SGS Canada Inc.

Lakefield, Canada

SGS Canada Inc.

Lakefield, Canada

Time filter

Source Type

SAN DIEGO, CA / ACCESSWIRE / May 11, 2017 / LRAD Corporation (NASDAQ: LRAD), the world's leading provider of acoustic hailing devices and advanced mass notification systems, today announced a $528,000 LRAD 1000X systems order from SGS Canada (http://www.sgs.ca/). The LRAD 1000X systems will be integrated with avian radar and utilized to humanely deter birds and other wildlife from tailings ponds at an oil sands operation. The order is scheduled to ship this fiscal year. "This order adds to more than 225 LRAD systems previously deployed for wildlife preservation at large mining sites," commented Richard S. Danforth, Chief Executive Officer of LRAD Corporation. "In addition to significantly reducing waterfowl deaths at mining operations, LRAD systems are being used around the world to preserve wildlife and protect critical assets at airports and air bases, oil & gas facilities, and fisheries." LRAD systems use directionality and focused acoustic output to broadcast a near infinite variety of predator calls and warning tones to ensure against habituation. LRAD systems can be manually or remotely operated, and integrated with avian radar and other sensors. For more information, please click LRAD Wildlife Preservation. Using advanced technology and superior voice intelligibility, LRAD Corporation's proprietary Long Range Acoustic Devices® and revolutionary ONE VOICE® mass notification systems are designed to enable users to safely hail and warn, inform and direct, prevent misunderstandings, determine intent, establish large safety zones, resolve uncertain situations, and save lives. LRAD systems are in service in more than 70 countries around the world in diverse applications including mass notification and public address, fixed and mobile defense deployments, homeland, border, critical infrastructure, maritime, oil & gas, and port security, public safety, law enforcement and emergency responder communications, asset protection, and wildlife control and preservation. For more information, please visit www.lrad.com. Except for historical information contained herein, the matters discussed are forward-looking statements within the meaning of Section 21E of the Securities Exchange Act of 1934. You should not place undue reliance on these statements. We base these statements on particular assumptions that we have made in light of our industry experience, the stage of product and market development as well as our perception of historical trends, current market conditions, current economic data, expected future developments and other factors that we believe are appropriate under the circumstances. These statements involve risks and uncertainties that could cause actual results to differ materially from those suggested in the forward-looking statements. These risks and uncertainties are identified and discussed in our filings with the Securities and Exchange Commission. These forward-looking statements are based on information and management's expectations as of the date hereof. Future results may differ materially from our current expectations. For more information regarding other potential risks and uncertainties, see the "Risk Factors" section of the Company's Form 10-K for the fiscal year ended September 30, 2016. LRAD Corporation disclaims any intent or obligation to update those forward-looking statements, except as otherwise specifically stated.


TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 16 mai 2017) - Probe Metals Inc. (TSX CROISSANCE:PRB)(OTCQB:PROBF) ("Probe" ou la "Société") est heureuse d'annoncer des résultats de forage provenant de dix-neuf (19) nouveaux sondages totalisant 9 564 mètres sur son projet Val-d'Or Est (le « projet »), détenu à 100 % par la Société et situé près de Val-d'Or, Québec. Les récents résultats de forage confirment la continuité de la minéralisation aurifère et le potentiel d'expansion du gîte New Beliveau avec des intersections aurifères impressionnantes dans la plupart des sondages intercalaires et d'expansion. Les résultats de forage indiquent aussi la présence d'une nouvelle structure de cisaillement subverticale orientée au nord-est à travers le gîte, qui a livré de nouvelles valeurs aurifères élevées, ainsi que la découverte à haute teneur récemment annoncée titrant 1 122 g/t d'or sur 0,7 mètr e (voir communiqué du 6 mars 2017). Compte tenu des résultats d'exploration très positifs obtenus jusqu'à présent, la Société a décidé d'augmenter son programme de forage 2017 de 50 000 à 75 000 mètres. Les faits saillants du programme de forage comprennent la découverte d'une zone à haute teneur en or, encaissée dans une structure filonienne de cisaillement subverticale qui a livré, dans le sondage PC-17-124, une teneur de 154,4 g/t Au sur 0,6 mètre, associée à la même structure où un intervalle à haute teneur de 1 122 g/t Au sur 0,7 mètre avait été recoupé dans le sondage PC-17-100. Cette structure a maintenant été suivie par forage sur plus de 300 mètres latéralement, jusqu'à une profondeur verticale de 400 mètres et demeure ouverte dans toutes les directions. Les intersections à haute teneur dans des veines de cisaillement sont spatialement associées à un essaim de dykes de porphyre feldspathique orienté est-ouest qui a récemment été identifié en profondeur et à l'ouest du gîte New Beliveau. Il pourrait s'agir d'une nouvelle structure aurifère importante qui ajouterait une autre dimension à notre modèle d'exploration actuel. Les faits saillants comprennent aussi les sondages PC-16-106, -108, -109 -110, -112 et -123, qui ont recoupé de la minéralisation aurifère significative dans des veines de quartz-tourmaline orientées est-ouest et modérément inclinées, ainsi que dans des structures et des dykes verticaux orientés au nord-nord-ouest dans et autour du gîte aurifère New Beliveau, avec des teneurs allant jusqu'à 5,7 g/t Au sur 4,1 mètres, 35,6 g/t Au sur 0,5 mètre, 7,5 g/t Au sur 3,5 mètres, 7,9 g/t Au sur 2,7 mètres, 5,1 g/t Au sur 5,1 mètres et 15,5 g/t Au sur 2,6 mètres, respectivement. Les nouveaux résultats d'analyse de sondages sélectionnés sont présentés dans le tableau ci-dessous. Des résultats d'analyse ont aussi été reçus pour des travaux de forage d'exploration réalisés dans le but de vérifier de nouvelles anomalies de polarisation provoquée (« PP ») identifiées immédiatement au sud du gîte New Beliveau. Les résultats préliminaires de six (6) sondages forés de 600 m à 1 200 m au sud du gîte New Beliveau comprennent de multiples intervalles de minéralisation aurifère encaissée dans des dykes de diorite et des veines de quartz-tourmaline-pyrite, similaires à ceux compris dans l'inventaire actuel de ressources à New Beliveau. Ces résultats indiquent un potentiel significatif pour des extensions du système aurifère vers le sud. Le programme de forage en cours est présentement axé sur quatre secteurs : la découverte initiale à haute teneur dans un dyke; la structure aurifère subverticale à haute teneur; l'extension sud-est du gîte New Beliveau; et les nouvelles cibles géophysiques identifiées immédiatement au sud des ressources actuellement définies (voir figure 1). Les résultats de forage du programme en cours seront divulgués dès qu'ils seront disponibles. David Palmer, président et chef de la direction de Probe, a déclaré : « Les résultats continuent d'augmenter notre confiance que la minéralisation à New Beliveau fait partie d'un système très vaste et de longue durée qui a connu plusieurs événements minéralisateurs pour l'or. L'identification de nouvelles structures aurifères à haute teneur et de zones aurifères inconnues jusqu'à présent confirme le potentiel d'expansion des ressources minérales actuelles sur le projet. De plus, les levés régionaux permettent d'étendre le potentiel d'exploration du projet, valident notre décision d'intensifier nos activités et facilitent notre objectif d'identifier de nouvelles zones aurifères et de mettre à jour nos estimations de ressources d'ici la fin de l'année. » Le tableau suivant présente quelques intersections sélectionnées parmi les nouveaux résultats de forage. Pour voir Figure 1: Carte de localisation des sondages, veuillez consulter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/Probe%20Metals%20Fig%201.pdf Pour voir Figure 2: Carte de surface - New Beliveau, veuillez consulter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/Probe%20Metals%20Fig%202.pdf Pour obtenir les résultats de forage complets, cliquez sur le lien ci-dessous: https://www.probemetals.com/site/assets/files/1292/table_drill_results_pr_-_may16_2017_v2.pdf En plus des travaux de forage, un levé de type VTEM a été réalisé en avril dans la partie nord du projet et sur les claims Cadillac Break Est. La deuxième phase d'un levé de PP couvrant l'ensemble de la propriété, amorcé dans la partie sud du projet l'hiver dernier, est toujours en cours et devrait être terminée en juin. Le dépôt d'or New Beliveau se compose principalement d'une série de zones minéralisées parallèles, orientées est-ouest, avec un pendage faible dans des veines aurifères de quartz-pyrite-tourmaline. La minéralisation aurifère se trouve dans les veines mais aussi dans les roches immédiates. La teneur en sulfure est généralement de 1 à 5%, mais peut atteindre jusqu'à 10% dans les sections à plus haute teneur. L'étendue de la zone d'altération, qui consiste en un mélange de quartz, de tourmaline, de dolomie, d'albite et de pyrite idiomorphe, est généralement deux fois l'épaisseur de la veine elle-même. Les dykes de diorite orientés nord-sud contiennent également des quantités significatives d'or avec des teneurs en or augmentant dans les secteurs où les dykes sont recoupés par les veines quartz-tourmaline est-ouest. Les roches encaissantes pour les deux systèmes sont constituées de roches volcaniques intermédiaires. En plus des zones Nord et Highway, le dépôt New Beliveau comprend une ressource présumée selon le Règlement NI 43-101 de 770 000 onces à 2,6 g/t d'or en utilisant une teneur de coupure de 1,0 g/t, au-dessus de 350 mètres de profondeur et de 1,5 g/t, au-dessous de 350 mètres de profondeur (voir le rapport technique NI 43-101 : Mineral Resource Val-d'Or East Property, SGS Canada Inc., 4 janvier 2013). Le contenu technique et scientifique de ce communiqué de presse a été vérifié par M. Marco Gagnon, Géologue, Vice-président exécutif, qui est une « personne qualifiée » selon le Règlement 43-101 sur les normes de divulgation pour les projets miniers (« Règlement 43-101 »). Les échantillons pour analyse aurifère sont prélevés des carottes de forage NQ sciées en deux. Une moitié fut acheminée à un laboratoire commercial et l'autre moitié conservée comme témoin. Un protocole strict de contrôle de la qualité est appliqué pour tous les échantillons de carottes de forage, incluant l'insertion à tous les 20 échantillons de matériaux de référence minéralisés et d'échantillons stériles. Les analyses ont été effectuées en utilisant une pyroanalyse avec finition par absorption atomique sur 50 grammes de matériel et une réanalyse par finition gravimétrique pour les résultats supérieurs à 5 g/t Au. Des analyses d'or total (Metallic Sieve) ont été réalisées sur les échantillons qui présentaient une grande variance dans leur contenu aurifère ou sur la présence d'or visible. Au sujet de la Société: Probe Metals Inc. est une société d'exploration aurifère canadienne qui se consacre à l'acquisition, l'exploration et le développement de projets aurifères très prometteurs. La Société est bien financée et contrôle un ensemble de propriétés d'exploration stratégiques de plus de 1 000 kilomètres carrés au sein de certaines des plus prolifiques ceintures aurifères de l'Ontario et du Québec: Val-d'Or, West Timmins, Casa-Berardi et Detour Québec. La Société est engagée à découvrir et à développer des projets aurifères de haute qualité, y compris son principal actif, le projet aurifère Val-d'Or Est. La Société a été constituée à la suite de la vente de Probe Mines Limited à Goldcorp en 2015. Goldcorp détient actuellement une participation de 13,8% dans la Société. Dr. David Palmer, Président & chef de la direction SVP visiter le site internet de Probe Metals Inc. au www.probemetals.com Mise en garde sur les énoncés prospectifs Le présent communiqué comprend certaines « informations prospectives » et certains « énoncés prospectifs » (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables au Canada et aux États-Unis. Dans les présentes, tous les énoncés, à l'exception de ceux concernant les faits historiques, notamment les énoncés concernant les résultats d'exploitation futurs et les résultats financiers futurs de la Société, constituent des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont souvent identifiés par des termes comme « s'attendre à », « croire », « pouvoir », « avoir l'intention », « estimer », « éventuel », « possible » et d'autres expressions ou énoncés semblables qui indiquent la possibilité selon laquelle certains événements ou résultats ou certaines conditions « peuvent », « pourraient », « devraient », se produiront ou pourront être réalisés. Les résultats futurs réels pourraient différer considérablement. Rien ne garantit que ces énoncés se révéleront exacts, et les résultats réels ainsi que les événements à venir pourraient être sensiblement différents de ceux prévus dans ces énoncés. Les énoncés prospectifs reflètent les opinions et les projections à la date à laquelle les énoncés ont été faits et sont fondés sur un certain nombre d'hypothèses et d'estimations qui, bien qu'ils soient jugés raisonnables par Probe Metals, comportent, de par leur nature, des risques, des incertitudes et des éventualités d'ordre commercial, économique, concurrentiel, politique et social. Certain nombre de facteurs, qu'ils soient connus ou non, pourraient faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels diffèrent considérablement des résultats, du rendement et des réalisations qui sont ou peuvent être exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs et Probe Metals a formulé des hypothèses et des estimations fondées sur certains facteurs,. Ces facteurs sont entre autre : les variations des conditions macroéconomiques en général; les variations sur les marchés des valeurs mobilières et du cours des actions de Probe; les variations des prix au comptant et des prix à terme de l'or, de l'argent, des métaux de base ou de certaines autres marchandises; les variations sur les marchés des devises (comme le taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain); les changements dans la législation, l'imposition, les contrôles, la réglementation et au niveau des gouvernements, que ce soit à l'échelle nationale ou locale, et les développements politiques et économiques; les risques et les dangers associés aux activités d'exploration, de mise en valeur et d'exploitation minières (y compris les risques environnementaux, les accidents de travail, les pressions de gisement inhabituelles ou inattendues, les effondrements et les inondations); l'incapacité d'obtenir l'assurance adéquate pour couvrir les risques et les dangers; la présence de lois et de règlements qui peuvent imposer des restrictions sur l'exploitation minière; les relations de travail; les relations avec les communautés locales et les populations autochtones, et leurs revendications; la capacité d'augmentation des coûts liés aux intrants miniers et à la main-d'oeuvre; la nature spéculative de l'exploration et de la mise en valeur minières (y compris les risques d'obtenir l'ensemble des permis, des licences et des approbations nécessaires des autorités gouvernementales), et le titre de propriété des avoirs miniers. De plus, Probe Metals peut, dans certaines circonstances, être tenue de payer des frais de non-réalisation ou d'autres frais, ce qui pourrait avoir une incidence défavorable importante sur la situation financière et les résultats d'exploitation de Probe Metals ainsi que sur sa capacité à financer des occasions de croissance et ses activités actuelles. Les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs ni à l'information prospective contenus dans le présent communiqué. Sauf si la loi l'exige, Probe Metals n'assume aucune responsabilité de mettre à jour les énoncés prospectifs concernant des opinions, des projections ou d'autres facteurs s'ils devaient changer. La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué de presse.


