Loos-en-Gohelle, France
Loos-en-Gohelle, France

Time filter

Source Type

Global Nonalcoholic Steatohepatitis (NASH) Treatment Market by Phase III Pipeline, Trends and Forecast to 2025, New Report by iHealthcareAnalyst, Inc. Nonalcoholic Steatohepatitis Treatment Market by Phase III Drugs in Pipeline (Obeticholic Acid, Aramchol, Saroglitazar, and Elafibranor) 2017-2025 Maryland Heights, MO, May 06, 2017 --( Browse Nonalcoholic Steatohepatitis Treatment Market by Phase III Drugs in Pipeline (Obeticholic Acid, Aramchol, Saroglitazar, and Elafibranor) 2017-2025 at https://www.ihealthcareanalyst.com/report/nonalcoholic-steatohepatitis-treatment-market/ The global nonalcoholic steatohepatitis treatment market segmentation is based on phase III drugs in pipeline (Obeticholic Acid, Aramchol, Saroglitazar, and Elafibranor). The global nonalcoholic steatohepatitis treatment market report provides market size (Revenue USD Million 2014 to 2021), market share, market trends and forecasts growth trends (CAGR%, 2017 to 2021). The global nonalcoholic steatohepatitis treatment market report also provides the detailed market landscape, market drivers, restraints, opportunities), market attractiveness analysis and profiles of major competitors in the global market including company overview, financial snapshot, key products, technologies and services offered, and recent developments. The global nonalcoholic steatohepatitis treatment market research report is further segmented by geography into North America (U.S., Canada), Latin America (Brazil, Mexico, Rest of LA), Europe (U.K., Germany, France, Italy, Spain, Rest of EU), Asia Pacific (Japan, China, India, Rest of APAC), and Rest of the World. Major players operating in the global nonalcoholic steatohepatitis treatment market and included in this report are Pharmaceuticals Inc., Galmed Pharmaceuticals Ltd., GENFIT SA, and Zydus Cadila. 1. Drug Type 1.1 Phase III Drugs 1.1.1 Aramchol (Arachidyl Amido Cholanoic Acid) 1.1.2 Elafibranor 1.1.3 Obeticholic Acid (OCA) 1.1.4 Saroglitazar 1.2 Phase I and II Drugs 2. Geography (Region, Country) 2.1 North America (U.S., Canada) 2.2 Latin America (Brazil, Mexico, Rest of LA) 2.3 Europe (U.K., Germany, France, Italy, Spain, Rest of EU) 2.4 Asia Pacific (Japan, China, India, Rest of APAC) 2.5 Rest of the World 3. Company Profiles 3.1 AstraZeneca plc 3.2 Conatus Pharmaceuticals 3.3 Galmed Pharmaceuticals 3.4 Genfit Sa 3.5 Gilead Sciences Inc. 3.6 Immuron Ltd. 3.7 Intercept Pharmaceuticals Inc. 3.8 Tobira Therapeutics Inc. 3.9 Zydus Cadila To request Table of Contents and Sample Pages of this report visit: https://www.ihealthcareanalyst.com/report/nonalcoholic-steatohepatitis-treatment-market/ About Us iHealthcareAnalyst, Inc. is a global healthcare market research and consulting company providing market analysis, and competitive intelligence services to global clients. The company publishes syndicate, custom and consulting grade healthcare reports covering animal healthcare, biotechnology, clinical diagnostics, healthcare informatics, healthcare services, medical devices, medical equipment, and pharmaceuticals. In addition to multi-client studies, we offer creative consulting services and conduct proprietary single-client assignments targeted at client’s specific business objectives, information needs, time frame and budget. Please contact us to receive a proposal for a proprietary single-client study. Contact Us iHealthcareAnalyst, Inc. 2109, Mckelvey Hill Drive, Maryland Heights, MO 63043 United States Email: sales@ihealthcareanalyst.com Website: https://www.ihealthcareanalyst.com Maryland Heights, MO, May 06, 2017 --( PR.com )-- Nonalcoholic steatohepatitis (NASH) is liver inflammation and damage caused by a buildup of fat in the liver. It is part of a group of conditions called nonalcoholic fatty liver disease. Non-alcoholic fatty liver disease (NAFLD) is one of the causes of fatty liver, occurring when fat is deposited (steatosis) in the liver due to causes other than excessive alcohol use. Nonalcoholic fatty liver disease (NAFLD) gradually is recognized as a common reason of chronic liver disease. NAFLD spans a spectrum of clinicopathologic entities from simple hepatic steatosis to nonalcoholic steatohepatitis, cirrhosis, and hepatocellular carcinoma. Nearly 10% to 20% of the general population affected by NAFLD suffers from NASH. Therefore, the diagnosis methods for NAFLD helps in the prediction of NASH occurrence. The diagnosis methods include evaluation of liver enzymes, hepatic imaging and liver biopsy.Browse Nonalcoholic Steatohepatitis Treatment Market by Phase III Drugs in Pipeline (Obeticholic Acid, Aramchol, Saroglitazar, and Elafibranor) 2017-2025 at https://www.ihealthcareanalyst.com/report/nonalcoholic-steatohepatitis-treatment-market/The global nonalcoholic steatohepatitis treatment market segmentation is based on phase III drugs in pipeline (Obeticholic Acid, Aramchol, Saroglitazar, and Elafibranor).The global nonalcoholic steatohepatitis treatment market report provides market size (Revenue USD Million 2014 to 2021), market share, market trends and forecasts growth trends (CAGR%, 2017 to 2021). The global nonalcoholic steatohepatitis treatment market report also provides the detailed market landscape, market drivers, restraints, opportunities), market attractiveness analysis and profiles of major competitors in the global market including company overview, financial snapshot, key products, technologies and services offered, and recent developments. The global nonalcoholic steatohepatitis treatment market research report is further segmented by geography into North America (U.S., Canada), Latin America (Brazil, Mexico, Rest of LA), Europe (U.K., Germany, France, Italy, Spain, Rest of EU), Asia Pacific (Japan, China, India, Rest of APAC), and Rest of the World.Major players operating in the global nonalcoholic steatohepatitis treatment market and included in this report are Pharmaceuticals Inc., Galmed Pharmaceuticals Ltd., GENFIT SA, and Zydus Cadila.1. Drug Type1.1 Phase III Drugs1.1.1 Aramchol (Arachidyl Amido Cholanoic Acid)1.1.2 Elafibranor1.1.3 Obeticholic Acid (OCA)1.1.4 Saroglitazar1.2 Phase I and II Drugs2. Geography (Region, Country)2.1 North America (U.S., Canada)2.2 Latin America (Brazil, Mexico, Rest of LA)2.3 Europe (U.K., Germany, France, Italy, Spain, Rest of EU)2.4 Asia Pacific (Japan, China, India, Rest of APAC)2.5 Rest of the World3. Company Profiles3.1 AstraZeneca plc3.2 Conatus Pharmaceuticals3.3 Galmed Pharmaceuticals3.4 Genfit Sa3.5 Gilead Sciences Inc.3.6 Immuron Ltd.3.7 Intercept Pharmaceuticals Inc.3.8 Tobira Therapeutics Inc.3.9 Zydus CadilaTo request Table of Contents and Sample Pages of this report visit:https://www.ihealthcareanalyst.com/report/nonalcoholic-steatohepatitis-treatment-market/About UsiHealthcareAnalyst, Inc. is a global healthcare market research and consulting company providing market analysis, and competitive intelligence services to global clients. The company publishes syndicate, custom and consulting grade healthcare reports covering animal healthcare, biotechnology, clinical diagnostics, healthcare informatics, healthcare services, medical devices, medical equipment, and pharmaceuticals.In addition to multi-client studies, we offer creative consulting services and conduct proprietary single-client assignments targeted at client’s specific business objectives, information needs, time frame and budget. Please contact us to receive a proposal for a proprietary single-client study.Contact UsiHealthcareAnalyst, Inc.2109, Mckelvey Hill Drive,Maryland Heights, MO 63043United StatesEmail: sales@ihealthcareanalyst.comWebsite: https://www.ihealthcareanalyst.com


