Diaxonhit

Paris, France

Diaxonhit

Paris, France
SEARCH FILTERS
Time filter
Source Type

News Article | April 27, 2017
Site: globenewswire.com

                   Paris, France - 27 avril 2017 - Le Directoire de Diaxonhit (Alternext : ALEHT, FR0004054427), groupe français leader sur le marché du diagnostic in vitro de spécialités dans les domaines de la transplantation, des maladies infectieuses et de l'oncologie, s'est réuni le 26 avril 2017 et a arrêté les comptes consolidés au 31 décembre 2016. Ces comptes ont été vérifiés par le Conseil de Surveillance2. La transition engagée dès l'été 2016 a entrainé un certain nombre de charges financières et exceptionnelles qui sont notamment liées au plan de réorientation et au plan de réduction de la dilution mis en oeuvre, pour un montant global d'environ 1 M€. Ces facteurs expliquent le résultat net en retrait à -7,9 M€, incluant tous les amortissements liés à l'acquisition d'Ingen, et à -9,6 M€ pro forma, incluant tous les frais financiers et amortissements liés aux acquisitions d'Ingen et de Capforce Plus. Les ventes annuelles de produits de diagnostic in vitro s'inscrivent dans la fourchette annoncée en janvier 2017. Elles s'élèvent ainsi à 27,6 M€ contre 28,9 M€ en 2015, et reflètent le retard dans la disponibilité des nouveaux tests NGS pour le typage HLA et le ralentissement des commandes de tests transplantation à cause des contraintes budgétaires des laboratoires hospitaliers, partiellement compensés par la bonne progression des autres secteurs du diagnostic et du contrôle qualité. Par ailleurs, les produits de R&D thérapeutique se sont élevés à 0,1 M€, en diminution par rapport à 2015 où la Société avait reçu un paiement d'étape non-récurrent d'Allergan de 0,4 M€. Sur une base pro forma, intégrant les résultats 2016 de la société Capforce Plus et de ses filiales comme si elles avaient été acquises le 1er janvier 2016, le chiffre d'affaires annuel s'élève à 44,1 M€, et le montant des revenus annuels à 45 M€. La réduction du coût d'achat des marchandises est directement liée à la baisse des ventes de produits de diagnostic in vitro. Toutefois ce coût d'achat reste affecté par la poursuite du renchérissement du dollar US. Compte-tenu des caractéristiques des contrats d'achat à terme de dollars US détenus par Diaxonhit, le taux de change moyen des dollars achetés en 2016 s'est établi à 1,1463 dollars US par euro contre 1,2173 en 2015. A taux de change constant entre 2015 et 2016, le coût d'achat des marchandises aurait ainsi été inférieur d'environ 0,9 M€. Il est rappelé que les actifs commerciaux réévalués consécutivement à l'acquisition d'IBS font l'objet d'un amortissement sur 10 ans, soit 1 286 K€ au 31 décembre 2016. Ils sont inclus dans les frais marketing et commerciaux. De même, depuis le début de la commercialisation de BJI Inoplex, un actif R&D relatif à ce test et également réévalué consécutivement à l'acquisition d'IBS, fait l'objet d'un amortissement sur 10 ans, soit 98 K€ au 31 décembre 2016, inclus dans les frais de R&D. L'écart d'acquisition restant fait aussi l'objet d'un amortissement sur 10 ans qui vient en déduction du résultat opérationnel et représente, au 31 décembre 2016, une charge de 308 K€. L'ensemble de ces amortissements représente une charge sans effet sur la trésorerie de la Société. Au 31 décembre 2015, Diaxonhit disposait d'une trésorerie de 11,7 M€. Compte-tenu de financements reçus de 0,5 M€ nets des charges d'intérêts et remboursements intervenus sur les obligations, les emprunts et les avances remboursables de la Société, et d'une consommation de trésorerie opérationnelle de 3,3 M€, la trésorerie du Groupe s'élève à 7,9 M€ au 31 décembre 2016. Diaxonhit détient la licence exclusive du test AlloMap® pour l'Europe. En janvier 2016, Diaxonhit et CareDx Inc. ont finalisé avec succès le transfert du test d'expression génomique AlloMap pour la surveillance régulière et non invasive du rejet cellulaire aigu chez les greffés cardiaques, au Laboratoire Central d'Immunologie des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS) en France. Ce transfert a été réalisé en plusieurs étapes qui ont démontré que les résultats des