2,925 m spring drill campaign on Zone 25 confirms the extension of gold mineralization to the west; more results to come Editors note: There are two images associated with this release. Matamec Explorations Inc. ("Matamec" or the "Company") (TSX VENTURE:MAT)(OTCQB:MHREF) and Canada Strategic Metals ("CSM") (TSX VENTURE:CJC)(FRANKFURT:YXEN)(OTCBB:CJCFF) are pleased to announce the completion of the 2017 spring drilling campaign on the Sakami property, of which the two companies each own 50%. A total of 2,925 m of drilling was completed in 7 drill holes along the shore of Sakami Lake to extend the known mineralized body to the west. Drilling completed in 2016 suggests that the mineralization is thicker and locally richer in this direction. The extension of the mineralized body was confirmed visibly in the drill core, with disseminated sulphides occurring on either side of the tectonic contact between the Opinaca and La Grande Provinces. Drill holes were planned to intersect the contact in 90 m step-outs to the west. The fact that each of the holes intersected mineralized intervals at or near the expected depth is a testament to the apparent continuity and extent of Zone 25. To date, only analytical data for PT-17-100 and PT-17-101 has been received; additional results will be released once they have been received and compiled. The best intersections are displayed in the table below. *Core length; the true thickness is between 70 to 95% of the core length. Both of these intervals were intersected at the predicted depth, confirming the orientation of the mineralization towards the west. Figure 1 : Results to date confirm the extension of Zone 25 by at least 70 m to the west. Matamec is awaiting analytical results for drill holes shown in red. (http://www.marketwire.com/library/20170518-fig1enmatamec_800.jpg) CSM recently exercised an option to acquire another 20% of the Sakami property from Matamec in exchange for 1 million shares in the company and a commitment to spend 2M$ per year on exploration over 5 years and complete an independent bankable feasibility study. Please see the press release from February 14th, 2017 for more details of the option agreement and the ownership structure of the property. During the period covered by the option agreement, CSM will remain the operator of the exploration work, supervised by a management committee comprising two representatives of CSM and two representatives of Matamec. Guy Desharnais, P.Geo., Ph.D. (OGQ No.1141), is a Qualified Person as per NI 43-101; he is employed by SGS Canada Inc., is independent of Matamec, designed the drill program and has reviewed and approved the technical content of this press release. "We have always believed there to be significant gold potential at Sakami, and these results seem to support that," said André Gauthier, President and CEO of Matamec. "We look forward to receiving and sharing the other results from this most recent drill program once they become available." Located in Montreal (Québec), Matamec Explorations Inc. is a junior mining exploration company in which activities are based on two main axes of development: gold, and key elements for technologies related to energy with properties containing, among others, lithium (Tansim-owned at 100%), Cobalt (Fabre-100% owned), nickel (Vulcain-100% owned) and rare earths (Kipawa-72% owned by Matamec). Matamec's main focus is the development of the Kipawa Heavy Rare Earth Elements (HREE) deposit, a joint venture owned at 72% by Matamec and 28% by Ressources Québec (acting as agent of the Government of Québec); Toyota Tsusho Corp. (Nagoya, Japan) holds a 10% royalty on net profit in the deposit. In addition to the activities in energy sector, Matamec is exploring for gold, with three properties (HMR (1% NSR), Matheson JV (50%) and Pelangio (100%)) located in the area of the Hoyle Pond Mine in Timmins, ON, as well as four in the Quebec Plan Nord region in similar geological settings as established gold-producing mines. These include two in proximity to the Éléonore Mine (in James Bay, QC): Sakami (50%) and Opinaca Gold West (100%). Neither TSX Venture Exchange nor its Regulation Services Provider (as that term is defined in the policies of the TSX Venture Exchange) accepts responsibility for the adequacy or accuracy of this release. To view the maps associated with this release, please visit the following links:


Une campagne de forage de 2 925 m sur la zone 25 confirme l'extension de la minéralisation aurifère à l'ouest; d'autres résultats sont à venir Note aux rédacteurs - Deux cartes sont associées avec ce communiqué de presse. Matamec Explorations Inc. (« Matamec » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:MAT)(OTCQB:MHREF) et Métaux Stratégiques du Canada (« CSM ») (TSX CROISSANCE:CJC)(FRANCFORT:YXEN)(OTCBB:CJCFF) sont très heureuses d'annoncer la réalisation de la campagne de forage du printemps 2017 sur la propriété Sakami, dont la propriété actuelle est détenue par Matamec (50%) et CSM (50%). Au total, 2 925 m de forage ont été réalisés dans 7 trous de forage le long du rivage du lac Sakami pour étendre le corps minéralisé connu à l'ouest. Les forages complétés en 2016 suggère que la minéralisation est plus épaisse et plus riche localement dans cette direction. L'extension du corps minéralisé a été confirmée visiblement dans les carottes de forages; les sulfures disséminés se situant des deux côtés du contact tectonique entre les provinces de l'Opinaca et de La Grande. Des trous de forage ont été prévus pour recouper le contact à tous les 90 m vers l'ouest. Le fait que chacun des trous a intersecté des intervalles minéralisés à la profondeur prévue, ou à proximité de celui-ci, témoigne de la continuité apparente et de l'étendue de la zone 25. À date, seules les données analytiques pour PT-17-100 et PT-17-101 ont été reçues ; les autres résultats seront diffusés lors qu'ils auront été reçus et compilés. Les meilleures intersections sont présentées dans le tableau ci-dessous. *Longueur le long de la carotte. L'épaisseur vraie des forages représente entre 70 % et 95 % de longueur le long de la carotte. Ces deux intervalles ont été intersectés à la profondeur prédite, confirmant l'orientation de la minéralisation vers l'ouest. Figure 1 : Les résultats reçus confirment l'extension de la zone 25 à au moins 70 m à l'ouest. Matamec attend des résultats analytiques pour les forages en rouge. (http://www.marketwire.com/library/20170518-fig1frmatamec_800.jpg) CSM a récemment exercé son option d'acquérir de Matamec un intérêt additionnel de 20% dans la propriété Sakami en émettant un million d'actions ordinaires de CSM et en effectuant 2M$CAD en exploration minière chaque année pour les cinq prochaines années incluant une étude de faisabilité indépendante « bancable ». Nous vous invitons à consulter le communiqué du 14 février 2017 pour de plus amples informations sur les conditions de l'option additionnelle. Pendant la période de l'option additionnel, CSM continuera d'être l'opérateur des travaux d'exploration, supervisé par un comité de gestion formé de deux représentants de CSM et de deux représentants de Matamec. Guy Desharnais, géo., Ph.D. (OGQ No.1141), est une personne qualifiée selon la norme IN 43-101; il est employé de SGS Canada Inc., est indépendant de Matamec, a conçu le programme de forages prévu, et a révisé et approuvé le contenu technique de ce communiqué. « Nous avons toujours cru au potentiel aurifère de la propriété Sakami, et ces résultats semblent soutenir cette hypothèse », a déclaré André Gauthier, président et chef de la direction de Matamec. « Nous avons hâte de recevoir et de partager les autres résultats de cette dernière campagne de forage lorsqu'ils seront disponibles ». Localisée à Montréal (Québec), Matamec Explorations Inc. est une société junior d'exploration minière, dont les activités portent sur deux axes principaux de développement: l'or, et les éléments essentiels pour les technologies liées à l'énergie, avec des propriétés contenant, entre autres, du lithium (Tansim-détenue à 100%), du cobalt (Fabre-détenue à 100%), du nickel (Vulcain-détenue à 100%) et des terres rares (Kipawa-détenue à 72%). L'activité principale de la Société est le développement du gisement d'éléments de terres rares lourdes de Kipawa en co-entreprise avec Ressources Québec à hauteur de 72 % par Matamec et de 28 % par RQ (à titre de mandataire du Gouvernement du Québec), et Toyota Tsusho Corp. (Nagoya, Japon) détenant une redevance de 10% sur le profit net dans le gisement. En plus des activités dans le secteur de l'énergie, la Société explore aussi pour l'or, sur les trois propriétés suivantes: HMR (1% NSR détenue), Matheson JV (détenue à 50%) et Pelangio (détenue à 100%), situées dans le secteur oriental de la mine Hoyle Pond à Timmins en Ontario, ainsi que trois propriétés situées sur le territoire couvert par le Plan Nord du Québec. Celles-ci incluent les propriétés Sakami (détenue à 50%) et Opinaca Gold West (détenue à 100%) dans un contexte géologique similaire à la mine Éléonore à la Baie-James au Québec. « La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué ». Pour voir les cartes associées avec ce communiqué de presse, veuillez visitez les liens suivants :