Lille (France), Cambridge (Massachusetts, Etats-Unis), le 5 mai 2017 - GENFIT (Euronext : GNFT - ISIN : FR0004163111), société biopharmaceutique engagée dans la découverte et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques dans le domaine des maladies métaboliques et inflammatoires touchant notamment la sphère hépato-gastroentérologique, a annoncé aujourd'hui l'inclusion du premier patient dans un essai de Phase 2a évaluant elafibranor dans la CBP. Dr. Velimir A. Luketic, MD, Département de Gastroentérologie, Hépatologie et Nutrition de l'Université Virginia Commonwealth (VCU), Richmond (Virginie, Etats-Unis) a commenté : « La PBC est une maladie chronique progressive du foie, caractérisée par la destruction par voie immunologique des petits canaux biliaires intra-hépatiques, et qui - si elle n'est pas traitée - progresse vers un stade terminal de maladie du foie ou d'insuffisance hépatique. Un nombre substantiel de patients ne profite pas des thérapies disponibles actuellement - UDCA ou OCA - soit à cause d'une absence de réponse soit à cause d'effets secondaires intolérables. Cela représente un besoin non satisfait majeur pour cette population. La littérature nous enseigne que le ciblage des récepteurs PPAR permet de réduire la synthèse des acides biliaires et de favoriser la détoxification de la bile dans les canaux biliaires. Dans les essais cliniques, les molécules ciblant les PPARs ont montré leur capacité à baisser l'ALP de manière significative et à améliorer le profil biochimique et le prurit chez les patients atteints de CBP. » Sophie Mégnien, Directeur Médical de GENFIT, a ajouté : « Nous sommes enthousiastes à l'idée de voir ce premier patient CBP randomisé dans cet essai de phase 2, et d'avancer avec notre programme CBP. Elafibranor, un double agoniste PPAR alpha & delta, est un candidat intéressant pour la CBP du fait de son impact sur la réduction des niveaux d'alkaline phosphatase, démontré dans des essais précédents, sur d'autres populations. Cet élément, avec ce que les PPARs ont par ailleurs systématiquement démontré en matière de réduction d'ALP, constitue un rationnel solide pour elafibranor dans la CBP. Démarrer la randomisation dans ce type de maladie, rare, est une étape importante, et nous espérons qu'elafibranor apportera un véritable bénéfice aux patients, pour finalement répondre au besoin encore non satisfait. » Elafibranor est le composé le plus avancé du portefeuille de GENFIT. Elafibranor est un traitement de type « first-in-class », Agoniste du Récepteur Activé par les Proliférateurs des Peroxysomes alpha et delta, administré une fois par jour par voie orale, et développé pour traiter notamment la stéatohépatite non-alcoolique (NASH). Elafibranor est considéré comme capable de traiter les multiples facettes de la NASH telles que l'inflammation, la sensibilité à l'insuline, les profils lipidique et métabolique, les marqueurs du foie. GENFIT est une société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de médicaments dans des domaines thérapeutiques où les besoins médicaux sont considérables en raison du manque de traitements efficaces et du fait de l'augmentation du nombre de malades au niveau mondial. GENFIT concentre ses efforts de R&D pour participer à la mise sur le marché de solutions thérapeutiques visant à combattre certaines maladies métaboliques, inflammatoires, autoimmunes ou fibrotiques touchant en particulier le foie (comme la stéatohépatite non alcoolique ou NASH) et plus généralement la sphère gastro-intestinale. GENFIT déploie des approches combinant nouveaux traitements et biomarqueurs. Elafibranor, composé propriétaire de GENFIT le plus avancé, est en cours de phase 3 d'essais cliniques. Installée à Lille, Paris et Cambridge, MA (USA), l'entreprise compte environ 130 collaborateurs. GENFIT est une société cotée sur le marché réglementé d'Euronext à Paris, Compartiment B (Euronext : GNFT - ISIN : FR0004163111). www.genfit.fr Avertissement Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Bien que la Société considère que ses projections sont basées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations prospectives peuvent être remises en cause par un certain nombre d'aléas et d'incertitudes, ce qui pourrait donner lieu à des résultats substantiellement différents de ceux décrits, induits ou anticipés dans lesdites déclarations prospectives. Ces aléas et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes à la recherche et développement, y compris dans le domaine des biomarqueurs, au progrès et aux résultats de l'essai clinique RESOLVE-IT, aux examens et autorisations d'autorités réglementaires comme la FDA et l'EMA concernant notamment Elafibranor dans la NASH, la CBP et d'autres indications, ainsi que les biomarqueurs développés par la Société, au succès d'une stratégie d'in-licensing, à la capacité de la Société à continuer à lever des fonds pour son développement, ainsi qu'à ceux développés à la section 4 «Principaux Risques et incertitudes» du Document de Référence enregistré par l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 28 avril 2017 sous le numéro R.17-034 disponible sur les sites Internet de GENFIT (www.genfit.fr) et de l'AMF (www.amf-france.org). Sous réserve de la réglementation applicable, la Société ne prend aucun engagement de mise à jour ou de révision des informations contenues dans ce communiqué.