tests AlloMap effectués par le laboratoire des HUS sont les mêmes que ceux qui ont été obtenus par le laboratoire principal de CareDx aux États-Unis. C'est une étape importante pour Diaxonhit et CareDx, tout en étant le premier transfert de ce type pour un test moléculaire développé et déjà commercialisé aux USA. En mai 2016, Diaxonhit et les HUS ont inauguré le centre de traitement des tests AlloMap. Ce centre répond à toutes les exigences de qualité nécessaires pour assurer la précision et la reproductibilité des résultats rendus aux prescripteurs. La Société lui fournit les éléments du test produits par CareDx et lui met également à disposition les instruments nécessaires à la réalisation du test. Diaxonhit fournit aussi aux centres de transplantation cardiaque européens un kit pour réaliser la préparation des échantillons de sang et leur expédition. Dans le cadre de cette étude, dont les résultats sont attendus au cours de l'année 2017, 1 700 prélèvements à l'aiguille fine ont été effectués sur des nodules thyroïdiens découverts chez les 1 581 patients recrutés dans 17 centres cliniques européens (10 en France, 4 en Italie et 3 en Espagne) spécialisés dans le diagnostic et le suivi du cancer de la thyroïde. Avec ces caractéristiques, l'étude CITHY est la plus grosse étude de ce type et une première en Europe qui va également permettre de mieux caractériser les pratiques européennes de suivi des patients présentant un ou plusieurs nodules de la thyroïde. Une nouvelle étude prospective en vie réelle a été réalisée à l'hôpital Raymond-Poincaré (AP-HP) de Garches et à l'hôpital Joseph-Ducuing de Toulouse. Elle a porté sur l'utilisation en routine de BJI InoPlex, avec 361 tests réalisés sur 314 patients plus représentatifs de la population ciblée dans les centres de deuxième ligne. Pour les 80 patients avec une infection chronique à staphylocoque, la performance de BJI InoPlex est améliorée par rapport à celle observée dans l'étude de validation du test. Par ailleurs, les résultats du test BJI InoPlex et de la mise en culture de ponctions articulaires réalisées avant chirurgie, qui avaient été obtenus dans le cadre de l'étude initiale de validation, ont fait l'objet d'une analyse complémentaire en excluant les 72 patients pour lesquels aucune ponction n'avait été réalisée ou pour lesquels le résultat de BJI InoPlex était indéterminé. Cette nouvelle analyse montre d'une part que les résultats de culture sur ponctions articulaires réalisées avant intervention chirurgicale ne sont pas aussi fiables qu'il est généralement admis. Ils montrent aussi clairement que cette fiabilité peut être améliorée en combinant la microbiologie classique à BJI InoPlex. Pendant l'année 2016, DIAXONHIT collaborait avec la société de biotechnologie InnaVirVax dans le cadre d'un consortium ayant pour objectif la mise au point de VAC-3S, un vaccin thérapeutique pour traiter les malades atteints du Sida, et le développement d'un test diagnostique compagnon du vaccin, dont le prototype avait été finalisé en cours d'année.                   InnaVirVax vient d'annoncer à la Société que les résultats de sa dernière étude clinique étaient médiocres. Sur cette base, InnaVirVax a pris la décision d'interrompre définitivement le développement de VAC-3S, et en a notifié Bpifrance et les membres du consortium Prothevih. En conséquence, le développement du test compagnon de VAC-3S est également arrêté par Diaxonhit. La Société évalue actuellement les conséquences de cet arrêt, et en particulier l'utilité de poursuivre le développement du test indépendamment du vaccin thérapeutique.                     Afin de réduire la dilution future des actionnaires de Diaxonhit, quatre transactions spécifiques ont été réalisées en deux temps.                   Au cours de l'exercice 2016, la société a réalisé tout d'abord des amortissements en numéraire d'obligations convertibles émises en juin 2014 (OCA), pour un total de 383 K€. D'autre-part, elle a procédé au rachat en numéraire de 6.158.000 bons de souscription qui avaient également été émis en juin 2014 (BSA), pour 537 K€. Ce dernier montant a constitué une charge financière exceptionnelle sur l'exercice 2016.                   