THUNDER BAY, ON--(Marketwired - April 25, 2017) - Zenyatta Ventures Ltd. ("Zenyatta" or "Company") (TSX VENTURE: ZEN) (OTCQX: ZENYF) today is pleased to announce that the completed flotation pilot testing portion of the ongoing metallurgical work has yielded successful results. The metallurgical testing is part of the pre-feasibility work for the Albany Graphite Deposit located in Northeastern Ontario, Canada. Purification test-work is currently underway using concentrate derived from the pilot flotation plant and this will culminate in a pilot purification plant. Once the final metallurgical testing is complete, the process flow sheets and associated engineering data will then be fed into the engineering part of the on-going pre-feasibility study. Mr. James Jordan, P.Eng., Project Manager for Zenyatta stated, "We are very pleased with the results to date as they not only surpassed flotation performance achieved in the previous pilot but also exceeded the optimized bench scale tests. At a target grade of 85% graphite, flotation recovery is projected to be approximately 90%. The graphite concentrate will be fed to the purification process to yield approximately 99.9% carbon purity. Due to the unique igneous origin of the Albany graphite mineralization, there are no other truly equivalent deposits on which we can model our process. We are therefore continually learning more about its distinctive response to various flotation parameters and especially to the circuit arrangement." The metallurgical work is being carried out at SGS Canada Inc. ("SGS") in Lakefield, Ontario under the guidance of Mr. Jordan. The completed flotation pilot testing work was performed on two composites from the East Pipe and the West Pipe of the Albany graphite deposit. Significantly, results show consistent improvement in metallurgical performance with similar concentrate grades and recoveries obtained from both the East and West Pipe graphite zone material. The upcoming pilot purification plant will also produce additional high-purity graphite marketing material for testing by global corporations and academic institutions for Li-ion battery, fuel cell and graphene applications. This metallurgical pilot program will be on-going for the next several months and completed in the first half of 2017. The engineering and environmental assessment parts of the pre-feasibility study are anticipated to commence in the 3rd quarter of 2017. The proposed work will include drilling geotechnical holes for the pit design and hydrogeology holes for ground water testing and monitoring. Zenyatta Ventures Ltd. is developing the Albany Graphite Deposit situated in northeastern Ontario, Canada. The deposit is a unique type of igneous-hosted, fluid-derived graphite mineralization contained in two large breccia pipes. The Company is seeking end users for their graphite and graphene and is working with several collaborative partners including the development of a graphene enhanced concrete. Other potential markets for graphite include Li-ion batteries, fuel cells and powder metallurgy. The application for graphitic material is constantly evolving due to its unique chemical, electrical and thermal properties. It maintains its stability and strength under temperatures in excess of 3,000°C and is very resistant to chemical corrosion. It is also one of the lightest of all reinforcing elements and has high natural lubricating abilities. The outlook for the global graphite market is very promising with demand growing rapidly from new applications. It is now considered one of the more strategic elements by many leading industrial nations, particularly for its growing importance in high technology manufacturing and in the emerging "green" industries such as electric vehicle components. The Albany graphite deposit is situated 30 km north of the Trans-Canada Highway, power line and natural gas pipeline near the communities of Constance Lake First Nation and Hearst. A rail line is located 70 km away with an all-weather road approximately 10 km from the graphite deposit. The world trend is to develop products for technological applications that need extraordinary performance using ultra-high purity graphite powder at an affordable cost. Albany graphite can be upgraded with very good crystallinity without the use of aggressive acids (hydrofluoric) or high temperature thermal treatment therefore having an environmental advantage over other types of upgraded high-purity graphite material. Mr. Aubrey Eveleigh, P.Geo., Zenyatta's President and CEO, is the "Qualified Person" for the purposes of National Instrument 43-101 and has reviewed, prepared and supervised the preparation of the technical information contained in this news release. SGS performed analyses of all purified Albany graphite samples by direct ash analysis using a platinum crucible, according to a validated method that also accurately quantifies key trace level impurities by subsequent ICP analysis. For Further Information Please visit the Company's website at: http://www.zenyatta.ca or contact: CAUTIONARY STATEMENT: This analysis does not represent a statistically large sample size. Furthermore, these positive results do not mean that Zenyatta can extract and process Albany graphite for graphite applications on an economic basis. Without a formal independent feasibility study, there is no assurance that the operation will be economic. The Company has completed a July 9, 2015 Preliminary Economic Assessment which indicates an open pit mine life of 22 years (excludes underground resource which is open at depth) producing 30,000 tonnes purified graphite per annum (see Zenyatta press release of 1 June 2015). The PEA is preliminary in nature, it includes inferred mineral resources that are considered too speculative geologically to have the economic considerations applied to them that would enable them to be categorized as mineral reserves, and there is no certainty that the preliminary economic assessment will be realized. Neither TSX Venture Exchange nor its Regulation Services Provider (as that term is defined in the policies of the TSX Venture Exchange) accepts responsibility for the adequacy or accuracy of this release. This news release may contain forward looking information and Zenyatta cautions readers that forward looking information is based on certain assumptions and risk factors that could cause actual results to differ materially from the expectations of Zenyatta included in this news release. This news release includes certain "forward-looking statements", which often, but not always, can be identified by the use of words such as "potential", "believes", "anticipates", "expects", "estimates", "may", "could", "would", "will", or "plan". These statements are based on information currently available to Zenyatta and Zenyatta provides no assurance that actual results will meet management's expectations. Forward-looking statements include estimates and statements with respect to Zenyatta's future plans, objectives or goals, to the effect that Zenyatta or management expects a stated condition or result to occur, including the expected timing for release of a pre-feasibility study, the expected uses for graphite in the future, and the future uses of the graphite from Zenyatta's Albany deposit. Since forward-looking statements are based on assumptions and address future events and conditions, by their very nature they involve inherent risks and uncertainties. Actual results relating to, among other things, results of metallurgical processing, ongoing exploration, project development, reclamation and capital costs of Zenyatta's mineral properties, and Zenyatta's financial condition and prospects, could differ materially from those currently anticipated in such statements for many reasons such as, but are not limited to: failure to convert estimated mineral resources to reserves; the preliminary nature of metallurgical test results; the inability to identify target markets and satisfy the product criteria for such markets; the inability to complete a prefeasibility study; the inability to enter into offtake agreements with qualified purchasers; delays in obtaining or failures to obtain required governmental, environmental or other project approvals; political risks; uncertainties relating to the availability and costs of financing needed in the future; changes in equity markets, inflation, changes in exchange rates; fluctuations in commodity prices; delays in the development of projects; capital and operating costs varying significantly from estimates and the other risks involved in the mineral exploration and development industry; and those risks set out in Zenyatta's public documents filed on SEDAR. This list is not exhaustive of the factors that may affect any of Zenyatta's forward-looking statements. These and other factors should be considered carefully and readers should not place undue reliance on Zenyatta's forward-looking statements. Although Zenyatta believes that the assumptions and factors used in preparing the forward-looking information in this news release are reasonable, undue reliance should not be placed on such information, which only applies as of the date of this news release, and no assurance can be given that such events will occur in the disclosed time frames or at all. Zenyatta disclaims any intention or obligation to update or revise any forward-looking information, whether as a result of new information, future events or otherwise, other than as required by law.


MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 2 mars 2017) - Nouveau Monde Graphite Inc. (TSX CROISSANCE:NOU)(OTCQB:NMGRF)(FRANCFORT:NM9) ("Nouveau Monde" ou la "Société") a le plaisir d'annoncer une mise à jour de l'estimation des ressources minérales en fosse (la "ressource actuelle") concernant le dépôt de la zone Ouest, situé sur le bloc de claims Tony, faisant partie de sa propriété de graphite Matawinie. La ressource actuelle est résumée dans le tableau 1 ci-dessous. Elle est également comparée à l'estimation des ressources minérales en fosse précédente (la « ressource précédente ») découlant des résultats de l'évaluation économique préliminaire publiés dans un communiqué de presse daté du 22 juin 2016. Eric Desaulniers a commenté: « Je suis très satisfait de notre récent programme de forage qui nous a permis de transformer 100% de notre ressource présumée vers la catégorie indiquée. C'est révélateur de la qualité de notre forage initial et de l'uniformité de la minéralisation dans le dépôt. La prochaine étape est d'inclure cette information dans notre plan de minage optimisé qui sera la base de notre étude de pré-faisabilité qui sera complété en septembre 2017. Notre équipe est dirigée à l'interne par des professionnels avec plusieurs années d'expérience dans l'opération de mine de graphite. Leur leadership et leurs connaissances amènent une plus-value essentielle et extraordinaire en vue de la réalisation de notre étude de pré-faisabilité et nous sommes enthousiaste de la mise à jour économique du projet à venir. » Diverses caractéristiques de la fosse de la ressource actuelle sont comparées à ceux de la ressource précédente dans le tableau 2. La ressource actuelle présentée ici a été générée suite à l'ajout de 41 sondages carottés et de trois (3) tranchées complété en 2016. Les travaux d'exploration achevés l'an dernier visaient à transformer la ressource présumée, identifiée précédemment dans la Zone Ouest, à la catégorie de ressource indiquée en complétant des sondages intercalaire et du rainurage en tranchées. Suite à des résultats encourageants de levés géophysiques aéroportés et au sol dans le secteur, les travaux de 2016 visaient aussi à étendre la ressource précédente de la zone Ouest vers le nord et le sud. Un plan illustrant les travaux d'exploration complétés sur la zone Ouest depuis 2014, ainsi qu'une vue en plan de la ressource actuelle, est disponible via ce lien : http://nouveaumonde.ca/wp-content/uploads/PR_West_Zone_20170302_FR.pdf Sources de données et méthode d'estimation de la ressource actuelle Le modèle de bloc, utilisé pour générer la ressource actuelle de la zone Ouest, est basé sur un total de 68 sondages carotté qui a produit 3693 échantillons, ainsi que sur 207 échantillons de rainurage prélevés dans trois (3) tranchées. Ceci n'inclut pas les échantillons de contrôle de qualité qui comprennent 172 duplicatas, 171 blancs et 82 échantillons étalons, qui ont tous obtenu des résultats dans des limites acceptables. En tout, 17 horizons minéralisés de paragneiss furent interprétés et modélisés à partir de ces données. Le modèle de bloc représentant la ressource actuelle de la zone Ouest a été préparé par Yann Camus, ing., de SGS Canada Inc. - Geostat (« SGS Geostat ») de Blainville, Québec, à l'aide du logiciel Genesis©. L'interpolation a été réalisée à l'aide de l'inverse du carré de la distance (ID2) en utilisant différentes ellipses de recherches dont l'orientation a été adaptée pour être conforme la géologie du gisement. Le modèle de blocs fut compilé ensuite en utilisant le logiciel Whittle de GEOVIA™ afin de créer une fosse optimale limitant la ressource actuelle. Les paramètres utilisés pour générer cette fosse étaient semblables à ceux utilisés pour limiter la ressource précédente. Ces paramètres sont disponibles ci-dessous dans le tableau 3. L'enveloppe de fosse contenant la ressource actuelle a aussi été limitée à la bordure de propriété du bloc de claims Tony ainsi qu'à une profondeur de 390 m au-dessus du niveau de la mer afin de l'adapter aux paramètres utilisés lors de la génération de la ressource précédente. Bien que la ressource actuelle en fosse soit limitée à l'intérieur d'une enveloppe générée par les mêmes paramètres que la ressource précédente, la fosse utilisée pour la ressource précédente a été raffinée par le design d'une rampe. Cet exercice n'a pas été réalisé sur la ressource actuelle. Il est important de noter que Nouveau Monde ne produira pas de rapport technique détaillé portant sur la ressource actuelle. Nouveau Monde a entrepris des travaux visant la réalisation d'une étude de préfaisabilité avant la fin de 2017 dans laquelle des paramètres économiques et miniers seront raffinés et mis à jour dans le but d'établir une réserve minérale portant sur la zone Ouest. Lors de l'année 2016, Nouveau Monde n'a pas effectué de travaux sur ses zones minéralisées situées dans son bloc de claim Tony, autre que dans la zone Ouest. La société continuera de concentrer ses efforts sur son gisement de la zone Ouest à court et à moyen terme. Un plan illustrant la localisation des zones minéralisées de même que les résultats significatifs obtenus sur le bloc de claims Tony jusqu'à présent est disponible via ce lien : http://nouveaumonde.ca/wp-content/uploads/PR_Tony_Block_20170302_FR.pdf Nouveau Monde exposera à la Conférence des associations de prospecteurs et promoteurs (PDAC) du dimanche 5 mars 2017 au mercredi 8 mars 2017 au kiosque 2830 du Investors Exchange. Des représentants de l'entreprise seront présents pour parler de la ressource mise à jour ainsi que d'autres développements intéressants au sein de notre entreprise. Nouveau Monde a découvert en 2015 un dépôt de graphite, situé sur son bloc de claim Tony de sa propriété de graphite Matawinie. Cette découverte a mené à la publication en juin 2016 d'une évaluation économique préliminaire, répondant aux dispositions du règlement 43-101. L'étude a démontré la forte rentabilité du projet avec une production projetée de 50,000 tonnes par année de concentré de graphite en flocon de haute pureté s'étendant sur une période de 25,7 ans (voir le communiqué de presse daté du 22 juin 2016). Le projet est situé dans la municipalité de Saint-Michel-des-Saints, environ 120 km au nord de Montréal et bénéficie d'un accès direct à toute la main-d'œuvre et aux infrastructures nécessaires à l'opération. Nouveau Monde développe son projet avec le plus grand respect des communautés environnantes tout en misant une faible empreinte environnementale (vise un projet à émission zéro). Les informations techniques présentées dans ce communiqué ont été préparées par Yann Camus, ing., de SGS Canada Inc. - Geostat, une personne indépendante qualifiée telle que définie par le Règlement 43-101. La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse. Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant modifier de manière appréciable les résultats, le rendement et les réalisations de Nouveau-Monde par rapport aux résultats, au rendement et aux réalisations qui y sont exprimés ou implicites.