Lille (France), Cambridge (Massachusetts, Etats-Unis), le 5 mai 2017 - GENFIT (Euronext : GNFT - ISIN : FR0004163111), société biopharmaceutique engagée dans la découverte et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques dans le domaine des maladies métaboliques et inflammatoires touchant notamment la sphère hépato-gastroentérologique, a annoncé aujourd'hui l'inclusion du premier patient dans un essai de Phase 2a évaluant elafibranor dans la CBP. Dr. Velimir A. Luketic, MD, Département de Gastroentérologie, Hépatologie et Nutrition de l'Université Virginia Commonwealth (VCU), Richmond (Virginie, Etats-Unis) a commenté : « La PBC est une maladie chronique progressive du foie, caractérisée par la destruction par voie immunologique des petits canaux biliaires intra-hépatiques, et qui - si elle n'est pas traitée - progresse vers un stade terminal de maladie du foie ou d'insuffisance hépatique. Un nombre substantiel de patients ne profite pas des thérapies disponibles actuellement - UDCA ou OCA - soit à cause d'une absence de réponse soit à cause d'effets secondaires intolérables. Cela représente un besoin non satisfait majeur pour cette population. La littérature nous enseigne que le ciblage des récepteurs PPAR permet de réduire la synthèse des acides biliaires et de favoriser la détoxification de la bile dans les canaux biliaires. Dans les essais cliniques, les molécules ciblant les PPARs ont montré leur capacité à baisser l'ALP de manière significative et à améliorer le profil biochimique et le prurit chez les patients atteints de CBP. » Sophie Mégnien, Directeur Médical de GENFIT, a ajouté : « Nous sommes enthousiastes à l'idée de voir ce premier patient CBP randomisé dans cet essai de phase 2, et d'avancer avec notre programme CBP. Elafibranor, un double agoniste PPAR alpha & delta, est un candidat intéressant pour la CBP du fait de son impact sur la réduction des niveaux d'alkaline phosphatase, démontré dans des essais précédents, sur d'autres populations. Cet élément, avec ce que les PPARs ont par ailleurs systématiquement démontré en matière de réduction d'ALP, constitue un rationnel solide pour elafibranor dans la CBP. Démarrer la randomisation dans ce type de maladie, rare, est une étape importante, et nous espérons qu'elafibranor apportera un véritable bénéfice aux patients, pour finalement répondre au besoin encore non satisfait. » Elafibranor est le composé le plus avancé du portefeuille de GENFIT. Elafibranor est un traitement de type « first-in-class », Agoniste du Récepteur Activé par les Proliférateurs des Peroxysomes alpha et delta, administré une fois par jour par voie orale, et développé pour traiter notamment la stéatohépatite non-alcoolique (NASH). Elafibranor est considéré comme capable de traiter les multiples facettes de la NASH telles que l'inflammation, la sensibilité à l'insuline, les profils lipidique et métabolique, les marqueurs du foie. GENFIT est une société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de médicaments dans des domaines thérapeutiques où les besoins médicaux sont considérables en raison du manque de traitements efficaces et du fait de l'augmentation du nombre de malades au niveau mondial. GENFIT concentre ses efforts de R&D pour participer à la mise sur le marché de solutions thérapeutiques visant à combattre certaines maladies métaboliques, inflammatoires, autoimmunes ou fibrotiques touchant en particulier le foie (comme la stéatohépatite non alcoolique ou NASH) et plus généralement la sphère gastro-intestinale. GENFIT déploie des approches combinant nouveaux traitements et biomarqueurs. Elafibranor, composé propriétaire de GENFIT le plus avancé, est en cours de phase 3 d'essais cliniques. Installée à Lille, Paris et Cambridge, MA (USA), l'entreprise compte environ 130 collaborateurs. GENFIT est une société cotée sur le marché réglementé d'Euronext à Paris, Compartiment B (Euronext : GNFT - ISIN : FR0004163111). www.genfit.fr Avertissement Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Bien que la Société considère que ses projections sont basées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations prospectives peuvent être remises en cause par un certain nombre d'aléas et d'incertitudes, ce qui pourrait donner lieu à des résultats substantiellement différents de ceux décrits, induits ou anticipés dans lesdites déclarations prospectives. Ces aléas et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes à la recherche et développement, y compris dans le domaine des biomarqueurs, au progrès et aux résultats de l'essai clinique RESOLVE-IT, aux examens et autorisations d'autorités réglementaires comme la FDA et l'EMA concernant notamment Elafibranor dans la NASH, la CBP et d'autres indications, ainsi que les biomarqueurs développés par la Société, au succès d'une stratégie d'in-licensing, à la capacité de la Société à continuer à lever des fonds pour son développement, ainsi qu'à ceux développés à la section 4 «Principaux Risques et incertitudes» du Document de Référence enregistré par l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 28 avril 2017 sous le numéro R.17-034 disponible sur les sites Internet de GENFIT (www.genfit.fr) et de l'AMF (www.amf-france.org). Sous réserve de la réglementation applicable, la Société ne prend aucun engagement de mise à jour ou de révision des informations contenues dans ce communiqué.


News Article | April 28, 2017
Site: globenewswire.com

Lille (France), Cambridge (Massachusetts, Etats-Unis), le 28 avril 2017 - GENFIT (Euronext : GNFT - ISIN : FR0004163111), société biopharmaceutique engagée dans la découverte et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques dans le domaine des maladies métaboliques et inflammatoires touchant notamment la sphère hépato-gastroentérologique, a annoncé aujourd'hui que son document de référence 2016 a été déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF), et enregistré sous le numéro R.17-034 le 28 avril 2017.  Ce document est tenu gratuitement à la disposition du public dans les conditions prévues par la réglementation en vigueur et peut être consulté et téléchargé à partir du site Internet de la Société www.genfit.fr. GENFIT est une société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de médicaments dans des domaines thérapeutiques où les besoins médicaux sont considérables en raison du manque de traitements efficaces et du fait de l'augmentation du nombre de malades au niveau mondial. GENFIT concentre ses efforts de R&D pour participer à la mise sur le marché de solutions thérapeutiques visant à combattre certaines maladies métaboliques, inflammatoires, autoimmunes ou fibrotiques touchant en particulier le foie (comme la stéatohépatite non alcoolique ou NASH) et plus généralement la sphère gastro-intestinale. GENFIT déploie des approches combinant nouveaux traitements et biomarqueurs. Elafibranor, composé propriétaire de GENFIT le plus avancé, est en cours de phase 3 d'essais cliniques. Installée à Lille, Paris et Cambridge, MA (USA), l'entreprise compte environ 130 collaborateurs. GENFIT est une société cotée sur le marché réglementé d'Euronext à Paris, Compartiment B (Euronext : GNFT - ISIN : FR0004163111). www.genfit.fr Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Bien que la Société considère que ses projections sont basées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations prospectives peuvent être remises en cause par un certain nombre d'aléas et d'incertitudes, ce qui pourrait donner lieu à des résultats substantiellement différents de ceux décrits, induits ou anticipés dans lesdites déclarations prospectives. Ces aléas et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes à la recherche et développement, y compris dans le domaine des biomarqueurs, au progrès et aux résultats de l'essai clinique RESOLVE-IT, aux examens et autorisations d'autorités réglementaires comme la FDA et l'EMA concernant notamment Elafibranor dans la NASH, la CBP et d'autres indications, ainsi que les biomarqueurs développés par la Société, au succès d'une stratégie d'in-licensing, à la capacité de la Société à continuer à lever des fonds pour son développement, ainsi qu'à ceux développés à la section 4 «Principaux Risques et incertitudes» du Document de Référence enregistré par l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 28 avril 2017 sous le numéro R.17-034 disponible sur les sites Internet de GENFIT (www.genfit.fr) et de l'AMF (www.amf-france.org). Sous réserve de la réglementation applicable, la Société ne prend aucun engagement de mise à jour ou de révision des informations contenues dans ce communiqué.