Depuis le 1er janvier 2017, et notamment dans le cadre de la finalisation de l'acquisition de Capforce Plus, Diaxonhit a procédé à deux nouveaux amortissements en numéraire d'OCA pour un montant total de 525 K€, puis racheté 5.953.470 BSA.  Cette restructuration globale a entrainé l'émission de 3.453.012 actions nouvelles.                   Sur la base d'un amortissement par émission d'actions au cours de 0,22€ par actions, les amortissements effectués en numéraire en 2016 et depuis le début de l'année 2017, se seraient traduits par l'émission de 4.127.093 actions supplémentaires. Cumulé aux transactions effectuées sur les BSA, c'est un total de 12.785.551 actions qui ne seront plus émises, soit environ 7% du capital actuel.                     Fort de ses 120 collaborateurs, le nouveau groupe Diaxonhit, acteur intégré français du diagnostic in vitro, intervient de la recherche à la commercialisation de produits diagnostiques de spécialités et désormais également de produits pour la recherche dans le domaine des sciences de la vie. D'autre-part, son expansion continue à s'appuyer à la fois sur la croissance de ses activités commerciales de distribution et sur le développement de produits propriétaires et innovants à forte valeur ajoutée.         Diaxonhit possède un portefeuille étendu et diversifié de produits propriétaires dans quatre spécialités : la transplantation, les maladies infectieuses, les sciences du vivant et le cancer.                   Dans le domaine de la transplantation, le groupe commercialise des milieux de transport et de préservation des greffons de cornée ainsi qu'un dispositif breveté, Iglide(TM), pour en faciliter la mise en oeuvre chirurgicale. Il commercialise également Allomap, un test moléculaire pour le suivi des transplantés cardiaques, dont il détient la licence exclusive pour l'Europe.                   Dans le domaine des maladies infectieuses, le groupe commercialise plusieurs produits propriétaires et notamment TQS pour l'identification du statut immunitaire vis-à-vis du tétanos, BJI Inoplex pour le diagnostic des infections ostéo-articulaires sur prothèse, ainsi que la gamme de biologie moléculaire Eurobioplex (EBX) qui comprend un ensemble de tests permettant d'identifier de nombreux agents pathogènes et d'en évaluer la quantité présente dans l'organisme des patients infectés.                   Dans le domaine des sciences de la vie, le groupe développe un ensemble de produits destinés à la R&D, en particulier auprès d'organismes publics de recherche et de l'industrie pharmaceutique. Il commercialise notamment des milieux de culture cellulaires, des réactifs de biologie moléculaire ainsi que des anticorps propriétaires. Doté d'un laboratoire et d'une forte expertise industrielle, le groupe propose un service de production à façon dédié aux sociétés de biotechnologie ou pharmaceutiques.                   Par ailleurs, Diaxonhit développe d'autres produits sur la base de sa plateforme de biologie moléculaire, en particulier Dx15 pour le diagnostic du cancer de la thyroïde. A travers ses filiales commerciales, Eurobio et Ingen, le groupe renforce aujourd'hui sa position de 1er distributeur indépendant français de diagnostics in vitro sur son territoire.                   Dans ce cadre, il commercialise des tests de diagnostic de spécialité auprès des laboratoires d'analyses de biologie médicale hospitaliers et privés. Il est ainsi le leader en France du marché des tests HLA pour la transplantation. Il commercialise également en exclusivité des tests et des solutions automatisées issus de partenaires industriels étrangers (américains, coréens, européens.) dans les domaines des maladies infectieuses, de l'auto-immunité et des contrôles qualité. Il propose aussi toute une gamme de réactifs et d'instruments dédiés aux laboratoires des sciences de la vie.                   