MONTREAL, QUEBEC--(Marketwired - March 2, 2017) - Nouveau Monde Graphite Inc. (TSX VENTURE:NOU)(OTCQB:NMGRF)(FRANKFURT:NM9) ("Nouveau Monde" or the "Corporation") is pleased to announce the results of an updated pit-constrained Mineral Resource Estimate (the "Current Resource") concerning the West Zone Deposit, located on the Tony claim Block, part of its Matawinie graphite Property. The Current Resource is summarized in Table 1 below and is compared to the pit-constrained Mineral Resource Estimate (the "Previous Resource") included in the Preliminary Economic Assessment report press released on June 22, 2016. Eric Desaulniers commented "I am very pleased with our recent drill program which essentially enabled us to move 100% of our inferred resource into the indicated resource category. This speaks to the quality of our original drilling and the strength of the deposit mineralization. The next step will be to input this information into our optimized mine plan that will be the basis of our pre-feasibility study due out in September 2017. My team is led by in-house professionals with years of hands-on graphite production experience. Their leadership and input into our pre-feasibility study will be invaluable and gives me increased confidence in the quality of our new project economics to come." Various characteristics of the Current Resource pit envelope are compared to the Previous Resource pit envelop in Table 2. The Current Resource presented here was generated following the addition of 41 core drill holes and three (3) trenches completed in 2016. Last year's exploration work aimed at upgrading the previous West Zone resources from the Inferred Resource Category to the Indicated Resource Category by infill drilling and trenching. The 2016 work also intended to extend the resources further to the north and to the south of the West Zone following encouraging results from earlier airborne and ground geophysical surveys. A map displaying the West Zone 2014 to 2016 core drilling and trenching locations as well as a plan view of the Current Resource is available through this link: http://nouveaumonde.ca/wp-content/uploads/PR_West_Zone_20170302_EN.pdf The block model, used to generate the Current Resource of the West Zone, is based on a total of 68 core drill holes which produced 3693 samples as well as 207 samples collected from channelling work in three (3) trenches. This does not include the quality control samples which comprise of 172 duplicate, 171 blank and 82 standard samples, all of which returned within acceptable limits. In all, 17 mineralized horizons encased in paragneiss units were interpreted and modelled from this data. The Current Resource block model for the West Zone was prepared by Yann Camus, P. Eng., of SGS Canada Inc. - Geostat ("SGS Geostat") from Blainville, Québec, using the Genesis© mining software. Interpolation was performed using inverse square distance (ID2) as well as different search ellipses which were adapted for the geology of the deposit. The block model was then fed to GEOVIA's Whittle™ software to provide a pit- constrained Mineral Resource Estimate. The parameters used to generate the pit envelope were similar to the ones used for the Previous Resource and are available below in Table 3. The pit-envelope containing the Current Resource was limited to the Tony Block property boundary to the south of the West Zone deposit as well as to an elevation of 390 m above sea level in order to better approximate the parameters used to generate the Previous Resource. Although the pit envelope confining the Current Resources was generated using the same parameters as the pit envelope for the Previous Resources, the latter was further refined using a mine design including the ramp. This exercise was not performed for the Current Resource. It is important to note that Nouveau Monde will not be issuing a Technical Report detailing the Current Resource. Nouveau Monde has initiated work towards completing a Prefeasibility Study for September 2017 in which mining and economic parameters are expected to be updated and refined resulting in a Mineral Reserve for the West Zone. Nouveau Monde did not perform any work on its other mineralized zones located in its Tony claim Block during 2016. The corporation will continue to focus its efforts on its West Zone deposit in the short to medium term. A map displaying the Tony claim Block including the location of all identified mineralized zones and significant results is available thru this link: http://nouveaumonde.ca/wp-content/uploads/PR_Tony_Block_20170302_EN.pdf Nouveau Monde will be exhibiting at the Prospectors and Developers Association Conference (PDAC) from Sunday, March 5, 2017 to Wednesday March 8, 2017 in booth number 2830 of the Investors Exchange Forum. Company representatives will be on hand to speak about the updated resource as well as other exciting developments at Nouveau Monde. In 2015, Nouveau Monde discovered a graphite deposit on its Tony claim block, part of its fully owned Matawinie graphite Property. This discovery resulted in the publishing of a Preliminary Economic Assessment, completed according to NI 43-101 guidelines, in June of 2016. This study demonstrated strong economics with a planned production of 50,000 tpy of high purity flake graphite over a period of 25.7 years which is expected to provide a solid operational margin and relatively low capital expenditures (see press release dated June 22, 2016). The project is located in the Saint-Michel-des-Saints area, some 120 km north of Montreal, Quebec, Canada. It has direct access to all needed infrastructure, labour as well as green and affordable hydroelectricity. Nouveau Monde is developing its project with the highest corporate social responsibility standards while targeting a low environmental footprint (targeting a net zero carbon emission operation). The technical information presented in this news release was prepared by Yann Camus, P. Eng., of SGS Canada Inc. - Geostat, an independent Qualified Person as defined by NI 43-101. Neither the TSX Venture Exchange nor its Regulation Services Provider (as that term is defined in the policies of the TSX Venture Exchange) accepts responsibility for the adequacy or accuracy of this release. Except for historical information contained herein, this news release contains forward-looking statements that involve risks and uncertainties. Actual results may differ materially from those anticipated by such statements. Nouveau Monde will not update these forward-looking statements to reflect events or circumstances after the date hereof. More detailed information about potential factors that could affect financial results is included in the documents filed from time to time with the Canadian securities regulatory authorities by Nouveau Monde.


