintenance and control of power system as well as industrial processes. Since the Simulink library provided by Xilinx, has all the blocks that are necessary for the design of Artificial Neural Networks except a few functions such as sigmoid function. Tests results for control and diagnosis with FPGA Device are satisfactory.

Loading UQAC collaborators
Loading UQAC collaborators