Lille (France), Cambridge (Massachusetts, Etats-Unis), le 5 mai 2017 - GENFIT (Euronext : GNFT - ISIN : FR0004163111), société biopharmaceutique engagée dans la découverte et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques dans le domaine des maladies métaboliques et inflammatoires touchant notamment la sphère hépato-gastroentérologique, a annoncé aujourd'hui l'inclusion du premier patient dans un essai de Phase 2a évaluant elafibranor dans la CBP. Dr. Velimir A. Luketic, MD, Département de Gastroentérologie, Hépatologie et Nutrition de l'Université Virginia Commonwealth (VCU), Richmond (Virginie, Etats-Unis) a commenté : « La PBC est une maladie chronique progressive du foie, caractérisée par la destruction par voie immunologique des petits canaux biliaires intra-hépatiques, et qui - si elle n'est pas traitée - progresse vers un stade terminal de maladie du foie ou d'insuffisance hépatique. Un nombre substantiel de patients ne profite pas des thérapies disponibles actuellement - UDCA ou OCA - soit à cause d'une absence de réponse soit à cause d'effets secondaires intolérables. Cela représente un besoin non satisfait majeur pour cette population. La littérature nous enseigne que le ciblage des récepteurs PPAR permet de réduire la synthèse des acides biliaires et de favoriser la détoxification de la bile dans les canaux biliaires. Dans les essais cliniques, les molécules ciblant les PPARs ont montré leur capacité à baisser l'ALP de manière significative et à améliorer le profil biochimique et le prurit chez les patients atteints de CBP. » Sophie Mégnien, Directeur Médical de GENFIT, a ajouté : « Nous sommes enthousiastes à l'idée de voir ce premier patient CBP randomisé dans cet essai de phase 2, et d'avancer avec notre programme CBP. Elafibranor, un double agoniste PPAR alpha & delta, est un candidat intéressant pour la CBP du fait de son impact sur la réduction des niveaux d'alkaline phosphatase, démontré dans des essais précédents, sur d'autres populations. Cet élément, avec ce que les PPARs ont par ailleurs systématiquement démontré en matière de réduction d'ALP, constitue un rationnel solide pour elafibranor dans la CBP. Démarrer la randomisation dans ce type de maladie, rare, est une étape importante, et nous espérons qu'elafibranor apportera un véritable bénéfice aux patients, pour finalement répondre au besoin encore non satisfait. » Elafibranor est le composé le plus avancé du portefeuille de GENFIT. Elafibranor est un traitement de type « first-in-class », Agoniste du Récepteur Activé par les Proliférateurs des Peroxysomes alpha et delta, administré une fois par jour par voie orale, et développé pour traiter notamment la stéatohépatite non-alcoolique (NASH). Elafibranor est considéré comme capable de traiter les multiples facettes de la NASH telles que l'inflammation, la sensibilité à l'insuline, les profils lipidique et métabolique, les marqueurs du foie. GENFIT est une société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de médicaments dans des domaines thérapeutiques où les besoins médicaux sont considérables en raison du manque de traitements efficaces et du fait de l'augmentation du nombre de malades au niveau mondial. GENFIT concentre ses efforts de R&D pour participer à la mise sur le marché de solutions thérapeutiques visant à combattre certaines maladies métaboliques, inflammatoires, autoimmunes ou fibrotiques touchant en particulier le foie (comme la stéatohépatite non alcoolique ou NASH) et plus généralement la sphère gastro-intestinale. GENFIT déploie des approches combinant nouveaux traitements et biomarqueurs. Elafibranor, composé propriétaire de GENFIT le plus avancé, est en cours de phase 3 d'essais cliniques. Installée à Lille, Paris et Cambridge, MA (USA), l'entreprise compte environ 130 collaborateurs. GENFIT est une société cotée sur le marché réglementé d'Euronext à Paris, Compartiment B (Euronext : GNFT - ISIN : FR0004163111). www.genfit.fr Avertissement Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Bien que la Société considère que ses projections sont basées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations prospectives peuvent être remises en cause par un certain nombre d'aléas et d'incertitudes, ce qui pourrait donner lieu à des résultats substantiellement différents de ceux décrits, induits ou anticipés dans lesdites déclarations prospectives. Ces aléas et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes à la recherche et développement, y compris dans le domaine des biomarqueurs, au progrès et aux résultats de l'essai clinique RESOLVE-IT, aux examens et autorisations d'autorités réglementaires comme la FDA et l'EMA concernant notamment Elafibranor dans la NASH, la CBP et d'autres indications, ainsi que les biomarqueurs développés par la Société, au succès d'une stratégie d'in-licensing, à la capacité de la Société à continuer à lever des fonds pour son développement, ainsi qu'à ceux développés à la section 4 «Principaux Risques et incertitudes» du Document de Référence enregistré par l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 28 avril 2017 sous le numéro R.17-034 disponible sur les sites Internet de GENFIT (www.genfit.fr) et de l'AMF (www.amf-france.org). Sous réserve de la réglementation applicable, la Société ne prend aucun engagement de mise à jour ou de révision des informations contenues dans ce communiqué.