Pour acquérir l'intérêt additionnel de 20 %, CSM devra dépenser annuellement un minimum de 2 000 000 $CDN en travaux d'exploration jusqu'à la complétion d'une étude de faisabilité indépendante bancable à la fin de la 5e année de l'option MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 14 fév. 2017) - Matamec Explorations inc. (« Matamec » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:MAT)(OTCQX:MHREF) et Métaux Stratégiques du Canada (« CSM ») (TSX CROISSANCE:CJC)(FRANCFORT:YXEN)(OTCBB:CJCFF) sont très heureuses d'annoncer que CSM exerce l'option d'acquérir un intérêt additionnel de 20 % (« l'option additionnelle ») selon l'entente d'option entre les deux sociétés sur la propriété Sakami (« la convention d'option »). Pour ce faire, elle a émis 1 000 000 d'actions ordinaires à Matamec et doit maintenant réaliser une étude de faisabilité indépendante bancable (« l'étude de faisabilité ») dans un délai de cinq (5) ans. Durant cette période, CSM devra dépenser annuellement un minimum de 2M$CDN en travaux d'exploration jusqu'à la complétion de l'étude de faisabilité. De plus, durant cette période, CSM demeurera l'opérateur des travaux sous la supervision d'un comité de gestion formé de deux représentants de CSM et deux représentants de Matamec. Suite à l'exercice de la première option en vertu de laquelle CSM a dépensé 2,25M$CDN en travaux d'exploration sur une période de 3 ans et émis 2M d'actions ordinaires à Matamec, CSM et Matamec détiennent respectivement un intérêt indivis de 50 % dans la propriété Sakami (voir communiqué de presse du 18 août 2016 pour plus de détails). En vertu de la convention d'option, CSM devait aviser Matamec de son intention d'exercer l'option additionnelle dans les 180 jours suivant l'acquisition initiale d'un intérêt indivis de 50 % dans la propriété Sakami. La propriété Sakami chevauche le contact entre les sous-provinces géologique de La Grande et d'Opinaca (voir la figure 1). Elle offre une variété d'environnements lithologiques qui contiennent différents types d'occurrences minéralisées. Plusieurs secteurs minéralisés qui contiennent des teneurs variables en or se retrouvent sur la propriété et constituent la cible des travaux d'exploration. En août 2016, la propriété s'est agrandie de 4 500 ha et couvre actuellement une superficie de 10 737 ha. Les horizons minéralisés sont sub-parallèles au contact tectonique majeur et couvrent maintenant plus de 20 km sur la propriété Sakami. 4 principaux secteurs d'intérêt dans la partie nord-est de la propriété Avant l'ajout de 93 nouveaux claims en août 2016, les travaux d'exploration ont surtout porté sur les 4 secteurs suivants, soit du sud au nord, La Pointe, Péninsule, JR et Île : Figure 1. ''Localisation de la propriété Sakami avec la géologie régionale et les différents secteurs explorés'' est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/1085820f_fig1.jpg Matamec a identifié 3 zones aurifères distinctes entre les deux sous-provinces géologiques de La Grande et d'Opinaca dans le secteur La Pointe, soit de l'est vers l'ouest, les zones 23, 25 et 26. Particulièrement, la zone 25 est continue sur une distance latérale d'au moins 500 mètres. Elle s'étend sur 200 mètres en profondeur le long des structures. Elle est affleurante à l'est, par contre elle a une plongée générale vers l'ouest- nord-ouest sous le lac Sakami. Figure 2. ''Géologie et portion ouest de la zone 25'' est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/1085820f_fig2.jpg Les résultats des sondages PT-16-91, PT-16-92 et PT-16-93 confirment que la zone 25 augmente en puissance et en teneur vers le nord-ouest. Cette zone est grand ouverte dans cette direction. Les meilleures intersections se retrouvent sur la bordure nord et l'épaisseur varie de 6 à 40 mètres. Notez que les intersections sont relativement constantes en teneur; c'est-à-dire qu'il n'y a pas de teneur très haute qui supporte de longes intervalles très basses. Il est possible que les Filons 22 et 25 se fusionnent vers le nord-ouest. Ceci est supporté par leurs épaisseurs importantes et leurs localisations relatives (voir la figure 3). Figure 3. ''Une vue en section oblique qui illustre la possibilité que le Filon 25 vers le nord-ouest représente une combinaison avec le Filon 22'' est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/1085820f_fig3.jpg Guy Desharnais, géo., Ph.D. (OGQ No.1141), est une personne qualifiée selon la norme IN 43-101; il est employé de SGS Canada Inc., est indépendant de Matamec, et a révisé et approuvé le contenu technique de ce communiqué. Localisée à Montréal (Québec), Matamec Explorations Inc. est une société junior d'exploration minière, dont les activités portent sur deux axes principaux de développement: l'or, et les éléments essentiels pour les technologies liées à l'énergie, avec des propriétés contenant, entre autres, du lithium (Tansim-détenue à 100%), du cobalt (Fabre-détenue à 100%), du nickel (Vulcain-détenue à 100%) et des terres rares (Kipawa-détenue à 72%). L'activité principale de la Société est le développement du gisement d'éléments de terres rares lourdes de Kipawa en co-entreprise avec Ressources Québec à hauteur de 72 % par Matamec et de 28 % par RQ (à titre de mandataire du Gouvernement du Québec), et Toyota Tsusho Corp. (Nagoya, Japon) détient une redevance de 10% sur le profit net dans le gisement. En plus des activités dans le secteur de l'énergie, la Société explore aussi pour l'or, sur les trois propriétés suivantes: HMR (1% NSR détenue), Matheson JV (détenue à 50%) et Pelangio (détenue à 100%), situées dans le secteur oriental de la mine Hoyle Pond à Timmins en Ontario, ainsi que dans deux propriétés situées sur le territoire couvert par le Plan Nord du Québec. Celles-ci incluent les propriétés Sakami (détenue à 50%) et Opinaca Gold West (détenue à 100%) dans un contexte géologique similaire à la mine Éléonore à la Baie-James au Québec). « La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué ».