S'appuyant sur ses ingénieurs et spécialistes produits, le groupe assure également un service client haut-de-gamme, avec assistance téléphonique, support technique et service après-vente pour une importante base de plus de 400 instruments installés dans les laboratoires de ses clients. Diaxonhit (Alternext, FR0004054427, ALEHT) est un acteur majeur dans le domaine du diagnostic in vitro de spécialités et des sciences de la vie. Il intervient de la recherche à la commercialisation de tests diagnostiques dans les domaines de la transplantation, des maladies infectieuses et de l'oncologie, ainsi que de produits pour la recherche dans le domaine des sciences du vivant. Il est notamment le leader en France de la commercialisation des tests HLA. Avec ses nombreux partenariats et sa forte présence hospitalière, Diaxonhit dispose de son propre réseau étendu de distribution et d'un portefeuille de produits propriétaires parmi lesquels Tétanos Quick Stick®, BJI Inoplex®, et la gamme de biologie moléculaire EBX (Dengue, Chickungunya, Zika, Hépatite delta, etc.) dans le domaine des maladies infectieuses. Dans le domaine des sciences de la vie, le groupe développe un ensemble de produits destinés à la R&D, en particulier auprès d'organismes publics de recherche et de l'industrie pharmaceutique. Il commercialise notamment des milieux de culture cellulaires, des réactifs de biologie moléculaire ainsi que des anticorps propriétaires, et propose un service de production à façon dédié aux sociétés de biotechnologie ou pharmaceutiques. Diaxonhit produit et commercialise également des milieux de transport et de préservation des greffons de cornée ainsi qu'un dispositif breveté, Iglide(TM), pour en faciliter la mise en oeuvre chirurgicale. La Société est membre du GIE européen DiaMondial. Ce communiqué comporte des éléments non factuels, notamment et de façon non exclusive, certaines affirmations concernant des résultats à venir et d'autres événements futurs. Ces affirmations sont fondées sur la vision actuelle et les hypothèses de la Direction de la Société. Elles incorporent des risques et des incertitudes connues et inconnues qui pourraient se traduire par des différences significatives au titre des résultats, de la rentabilité et des événements prévus. En outre, Diaxonhit, ses actionnaires et ses affiliés, administrateurs, dirigeants, conseils et salariés respectifs n'ont pas vérifié l'exactitude des, et ne font aucune déclaration ou garantie sur, les informations statistiques ou les informations prévisionnelles contenues dans le présent communiqué qui proviennent ou sont dérivées de sources tierces ou de publications de l'industrie; ces données statistiques et informations prévisionnelles ne sont utilisées dans ce communiqué qu'à des fins d'information. Enfin, le présent communiqué peut être rédigé en langue française et en langue anglaise. En cas de différences entre les deux textes, la version française prévaudra.


Diaxonhit (Euronext Growth, FR0004054427, ALEHT) est un acteur majeur dans le domaine du diagnostic in vitro de spécialités et des sciences de la vie. Il intervient de la recherche à la commercialisation de tests diagnostiques dans les domaines de la transplantation, des maladies infectieuses et de l'oncologie, ainsi que de produits pour la recherche dans le domaine des sciences du vivant. Il est notamment le leader en France de la commercialisation des tests HLA. Avec ses nombreux partenariats et sa forte présence hospitalière, Diaxonhit dispose de son propre réseau étendu de distribution et d'un portefeuille de produits propriétaires parmi lesquels Tétanos Quick Stick®, BJI Inoplex®, et la gamme de biologie moléculaire EBX (Dengue, Chickungunya, Zika, Hépatite delta, etc.) dans le domaine des maladies infectieuses. Dans le domaine des sciences de la vie, le groupe développe un ensemble de produits destinés à la R&D, en particulier auprès d'organismes publics de recherche et de l'industrie pharmaceutique. Il commercialise notamment des milieux de culture cellulaires, des réactifs de biologie moléculaire ainsi que des anticorps propriétaires, et propose un service de production à façon dédié aux sociétés de biotechnologie ou pharmaceutiques. Diaxonhit produit et commercialise également des milieux de transport et de préservation des greffons de cornée ainsi qu'un dispositif breveté, Iglide(TM), pour en faciliter la mise en oeuvre chirurgicale. La Société est membre du GIE européen DiaMondial.