News Article | April 24, 2017
Site: globenewswire.com

Lille (France), Cambridge (Massachusetts, Etats-Unis), le 24 avril 2017 - GENFIT (Euronext : GNFT - ISIN : FR0004163111), société biopharmaceutique engagée dans la découverte et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques dans le domaine des maladies métaboliques et inflammatoires touchant notamment la sphère hépato-gastroentérologique, a annoncé aujourd'hui sa trésorerie au 31 mars 2017, son chiffre d'affaires pour les trois premiers mois de 2017 et a fait le point des avancées principales de son portefeuille de programme de R&D durant le premier trimestre 2017. Au 31 mars 2017, la trésorerie et les équivalents de trésorerie de la Société s'élevaient à 137,03 millions d'euros (M€) contre 102,8 M€ un an plus tôt.  Au 31 décembre 2016, la trésorerie et équivalents de trésorerie totalisaient  152,28 M€. Ce décalage de 4 à 6 mois par rapport au calendrier actuel est en partie dû au nombre croissant d'essais cliniques désormais lancés dans la NASH, mais est surtout lié à la volonté de la Société de s'assurer de la qualité du recrutement, de manière à rendre l'étude clinique la plus robuste possible sur le plan statistique en s'assurant que les ratios liés à la stratification des patients restent au plus près de la réalité médicale. En mars 2017, la Société a affirmé son leadership en lançant une initiative de « disease awareness », The NASH Education Program(TM), qui a suscité une vague d'intérêt sans précédent dans les grands médias francophones. Il s'agit là d'un élément important dans la prise de conscience de tous les acteurs de la maladie. Celle-ci est cruciale dans le cadre d'un recrutement pour une pathologie encore peu connue et asymptomatique comme la NASH. Cette initiative, bien accueillie par un nombre croissant de spécialistes et d'analystes du secteur, sera donc logiquement étendue à d'autres pays. Le but est de traiter le plus grand nombre de patients NASH, et si possible réduire les doses. La méthode de scoring résulte quant à elle de la mise au point d'un nouvel algorithme basé sur un nombre réduit de variables, générant un score performant en matière d'AUROC (Area Under the Receiver Operating Curve), de sensibilité, de spécificité, de NPV (Negative Predictive Value) et de PPV (Positive Predictive Value). Les deux présentations/posters ont confirmé le potentiel de l'approche développée par la Société, et sa capacité à apporter une solution diagnostique IVD basée sur une prise de sang, qui serait à la fois non invasive, facile d'accès, à moindre coût et donc à large diffusion, notamment par rapport à d'autres approches existantes ou encore en cours de développement. Si ces autres approches telles que l'imagerie ou encore l'élastographie sont complémentaires, elles nécessitent en effet des investissements en équipement et formation significatifs, et ne sauraient donc en aucun cas remplacer un outil IVD à très large diffusion. Dans le cadre d'un projet ambitieux visant à élargir et à diversifier son portefeuille de candidats médicaments propriétaires destinés à traiter les maladies auto-immunes, inflammatoires et fibrotiques, la Société s'est investi ces trois dernières années dans le design et dans l'optimisation de différentes séries chimiques d'agonistes inverses de RORgt. Outre les points portés classiquement à l'ordre du jour de cette assemblée générale mixte (examen du rapport de gestion et des comptes annuels de l'exercice 2016, des rapports généraux et spéciaux du Directoire et des commissaires aux comptes, des délégations de compétence en matière d'augmentations de capital, .), le Directoire proposera de transformer la structure de gouvernance actuelle de la Société (à Conseil de Surveillance et Directoire) en structure moniste (à Conseil d'Administration) et de se mettre en conformité avec la loi dite « Copé-Zimmermann » (relative à la représentation équilibrée des femmes et des hommes au sein des conseils) Toutes ces avancées font que la Société grandit et s'internationalise à mesure que nos produits se développent. Souhaitant à la fois traduire cette évolution et nous donner les moyens de l'accompagner au niveau de la gouvernance de la Société, nous allons proposer à notre prochaine assemblée générale de transformer la structure de gouvernance duale actuelle de la SA GENFIT (à Conseil de Surveillance et Directoire) en structure moniste à Conseil d'Administration. Cette dernière nous paraît en effet plus proche des standards internationaux et par conséquent plus à même de nous permettre d'accueillir les administrateurs experts que nous souhaitons progressivement recruter pour accompagner le développement de la Société dans les années à venir. Si ce projet de changement obtient l'assentiment de nos actionnaires, je serais bien entendu très heureux de présider aux destinées de ce nouveau conseil tout en continuant d'assurer la Direction Générale de la Société. » Elafibranor est le composé le plus avancé du portefeuille de GENFIT. Elafibranor est un traitement de type « first-in-class », Agoniste du Récepteur Activé par les Proliférateurs des Peroxysomes alpha et delta, administré une fois par jour par voie orale, et développé pour traiter notamment la stéatohépatite non-alcoolique (NASH). Elafibranor est considéré comme capable de traiter les multiples facettes de la NASH telles que l'inflammation, la sensibilité à l'insuline, les profils lipidique et métabolique, les marqueurs du foie. GENFIT est une société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de médicaments dans des domaines thérapeutiques où les besoins médicaux sont considérables en raison du manque de traitements efficaces et du fait de l'augmentation du nombre de malades au niveau mondial. GENFIT concentre ses efforts de R&D pour participer à la mise sur le marché de solutions thérapeutiques visant à combattre certaines maladies métaboliques, inflammatoires, autoimmunes ou fibrotiques touchant en particulier le foie (comme la stéatohépatite non alcoolique ou NASH) et plus généralement la sphère gastro-intestinale. GENFIT déploie des approches combinant nouveaux traitements et biomarqueurs. Elafibranor, composé propriétaire de GENFIT le plus avancé, est en cours de phase 3 d'essais cliniques. Installée à Lille, Paris et Cambridge, MA (USA), l'entreprise compte environ 130 collaborateurs. GENFIT est une société cotée sur le marché réglementé d'Euronext à Paris, Compartiment B (Euronext : GNFT - ISIN : FR0004163111). www.genfit.fr Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Bien que la Société considère que ses projections sont basées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations prospectives peuvent être remises en cause par un certain nombre d'aléas et d'incertitudes, ce qui pourrait donner lieu à des résultats substantiellement différents de ceux décrits, induits ou anticipés dans lesdites déclarations prospectives. Ces aléas et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes à la recherche et développement, y compris dans le domaine des biomarqueurs, au progrès et aux résultats de l'essai clinique RESOLVE-IT, aux examens et autorisations d'autorités réglementaires comme la FDA et l'EMA concernant notamment elafibranor dans la NASH, la CBP et d'autres indications, ainsi que les biomarqueurs développés par la Société, au succès d'une stratégie d'in-licensing, à la capacité de la Société à continuer à lever des fonds pour son développement, ainsi qu'à ceux développés à la section 7 «Principaux Risques et incertitudes» du Rapport d'Activité et Financier semestriel au 30 juin 2016 disponible sur le site Internet de GENFIT (www.genfit.fr) et de l'AMF (www.amf-france.org). Sous réserve de la réglementation applicable, la Société ne prend aucun engagement de mise à jour ou de révision des informations contenues dans ce communiqué.