To Acquire the 20% Additional Interest, CSM Must Spend a Minimum of CDN$2,000,000 per year in Exploration Work Until an Independent Bankable Feasibility Study is Completed Before the End of the 5th Year of the Option MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - Feb. 14, 2017) - Matamec Explorations Inc. ("Matamec" or the "Company") (TSX VENTURE:MAT)(OTCQX:MHREF) and Canada Strategic Metals ("CSM") (TSX VENTURE:CJC)(FRANKFURT:YXEN)(OTCBB:CJCFF) are pleased to announce that CSM has exercised the option to acquire an additional 20% interest ("Additional Option")in the Sakami property as per the agreement between the two companies ("Option Agreement"). To do so, CSM has issued 1,000,000 common shares to Matamec and will now need to complete an independent bankable feasibility study ("feasibility study") within five years. Until the feasibility study is completed, CSM must spend a minimum of CDN$2,000,000 per year on exploration works on the property. CSM will remain the operator of the exploration works during the option period, supervised by a management committee comprising two representatives of CSM and two representatives of Matamec. After exercising the first option, by which CSM spent CDN$2,250,000 in exploration work during a three-year period and issued 2,000,000 common shares to Matamec, CSM and Matamec each hold a 50% undivided interest in the Sakami property (see press release of August 18, 2016 for more details). As per the terms of the option agreement, CSM had 180 days from the initial acquisition of its 50% undivided interest in the Sakami property to advise Matamec of its intention to exercise the additional option. The Sakami Property straddles the contact of the Opinaca and La Grande Subprovinces which offer a variety of lithologic settings in which to host various mineral deposit types (see figure 1). Several mineralized areas hosting significant gold grades are known to exist throughout the Property and have been the focus of exploration work. In August 2016, the property was enlarged by 4,500 ha and now covers an area of 10,737 ha. Mineralized zones are generally associated with the major tectonic contact, which spans more than 20 km on the Sakami property. 4 main sectors of interest in the northeast part of the property Before adding 93 new claims in August 2016, exploration work had mainly been completed on the following sectors, from south to north: La Pointe, Péninsule, JR and Île. Figure 1. ''Map of the Sakami Property, identifying regional geology and explored local sectors.'' is available at the following address: http://media3.marketwire.com/docs/1085820a_fig1.jpg Matamec has identified three (3) distinct gold zones between the two geological subprovinces of La Grande and Opinaca on the La Pointe sector, namely Zones 23, 25 and 26 from east to west. Zone 25 in particular is continuous along a lateral distance of at least 500 m and extends more than200 m in the down dip direction (50-60 degrees to the south). Zone 25 outcrops at surface, however, it plunges gently to the west-north-west under lake Sakami. Figure 2. ''Geology and west part of Zone 25'' is available at the following address: http://media3.marketwire.com/docs/1085820a_fig2.jpg The results from PT-16-93 together with PT-16-91 and PT-16-92 confirm that Zone 25 increases in thickness and grade to the northwest. The mineralization remains open to the northwest, as well as at depth, with the best intersects along the northern edge, where the thickness varies between 6 and 40 metres. Note that the grade of the intervals are relatively consistent; there are no extreme grade assays that carry very low grade intervals. The very thick intervals and their relative position suggest a possible merging of Zone 22 and 25 to the northwest (see figure 3). Figure 3. ''Composite section of Zone 25 and 22 looking in an oblique angle illustrating potential merging of these zones'' is available at the following address: http://media3.marketwire.com/docs/1085820a_fig3.jpg Guy Desharnais, P.Geo., Ph.D. (OGQ No.1141), is a Qualified Person as per NI 43-101; he is employed by SGS Canada Inc., is independent of Matamec, and has reviewed and approved the technical content of this press release. Located in Montreal (Québec), Matamec Explorations Inc. is a junior mining exploration company in which activities are based on two main axes of development: gold, and key elements for technologies related to energy with properties containing, among others, lithium (Tansim-100% owned), Cobalt (Fabre-100% owned), nickel (Vulcain-100% owned) and rare earths (Kipawa-72% owned). Matamec's main focus is the development of the Kipawa Heavy Rare Earth Elements (HREE) deposit, a joint venture owned at 72% by Matamec and 28% by Ressources Québec (acting as agent of the Government of Québec); Toyota Tsusho Corp. (Nagoya, Japan) holds a 10% royalty on net profit in the deposit. In addition to the activities in energy sector, Matamec is exploring for gold, with three properties: HMR (1% NSR), Matheson JV (50% owned) and Pelangio (100% owned), located in the area of the Hoyle Pond Mine in Timmins (Ontario), as well as two in the Quebec Plan Nord region. These include Sakami (50% owned) and Opinaca Gold West (100% owned) properties in similar geological settings as the Éléonore Mine in James Bay (Québec). Neither TSX Venture Exchange nor its Regulation Services Provider (as that term is defined in the policies of the TSX Venture Exchange) accepts responsibility for the adequacy or accuracy of this release.


News Article | February 22, 2017
Site: www.marketwired.com

VANCOUVER, BRITISH COLUMBIA--(Marketwired - Feb. 22, 2017) - Redzone Resources Ltd. (TSX VENTURE:REZ) ("Redzone" or the "Company") is pleased to announce that a National Instrument ("NI") 43-101 technical report has been completed by SGS Canada Inc. ("SGS") on the Fortner Boyd Lithium (Lucky Mica) property (the "Property"), Arizona, on which RedZone has an agreement to earn in to 100% ownership. It will be posted on www.sedar.com in the near future. The Frontner Boyd claims (also known as the Lucky Mica claim group) are staked in the name of Godolphin Mining Inc., an Arizona corporation. Godolphin and Redzone have entered into an option agreement whereby RedZone may acquire 100% of the Property, on the terms disclosed in RedZone's August 2, 2016 press release. Prior to 2016, geological evaluation work by numerous companies included drilling and excavation and a shaft to approximately 10 meters depth. Recent work by RedZone has included geological mapping, grab and channel sampling. A site visit of the Property was completed by Jean-Philippe Paiement, P.Geo. M.Sc. of SGS Canada Inc. in January 2017. The author conducted field inspection and sampling of the Lucky Mica dyke. Prospecting in other areas on the Property led to the identification and sampling of ten new pegmatite outcrops, possibly indicating up to seven distinct pegmatite bodies. The independent sampling program conducted by SGS at the Property confirms the presence of lithium mineralization in the pegmatite bodies and supports the targeting of these bodies for potentially economic zones of lithium mineralization. Currently, no Mineral Resources or Mineral Reserves have been estimated on the Property. Based on the surface mapping, sampling, and sectional interpretation of the Lucky Mica dyke alone, SGS has defined a target envelope tonnage for this body of between 330,000 and 551,000 tonnes to a depth of 60m with target average grades between 0.3% and 2.5% Li2O. Work to date indicates up to seven distinct pegmatite bodies on the Property, with most of the sampling and mapping to date focused on the Lucky Mica dyke, the first of these dykes to be identified. These additional dykes could increase the mineral potential to between 330,000 and 3.0M tonnes. The potential quantity and grade for this "Mineral Potential" estimates is conceptual in nature; there has been insufficient exploration to define a mineral resource and it is uncertain if further exploration will result in the target being delineated as a mineral resource. It should be noted that no recent drilling has been completed on the Property, which is necessary to delineate potentially economic grade and thickness intervals. RedZone's exploration strategy is to target all of the pegmatite bodies identified on the Property and if successful would aggregate multiple zones of lithium mineralization to an economic threshold resource tonnage and grade. Given the recent increase in the price of copper, RedZone is exploring strategic options to maximize the shareholder value of its 55% owned Lara Copper property in Peru. RedZone funded two separate diamond drilling campaigns on the Lara Property totalling 11,135 meters. Previously released drill highlights include 108 meters at 0.81% Cu and 0.015% Mo (0.90% CuEq) and 218 meters at 0.57% Cu and 0.04% Mo (0.81% CuEq), with both of these intersections starting near surface. The true widths of the drill hole intersections cannot be determined. Geological mapping and sampling, geophysical surveys, on-going compilation of all data, permitting and community relations agreements have successfully been completed. The exploration programs completed to date on the Lara property have successfully determined that the area of the original resource (18.6 Mt at 0.53% Cu with 0.2% Cu cut-off) is now 2,000 m long east and west and 500 m to 800 m wide north to south. Redzone is a mineral exploration company with a current focus on Lithium and Copper exploration. Redzone is listed on the TSX Venture Exchange (REZ) and more information can be found at www.redzoneresources.ca. The TSX Venture Exchange does not accept responsibility for the adequacy or accuracy of this release. Forward Looking Statements - Certain information set forth in this news release may contain forward-looking statements that involve substantial known and unknown risks and uncertainties. These forward-looking statements are subject to numerous risks and uncertainties, certain of which are beyond the control of Redzone, including, but not limited to the impact of general economic conditions, industry conditions, dependence upon regulatory approvals, and the availability of financing. Readers are cautioned that the assumptions used in the preparation of such information, although considered reasonable at the time of preparation, may prove to be imprecise and, as such, undue reliance should not be placed on forward-looking statements.

Loading SGS Canada Inc. collaborators
Loading SGS Canada Inc. collaborators