News Article | July 19, 2017
Site: globenewswire.com

                   Paris, le 19 juillet 2017 - DIAXONHIT (FR0004054427, ALEHT, éligible PEA-PME), groupe français leader dans le diagnostic médical de spécialité in vitro et les sciences de la vie, annonce avoir conclu un accord en vue d'acquérir 100% du capital de GENBIO, une société intégrée de diagnostic médical basée près de San Diego en Californie (USA). Avec 100% de produits propriétaires, le chiffre d'affaires annuel de GENBIO sur les dernières années était de l'ordre de US$2 millions pour un résultat net avant impôts d'environ US$ 100K. Cette acquisition d'un montant de US$ 2 millions sera réalisée par la société CAPFORCE USA, Inc. également basée en Californie et détenue à 100% par le groupe DIAXONHIT. Un premier paiement de US$ 0,85 million sera effectué en numéraire lors de la conclusion de l'accord de cession qui doit intervenir au plus tard le 31 août 2017, puis US$ 0,15 million sera payé six mois plus tard. Le paiement du solde de US$ 1 million sera effectué au bout de trois ans, après déduction de montants correspondant à d'éventuels recours et d'éventuels remboursements de dettes intervenus sur la période. Les deux premiers règlements seront financés par un emprunt sur 5 ans de US$ 1 million souscrit par CAPFORCE USA, Inc. auprès de Bank of the West, une filiale californienne de BNP Paribas qui garantira cet emprunt.  Outre ces modalités de paiement, la réalisation de l'opération est sujette à des conditions suspensives usuelles pour ce type d'acquisition. Jean-Michel Carle, Président du Directoire de DIAXONHIT déclare : « GENBIO est une entreprise bénéficiaire dont l'acquisition par le groupe DIAXONHIT est en ligne avec notre stratégie de croissance, à la fois organique et externe, telle que démontrée par nos rapprochements successifs avec INGEN, EUROBIO et maintenant GENBIO ». Denis Fortier, Membre du Directoire et Directeur Général notamment en charge de l'international ajoute : « Il est également stratégique pour DIAXONHIT de structurer ses compétences aux Etats-Unis pour y permettre un meilleur accès à ses produits propriétaires, que ce soit pour l'aspect réglementaire avec la FDA, ou pour la production et le marketing. Le réseau de distributeurs de GENBIO en Asie est également une opportunité sur une zone géographique où nous n'étions pas présents ». « La contribution nette de GENBIO devrait ainsi permettre à DIAXONHIT de consolider son objectif majeur qui est d'atteindre l'équilibre financier le plus rapidement possible » conclut Hervé Duchesne de Lamotte, Membre du Directoire et Directeur Général notamment en charge des finances. Créée en 1994, GENBIO est une société intégrée de diagnostic médical, basée en Californie (USA), qui développe, fabrique et commercialise des produits de spécialité pour les maladies infectieuses et auto-immunes. Les gammes de produits GENBIO sont développées aux standards ISO 13485 sous réglementation US FDA. Le chiffre d'affaires annuel sur les dernières années était de l'ordre de US$2 millions pour un résultat net avant impôts d'environ US$ 100K.         Diaxonhit (Alternext, FR0004054427, ALEHT) est un acteur majeur dans le domaine du diagnostic in vitro de spécialités et des sciences de la vie. Il intervient de la recherche à la commercialisation de tests diagnostiques dans les domaines de la transplantation, des maladies infectieuses et de l'oncologie, ainsi que de produits pour la recherche dans le domaine des sciences du vivant. Il est notamment le leader en France de la commercialisation des tests HLA. Avec ses nombreux partenariats et sa forte présence hospitalière, Diaxonhit dispose de son propre réseau étendu de distribution et d'un portefeuille de produits propriétaires parmi lesquels Tétanos Quick Stick®, BJI Inoplex®, et la gamme de biologie moléculaire EBX (Dengue, Chickungunya, Zika, Hépatite delta, etc.) dans le domaine des maladies infectieuses. Dans le domaine des sciences de la vie, le groupe développe un ensemble de produits destinés à la R&D, en particulier auprès d'organismes publics de recherche et de l'industrie pharmaceutique. Il commercialise notamment des milieux de culture cellulaires, des réactifs de biologie moléculaire ainsi que des anticorps propriétaires, et propose un service de production à façon dédié aux sociétés de biotechnologie ou pharmaceutiques. Diaxonhit produit et commercialise également des milieux de transport et de préservation des greffons de cornée ainsi qu'un dispositif breveté, Iglide(TM), pour en faciliter la mise en oeuvre chirurgicale. La Société est membre du GIE européen DiaMondial. Diaxonhit compte environ 120 collaborateurs basés en région parisienne. Le Groupe fait partie des indices Alternext BPI Innovation, PEA-PME 150 et Next Biotech. Ce communiqué comporte des éléments non factuels, notamment et de façon non exclusive, certaines affirmations concernant des résultats à venir et d'autres événements futurs. Ces affirmations sont fondées sur la vision actuelle et les hypothèses de la Direction de la Société. Elles incorporent des risques et des incertitudes connues et inconnues qui pourraient se traduire par des différences significatives au titre des résultats, de la rentabilité et des événements prévus. En outre, Diaxonhit, ses actionnaires et ses affiliés, administrateurs, dirigeants, conseils et salariés respectifs n'ont pas vérifié l'exactitude des, et ne font aucune déclaration ou garantie sur, les informations statistiques ou les informations prévisionnelles contenues dans le présent communiqué qui proviennent ou sont dérivées de sources tierces ou de publications de l'industrie; ces données statistiques et informations prévisionnelles ne sont utilisées dans ce communiqué qu'à des fins d'information. Enfin, le présent communiqué peut être rédigé en langue française et en langue anglaise. En cas de différences entre les deux textes, la version française prévaudra.