News Article | April 24, 2017
Site: globenewswire.com

Lille (France), Cambridge (Massachusetts, Etats-Unis), le 24 avril 2017 - GENFIT (Euronext : GNFT - ISIN : FR0004163111), société biopharmaceutique engagée dans la découverte et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques dans le domaine des maladies métaboliques et inflammatoires touchant notamment la sphère hépato-gastroentérologique, a annoncé aujourd'hui sa trésorerie au 31 mars 2017, son chiffre d'affaires pour les trois premiers mois de 2017 et a fait le point des avancées principales de son portefeuille de programme de R&D durant le premier trimestre 2017. Au 31 mars 2017, la trésorerie et les équivalents de trésorerie de la Société s'élevaient à 137,03 millions d'euros (M€) contre 102,8 M€ un an plus tôt.  Au 31 décembre 2016, la trésorerie et équivalents de trésorerie totalisaient  152,28 M€. Ce décalage de 4 à 6 mois par rapport au calendrier actuel est en partie dû au nombre croissant d'essais cliniques désormais lancés dans la NASH, mais est surtout lié à la volonté de la Société de s'assurer de la qualité du recrutement, de manière à rendre l'étude clinique la plus robuste possible sur le plan statistique en s'assurant que les ratios liés à la stratification des patients restent au plus près de la réalité médicale. En mars 2017, la Société a affirmé son leadership en lançant une initiative de « disease awareness », The NASH Education Program(TM), qui a suscité une vague d'intérêt sans précédent dans les grands médias francophones. Il s'agit là d'un élément important dans la prise de conscience de tous les acteurs de la maladie. Celle-ci est cruciale dans le cadre d'un recrutement pour une pathologie encore peu connue et asymptomatique comme la NASH. Cette initiative, bien accueillie par un nombre croissant de spécialistes et d'analystes du secteur, sera donc logiquement étendue à d'autres pays. Le but est de traiter le plus grand nombre de patients NASH, et si possible réduire les doses. La méthode de scoring résulte quant à elle de la mise au point d'un nouvel algorithme basé sur un nombre réduit de variables, générant un score performant en matière d'AUROC (Area Under the Receiver Operating Curve), de sensibilité, de spécificité, de NPV (Negative Predictive Value) et de PPV (Positive Predictive Value). Les deux présentations/posters ont confirmé le potentiel de l'approche développée par la Société, et sa capacité à apporter une solution diagnostique IVD basée sur une prise de sang, qui serait à la fois non invasive, facile d'accès, à moindre coût et donc à large diffusion, notamment par rapport à d'autres approches existantes ou encore en cours de développement. Si ces autres approches telles que l'imagerie ou encore l'élastographie sont complémentaires, elles nécessitent en effet des investissements en équipement et formation significatifs, et ne sauraient donc en aucun cas remplacer un outil IVD à très large diffusion. Dans le cadre d'un projet ambitieux visant à élargir et à diversifier son portefeuille de candidats médicaments propriétaires destinés à traiter les maladies auto-immunes, inflammatoires et fibrotiques, la Société s'est investi ces trois dernières années dans le design et dans l'optimisation de différentes séries chimiques d'agonistes inverses de RORgt. Outre les points portés classiquement à l'ordre du jour de cette assemblée générale mixte (examen du rapport de gestion et des comptes annuels de l'exercice 2016, des rapports généraux et spéciaux du Directoire et des commissaires aux comptes, des délégations de compétence en matière d'augmentations de capital, .), le Directoire proposera de transformer la structure de gouvernance actuelle de la Société (à Conseil de Surveillance et Directoire) en structure moniste (à Conseil d'Administration) et de se mettre en conformité avec la loi dite « Copé-Zimmermann » (relative à la représentation équilibrée des femmes et des hommes au sein des conseils) Toutes ces avancées font que la Société grandit et s'internationalise à mesure que nos produits se développent. Souhaitant à la fois traduire cette évolution et nous donner les moyens de l'accompagner au niveau de la gouvernance de la Société, nous allons proposer à notre prochaine assemblée générale de transformer la structure de gouvernance duale actuelle de la SA GENFIT (à Conseil de Surveillance et Directoire) en structure moniste à Conseil d'Administration. Cette dernière nous paraît en effet plus proche des standards internationaux et par conséquent plus à même de nous permettre d'accueillir les administrateurs experts que nous souhaitons progressivement recruter pour accompagner le développement de la Société dans les années à venir. Si ce projet de changement obtient l'assentiment de nos actionnaires, je serais bien entendu très heureux de présider aux destinées de ce nouveau conseil tout en continuant d'assurer la Direction Générale de la Société. » Elafibranor est le composé le plus avancé du portefeuille de GENFIT. Elafibranor est un traitement de type « first-in-class », Agoniste du Récepteur Activé par les Proliférateurs des Peroxysomes alpha et delta, administré une fois par jour par voie orale, et développé pour traiter notamment la stéatohépatite non-alcoolique (NASH). Elafibranor est considéré comme capable de traiter les multiples facettes de la NASH telles que l'inflammation, la sensibilité à l'insuline, les profils lipidique et métabolique, les marqueurs du foie. GENFIT est une société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de médicaments dans des domaines thérapeutiques où les besoins médicaux sont considérables en raison du manque de traitements efficaces et du fait de l'augmentation du nombre de malades au niveau mondial. GENFIT concentre ses efforts de R&D pour participer à la mise sur le marché de solutions thérapeutiques visant à combattre certaines maladies métaboliques, inflammatoires, autoimmunes ou fibrotiques touchant en particulier le foie (comme la stéatohépatite non alcoolique ou NASH) et plus généralement la sphère gastro-intestinale. GENFIT déploie des approches combinant nouveaux traitements et biomarqueurs. Elafibranor, composé propriétaire de GENFIT le plus avancé, est en cours de phase 3 d'essais cliniques. Installée à Lille, Paris et Cambridge, MA (USA), l'entreprise compte environ 130 collaborateurs. GENFIT est une société cotée sur le marché réglementé d'Euronext à Paris, Compartiment B (Euronext : GNFT - ISIN : FR0004163111). www.genfit.fr Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Bien que la Société considère que ses projections sont basées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations prospectives peuvent être remises en cause par un certain nombre d'aléas et d'incertitudes, ce qui pourrait donner lieu à des résultats substantiellement différents de ceux décrits, induits ou anticipés dans lesdites déclarations prospectives. Ces aléas et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes à la recherche et développement, y compris dans le domaine des biomarqueurs, au progrès et aux résultats de l'essai clinique RESOLVE-IT, aux examens et autorisations d'autorités réglementaires comme la FDA et l'EMA concernant notamment elafibranor dans la NASH, la CBP et d'autres indications, ainsi que les biomarqueurs développés par la Société, au succès d'une stratégie d'in-licensing, à la capacité de la Société à continuer à lever des fonds pour son développement, ainsi qu'à ceux développés à la section 7 «Principaux Risques et incertitudes» du Rapport d'Activité et Financier semestriel au 30 juin 2016 disponible sur le site Internet de GENFIT (www.genfit.fr) et de l'AMF (www.amf-france.org). Sous réserve de la réglementation applicable, la Société ne prend aucun engagement de mise à jour ou de révision des informations contenues dans ce communiqué.


News Article | April 24, 2017
Site: globenewswire.com

Lille (France), Cambridge (Massachusetts, Etats-Unis), le 24 avril 2017 - GENFIT (Euronext : GNFT - ISIN : FR0004163111), société biopharmaceutique engagée dans la découverte et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques dans le domaine des maladies métaboliques et inflammatoires touchant notamment la sphère hépato-gastroentérologique, a annoncé aujourd'hui sa trésorerie au 31 mars 2017, son chiffre d'affaires pour les trois premiers mois de 2017 et a fait le point des avancées principales de son portefeuille de programme de R&D durant le premier trimestre 2017. Au 31 mars 2017, la trésorerie et les équivalents de trésorerie de la Société s'élevaient à 137,03 millions d'euros (M€) contre 102,8 M€ un an plus tôt.  Au 31 décembre 2016, la trésorerie et équivalents de trésorerie totalisaient  152,28 M€. Ce décalage de 4 à 6 mois par rapport au calendrier actuel est en partie dû au nombre croissant d'essais cliniques désormais lancés dans la NASH, mais est surtout lié à la volonté de la Société de s'assurer de la qualité du recrutement, de manière à rendre l'étude clinique la plus robuste possible sur le plan statistique en s'assurant que les ratios liés à la stratification des patients restent au plus près de la réalité médicale. En mars 2017, la Société a affirmé son leadership en lançant une initiative de « disease awareness », The NASH Education Program(TM), qui a suscité une vague d'intérêt sans précédent dans les grands médias francophones. Il s'agit là d'un élément important dans la prise de conscience de tous les acteurs de la maladie. Celle-ci est cruciale dans le cadre d'un recrutement pour une pathologie encore peu connue et asymptomatique comme la NASH. Cette initiative, bien accueillie par un nombre croissant de spécialistes et d'analystes du secteur, sera donc logiquement étendue à d'autres pays. Le but est de traiter le plus grand nombre de patients NASH, et si possible réduire les doses. La méthode de scoring résulte quant à elle de la mise au point d'un nouvel algorithme basé sur un nombre réduit de variables, générant un score performant en matière d'AUROC (Area Under the Receiver Operating Curve), de sensibilité, de spécificité, de NPV (Negative Predictive Value) et de PPV (Positive Predictive Value). Les deux présentations/posters ont confirmé le potentiel de l'approche développée par la Société, et sa capacité à apporter une solution diagnostique IVD basée sur une prise de sang, qui serait à la fois non invasive, facile d'accès, à moindre coût et donc à large diffusion, notamment par rapport à d'autres approches existantes ou encore en cours de développement. Si ces autres approches telles que l'imagerie ou encore l'élastographie sont complémentaires, elles nécessitent en effet des investissements en équipement et formation significatifs, et ne sauraient donc en aucun cas remplacer un outil IVD à très large diffusion. Dans le cadre d'un projet ambitieux visant à élargir et à diversifier son portefeuille de candidats médicaments propriétaires destinés à traiter les maladies auto-immunes, inflammatoires et fibrotiques, la Société s'est investi ces trois dernières années dans le design et dans l'optimisation de différentes séries chimiques d'agonistes inverses de RORgt. Outre les points portés classiquement à l'ordre du jour de cette assemblée générale mixte (examen du rapport de gestion et des comptes annuels de l'exercice 2016, des rapports généraux et spéciaux du Directoire et des commissaires aux comptes, des délégations de compétence en matière d'augmentations de capital, .), le Directoire proposera de transformer la structure de gouvernance actuelle de la Société (à Conseil de Surveillance et Directoire) en structure moniste (à Conseil d'Administration) et de se mettre en conformité avec la loi dite « Copé-Zimmermann » (relative à la représentation équilibrée des femmes et des hommes au sein des conseils) Toutes ces avancées font que la Société grandit et s'internationalise à mesure que nos produits se développent. Souhaitant à la fois traduire cette évolution et nous donner les moyens de l'accompagner au niveau de la gouvernance de la Société, nous allons proposer à notre prochaine assemblée générale de transformer la structure de gouvernance duale actuelle de la SA GENFIT (à Conseil de Surveillance et Directoire) en structure moniste à Conseil d'Administration. Cette dernière nous paraît en effet plus proche des standards internationaux et par conséquent plus à même de nous permettre d'accueillir les administrateurs experts que nous souhaitons progressivement recruter pour accompagner le développement de la Société dans les années à venir. Si ce projet de changement obtient l'assentiment de nos actionnaires, je serais bien entendu très heureux de présider aux destinées de ce nouveau conseil tout en continuant d'assurer la Direction Générale de la Société. » Elafibranor est le composé le plus avancé du portefeuille de GENFIT. Elafibranor est un traitement de type « first-in-class », Agoniste du Récepteur Activé par les Proliférateurs des Peroxysomes alpha et delta, administré une fois par jour par voie orale, et développé pour traiter notamment la stéatohépatite non-alcoolique (NASH). Elafibranor est considéré comme capable de traiter les multiples facettes de la NASH telles que l'inflammation, la sensibilité à l'insuline, les profils lipidique et métabolique, les marqueurs du foie. GENFIT est une société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de médicaments dans des domaines thérapeutiques où les besoins médicaux sont considérables en raison du manque de traitements efficaces et du fait de l'augmentation du nombre de malades au niveau mondial. GENFIT concentre ses efforts de R&D pour participer à la mise sur le marché de solutions thérapeutiques visant à combattre certaines maladies métaboliques, inflammatoires, autoimmunes ou fibrotiques touchant en particulier le foie (comme la stéatohépatite non alcoolique ou NASH) et plus généralement la sphère gastro-intestinale. GENFIT déploie des approches combinant nouveaux traitements et biomarqueurs. Elafibranor, composé propriétaire de GENFIT le plus avancé, est en cours de phase 3 d'essais cliniques. Installée à Lille, Paris et Cambridge, MA (USA), l'entreprise compte environ 130 collaborateurs. GENFIT est une société cotée sur le marché réglementé d'Euronext à Paris, Compartiment B (Euronext : GNFT - ISIN : FR0004163111). www.genfit.fr Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Bien que la Société considère que ses projections sont basées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations prospectives peuvent être remises en cause par un certain nombre d'aléas et d'incertitudes, ce qui pourrait donner lieu à des résultats substantiellement différents de ceux décrits, induits ou anticipés dans lesdites déclarations prospectives. Ces aléas et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes à la recherche et développement, y compris dans le domaine des biomarqueurs, au progrès et aux résultats de l'essai clinique RESOLVE-IT, aux examens et autorisations d'autorités réglementaires comme la FDA et l'EMA concernant notamment elafibranor dans la NASH, la CBP et d'autres indications, ainsi que les biomarqueurs développés par la Société, au succès d'une stratégie d'in-licensing, à la capacité de la Société à continuer à lever des fonds pour son développement, ainsi qu'à ceux développés à la section 7 «Principaux Risques et incertitudes» du Rapport d'Activité et Financier semestriel au 30 juin 2016 disponible sur le site Internet de GENFIT (www.genfit.fr) et de l'AMF (www.amf-france.org). Sous réserve de la réglementation applicable, la Société ne prend aucun engagement de mise à jour ou de révision des informations contenues dans ce communiqué.