Paris, le 27 juillet 2017 - DIAXONHIT (FR0004054427, ALEHT, éligible PEA-PME), groupe français leader dans le diagnostic médical de spécialité in vitro et les sciences de la vie, annonce que son chiffre d'affaires semestriel consolidé au 30 juin 2017 s'est établi à 19,6 millions d'euros. Ce chiffre d'affaires correspond essentiellement aux ventes de produits de diagnostic in vitro, les revenus de recherche et développement qui incluent les revenus de licences et les subventions reçues sur les projets de R&D en collaboration, étant non significatifs. Jean-Michel Carle, Président du Directoire de DIAXONHIT déclare : « Cette croissance démontre que l'intégration d'Eurobio au sein du groupe se passe bien et que les synergies se mettent en place comme attendu. Au-delà de l'effet mécanique de l'acquisition, nos ventes progressent par rapport à l'année dernière, en particulier grâce au segment des maladies infectieuses dont la croissance a été très soutenue ». Denis Fortier, Membre du Directoire et Directeur Général ajoute : « L'arrivée de nouveaux tests plus performants dans la gamme HLA, avec entre-autre le NGS (Next Generation Sequencing), a également permis de bien animer nos ventes sur ce segment ». « Avec l'addition d'Eurobio, le portefeuille de produits du groupe devient plus équilibré notamment en réduisant la part des ventes HLA dans notre chiffre d'affaires global » conclut Hervé Duchesne de Lamotte, Membre du Directoire et Directeur Général notamment en charge des finances. Diaxonhit (Euronext Growth, FR0004054427, ALEHT) est un acteur majeur dans le domaine du diagnostic in vitro de spécialités et des sciences de la vie. Il intervient de la recherche à la commercialisation de tests diagnostiques dans les domaines de la transplantation, des maladies infectieuses et de l'oncologie, ainsi que de produits pour la recherche dans le domaine des sciences du vivant. Il est notamment le leader en France de la commercialisation des tests HLA. Avec ses nombreux partenariats et sa forte présence hospitalière, Diaxonhit dispose de son propre réseau étendu de distribution et d'un portefeuille de produits propriétaires parmi lesquels Tétanos Quick Stick®, BJI Inoplex®, et la gamme de biologie moléculaire EBX (Dengue, Chickungunya, Zika, Hépatite delta, etc.) dans le domaine des maladies infectieuses. Dans le domaine des sciences de la vie, le groupe développe un ensemble de produits destinés à la R&D, en particulier auprès d'organismes publics de recherche et de l'industrie pharmaceutique. Il commercialise notamment des milieux de culture cellulaires, des réactifs de biologie moléculaire ainsi que des anticorps propriétaires, et propose un service de production à façon dédié aux sociétés de biotechnologie ou pharmaceutiques. Diaxonhit produit et commercialise également des milieux de transport et de préservation des greffons de cornée ainsi qu'un dispositif breveté, Iglide(TM), pour en faciliter la mise en oeuvre chirurgicale. La Société est membre du GIE européen DiaMondial. Diaxonhit compte environ 120 collaborateurs basés en région parisienne. Le Groupe fait partie des indices Euronext Growth BPI Innovation, PEA-PME 150 et Next Biotech. Ce communiqué comporte des éléments non factuels, notamment et de façon non exclusive, certaines affirmations concernant des résultats à venir et d'autres événements futurs. Ces affirmations sont fondées sur la vision actuelle et les hypothèses de la Direction de la Société. Elles incorporent des risques et des incertitudes connues et inconnues qui pourraient se traduire par des différences significatives au titre des résultats, de la rentabilité et des événements prévus. En outre, Diaxonhit, ses actionnaires et ses affiliés, administrateurs, dirigeants, conseils et salariés respectifs n'ont pas vérifié l'exactitude des, et ne font aucune déclaration ou garantie sur, les informations statistiques ou les informations prévisionnelles contenues dans le présent communiqué qui proviennent ou sont dérivées de sources tierces ou de publications de l'industrie; ces données statistiques et informations prévisionnelles ne sont utilisées dans ce communiqué qu'à des fins d'information. Enfin, le présent communiqué peut être rédigé en langue française et en langue anglaise. En cas de différences entre les deux textes, la version française prévaudra.