GENFIT: First patient enrolled in a phase 2 trial recruiting adults with Primary Biliary Cholangitis (PBC), a rare liver disease Lille (France), Cambridge (Massachusetts, United States), May 5, 2017 - GENFIT (Euronext: GNFT - ISIN: FR0004163111), a biopharmaceutical company at the forefront of developing therapeutic and diagnostic solutions in metabolic and inflammatory diseases, that notably affect the liver or the gastrointestinal system, today announced that the first patient has been enrolled in the Phase 2a trial evaluating elafibranor in PBC. This trial is designed to be a multicenter, double-blind, randomized, placebo-controlled, Phase 2a study to evaluate the efficacy and safety of elafibranor in adult patients with PBC and inadequate response to ursodeoxycholic acid (UDCA). The trial is designed as follows: The primary objective is to determine the effect of daily oral administration of elafibranor on serum alkaline phosphatase (ALP) in these patients, based on relative change from baseline to end of treatment compared to placebo. Dr. Velimir A. Luketic, MD, Division of Gastroenterology, Hepatology and Nutrition Virginia Commonwealth University School of Medicine, Richmond, VA (USA), commented: "PBC is a chronic progressive liver disease characterized by immune mediated destruction of the small intrahepatic bile ducts that if untreated progresses to end-stage liver disease and liver failure. A substantial number of patients do not benefit from the currently available therapies - UDCA or OCA - either because of lack of response or intolerable side effects. This represents a major unmet need for this population. In the literature, targeting PPAR receptors have shown to reduce the synthesis of bile acids and to improve detoxification of bile in the bile duct. In clinical trials, PPAR targeting drugs have shown significant decrease in ALP, and improved biochemical profiles and pruritus in PBC patients." Sophie Mégnien, Chief Medical Officer of GENFIT, added: "We are excited to have this first randomized PBC patient in this Phase 2 trial and advance our PBC program. Elafibranor, a dual PPAR alpha & delta agonist, is an attractive candidate for PBC patients due to its impact on lowering alkaline phosphatase levels, as shown in previous studies, on other populations. This attribute, along with what PPARs have consistently demonstrated on ALP reduction, provides a strong rationale for elafibranor in PBC. Starting randomization in such a rare disease is a key milestone, and we hope elafibranor will provide a meaningful benefit to patients, and will ultimately address the unmet need." Elafibranor is GENFIT's lead pipeline product. Elafibranor is an oral once-daily treatment, and a first-in-class drug acting via dual peroxisome proliferator-activated alpha/delta pathways developed to treat, in particular, nonalcoholic steatohepatitis (NASH). Elafibranor is believed to address multiple facets of NASH, including inflammation, insulin sensitivity, lipid/metabolic profile, and liver markers. "PBC", or Primary Biliary Cholangitis, is a chronic disease in which bile ducts in the liver are gradually destroyed. The damage to bile ducts can inhibit the liver's ability to rid the body of toxins, and can lead to scarring of liver tissue known as cirrhosis. GENFIT is a biopharmaceutical company focused on the discovery and development of drug candidates in areas of high unmet medical needs corresponding to a lack of suitable treatment and an increasing number of patients worldwide. GENFIT's R&D efforts are focused on bringing new medicines to market for patients with metabolic, inflammatory, autoimmune and fibrotic diseases, that affect the liver (such as NASH - Nonalcoholic steatohepatitis) and more generally the gastro-intestinal arena. GENFIT's approach combines novel treatments and biomarkers. Its lead proprietary compound, elafibranor, is currently in a Phase 3 study. With facilities in Lille and Paris, France, and Cambridge, MA (USA), the Company has approximately 130 employees. GENFIT is a public company listed in compartment B of Euronext's regulated market in Paris (Euronext: GNFT - ISIN: FR0004163111). www.genfit.com This press release contains certain forward-looking statements. Although the Company believes its expectations are based on reasonable assumptions, these forward-looking statements are subject to numerous risks and uncertainties, which could cause actual results to differ materially from those expressed in, or implied or projected by, the forward-looking statements. These risks and uncertainties include among other things, the uncertainties inherent in research and development, including related to biomarkers, progression of, and results of clinical data from, the RESOLVE-IT trial, review and approvals by regulatory authorities, such as the FDA or the EMA, regarding in particular, elafibranor in NASH and PBC, as well as other indications, and biomarkers, the success of any inlicensing strategies, the Company's continued ability to raise capital to fund its development, as well as those discussed or identified in the Company's public filings with the AMF, including those listed under Section 4 "Main Risks and Uncertainties" of the Company's 2016 Registration Document registered with the French Autorité des marchés financiers on April 28, 2017 under n° R.17-034, which is available on GENFIT's website (www.genfit.com) and on the website of the AMF (www.amf-france.org). Other than as required by applicable law, the Company does not undertake any obligation to update or revise any forward-looking information or statements. This press release and the information contained herein do not constitute an offer to sell or a solicitation of an offer to buy or subscribe to shares in GENFIT in any country. This press release has been prepared in both French and English. In the event of any differences between the two texts, the French language version shall supersede.


Grant
Agency: European Commission | Branch: FP7 | Program: CP-FP | Phase: HEALTH-2007-2.4.3-4 | Award Amount: 3.86M | Year: 2008

The TOBI project aims to analyse mechanisms provoking adipokine-mediated crosstalk and an inflammatory drift in obese patients. It will be the remit of this project to develop novel strategies to reduce or reverse major adipokine-mediated adverse interactions in peripheral tissues and by periorganic adipose tissue, namely insulin resistance and vascular dysfunction, respectively. Special attention will be given to the study of novel lipid-derived adipokines and the identification of targets for drug development that could interfere with the obesity-associated inflammatory drift. TOBI research focuses on molecular mechanisms initiating and promoting inflammatory signalling pathways in adipocytes and adipose tissue macrophages that cause a shift to inflammatory adipokines to interfere with insulin sensitivity and vascular function. Adipocyte dysfunction by alterations in ER stress signalling and lipolysis will be analysed as probable starting points of adipocyte inflammatory alterations. Signalling pathways and transcription factors controlling expression of inflammatory adipokines and anti-inflammatory adipokines will be studied. TOBI will particularly investigate lipid-derived adipokines that have been little studied to date. Key molecules of pathophysiological relevance will be validated for their potential as targets for drug development. The TOBI consortium will mount a comprehensive collaborative program for analysing the molecular mechanisms underlying regulation of adipokine production and their function in target tissues using genetic, molecular and biochemical approaches. The consortium combines all necessary expertise to investigate the basis of the obesity-associated inflammatory drift. A TOBI toolbox will be developed that strengthen collaboration and comparability of results. In addition the consortium includes relevant partners to exploit the results by translating them into new treatment strategies for obesity-associated adipokine-mediated disorders.

Loading GENFIT SA collaborators
Loading GENFIT SA collaborators