Jean-Michel Carle Grandmougin cumule plus de 32 ans d'expérience dans le diagnostic in vitro et la recherche dans les sciences de la vie. Avant de devenir membre du directoire du groupe DIAXONHIT, il était Président-directeur général et l'un des deux associés du groupe EUROBIO/Capforce. Il avait rejoint EUROBIO SA en 2006 en tant que directeur commercial pour rapidement en devenir directeur général. En juin 2010 il rachète l'entreprise avec Denis Fortier et le fonds OTC Asset Management qui leur cèdera sa participation en 2014. En 1992, il était rentré chez BMD (aujourd'hui Theradiag) dont il a été directeur commercial pendant 13 ans avant de prendre la responsabilité de son activité germanique. Titulaire d'une licence de biologie, il a commencé sa carrière en 1985 chez Technicon (devenue Bayer Diagnostics) en tant qu'ingénieur technico-commercial pour y devenir chef des ventes à 30 ans. Jean-Michel Carle Grandmougin détient environ 17% du capital de DIAXONHIT. Au sein du directoire, Jean-Michel Carle Grandmougin est plus particulièrement en charge de la stratégie marketing et commerciale du groupe, de la qualité et du réglementaire, ainsi que des ventes en France. Il y est entouré par messieurs Denis Fortier et Hervé Duchesne de Lamotte qui ont également été nommés directeurs généraux de DIAXONHIT. Denis Fortier est en charge de la R&D, de la production, de l'export et du business development, Hervé Duchesne de Lamotte est en charge des finances, des relations investisseurs, de l'administration et du juridique. Denis Fortier a plus de 25 ans d'expérience dans le diagnostic in vitro et dans l'industrie des biotechnologies, et possède une double expérience de dirigeant et d'entrepreneur. Diplômé d'un Master 2 en biotechnologie et commerce, il a commencé sa carrière en occupant différents postes au niveau marketing et commercial au sein de sociétés de diagnostic. Puis il a pris en charge les fonctions de directeur international puis de business development de la société de diagnostic BMD (aujourd'hui Theradiag). Il intègre ensuite la direction générale d'Inodiag, une start-up dans le domaine du diagnostic infectieux, où il est en charge du développement et des financements. En 2010, il participe avec Jean-Michel Carle Grandmougin au rachat des laboratoires EUROBIO qu'il rejoint pour y superviser la production, la R&D, le business development et l'export en tant que directeur général. Il est membre du réseau Entreprendre, pour l'aide à la création d'entreprises et aux suivis de jeunes entrepreneurs. Denis Fortier détient environ 15% du capital de DIAXONHIT. Hervé Duchesne de Lamotte est directeur administratif et financier de DIAXONHIT depuis 2009 et membre du directoire depuis 2010. Il possède 35 années d'expérience internationale en finances, dont 26 ans dans l'industrie des biotechnologies. Il a co-fondé le groupe IDM en 1991, coté sur le Nasdaq en 2005, dont il a été le directeur financier puis le directeur général France jusqu'en 2009. Hervé Duchesne de Lamotte est ingénieur en aéronautique (SupAero), titulaire d'un MBA (MIT, Boston, USA) et d'un Master of Science (MIT, Boston, USA). Jean-Michel Carle, Président du directoire, commente : « Nous sommes très fiers du nouveau groupe que nous avons contribué à créer à la suite du rapprochement et qui passe au premier plan dans le diagnostic in vitro de spécialités et les sciences de la vie, avec un portefeuille unique constitué de produits distribués, sous licence et propriétaires. Je voudrai remercier le Dr. Loic Maurel pour le travail accompli au cours des dernières années afin de ré-orienter Diaxonhit et rendre possible le rapprochement avec Eurobio. » « La complémentarité et la diversité des expertises au sein de notre groupe est un véritable atout qui nous permet de mettre en oeuvre immédiatement une nouvelle phase de croissance, en particulier sur les marchés à l'export. » ajoute Denis Fortier.  « Avec l'intégration de toutes nos activités qui s'effectue en avance sur le calendrier prévu, notre premier objectif reste d'atteindre rapidement notre point d'équilibre avec un EBITDA positif pour le quatrième trimestre 2017. » indique Hervé Duchesne de Lamotte. Diaxonhit (Alternext, FR0004054427, ALEHT) est un acteur majeur dans le domaine du diagnostic in vitro de spécialités et des sciences de la vie. Il intervient de la recherche à la commercialisation de tests diagnostiques dans les domaines de la transplantation, des maladies infectieuses et de l'oncologie, ainsi que de produits pour la recherche dans le domaine des sciences du vivant. Il est notamment le leader en France de la commercialisation des tests HLA. Avec ses nombreux partenariats et sa forte présence hospitalière, Diaxonhit dispose de son propre réseau étendu de distribution et d'un portefeuille de produits propriétaires parmi lesquels Tétanos Quick Stick®, BJI Inoplex®, et la gamme de biologie moléculaire EBX (Dengue, Chickungunya, Zika, Hépatite delta, etc.) dans le domaine des maladies infectieuses. Dans le domaine des sciences de la vie, le groupe développe un ensemble de produits destinés à la R&D, en particulier auprès d'organismes publics de recherche et de l'industrie pharmaceutique. Il commercialise notamment des milieux de culture cellulaires, des réactifs de biologie moléculaire ainsi que des anticorps propriétaires, et propose un service de production à façon dédié aux sociétés de biotechnologie ou pharmaceutiques. Diaxonhit produit et commercialise également des milieux de transport et de préservation des greffons de cornée ainsi qu'un dispositif breveté, Iglide(TM), pour en faciliter la mise en oeuvre chirurgicale. La Société est membre du GIE européen DiaMondial. Diaxonhit compte environ 120 collaborateurs basés en région parisienne. Le Groupe fait partie des indices Alternext BPI Innovation, PEA-PME 150 et Next Biotech. Ce communiqué comporte des éléments non factuels, notamment et de façon non exclusive, certaines affirmations concernant des résultats à venir et d'autres événements futurs. Ces affirmations sont fondées sur la vision actuelle et les hypothèses de la Direction de la Société. Elles incorporent des risques et des incertitudes connues et inconnues qui pourraient se traduire par des différences significatives au titre des résultats, de la rentabilité et des événements prévus. En outre, Diaxonhit, ses actionnaires et ses affiliés, administrateurs, dirigeants, conseils et salariés respectifs n'ont pas vérifié l'exactitude des, et ne font aucune déclaration ou garantie sur, les informations statistiques ou les informations prévisionnelles contenues dans le présent communiqué qui proviennent ou sont dérivées de sources tierces ou de publications de l'industrie; ces données statistiques et informations prévisionnelles ne sont utilisées dans ce communiqué qu'à des fins d'information. Enfin, le présent communiqué peut être rédigé en langue française et en langue anglaise. En cas de différences entre les deux textes, la version française prévaudra.


News Article | June 16, 2017
Site: globenewswire.com

Diaxonhit (Alternext, FR0004054427, ALEHT) est un acteur majeur dans le domaine du diagnostic in vitro de spécialités et des sciences de la vie. Il intervient de la recherche à la commercialisation de tests diagnostiques dans les domaines de la transplantation, des maladies infectieuses et de l'oncologie, ainsi que de produits pour la recherche dans le domaine des sciences du vivant. Il est notamment le leader en France de la commercialisation des tests HLA. Avec ses nombreux partenariats et sa forte présence hospitalière, Diaxonhit dispose de son propre réseau étendu de distribution et d'un portefeuille de produits propriétaires parmi lesquels Tétanos Quick Stick®, BJI Inoplex®, et la gamme de biologie moléculaire EBX (Dengue, Chickungunya, Zika, Hépatite delta, etc.) dans le domaine des maladies infectieuses. Dans le domaine des sciences de la vie, le groupe développe un ensemble de produits destinés à la R&D, en particulier auprès d'organismes publics de recherche et de l'industrie pharmaceutique. Il commercialise notamment des milieux de culture cellulaires, des réactifs de biologie moléculaire ainsi que des anticorps propriétaires, et propose un service de production à façon dédié aux sociétés de biotechnologie ou pharmaceutiques. Diaxonhit produit et commercialise également des milieux de transport et de préservation des greffons de cornée ainsi qu'un dispositif breveté, Iglide(TM), pour en faciliter la mise en oeuvre chirurgicale. La Société est membre du GIE européen DiaMondial. Ce communiqué comporte des éléments non factuels, notamment et de façon non exclusive, certaines affirmations concernant des résultats à venir et d'autres événements futurs. Ces affirmations sont fondées sur la vision actuelle et les hypothèses de la Direction de la Société. Elles incorporent des risques et des incertitudes connues et inconnues qui pourraient se traduire par des différences significatives au titre des résultats, de la rentabilité et des événements prévus. En outre, Diaxonhit, ses actionnaires et ses affiliés, administrateurs, dirigeants, conseils et salariés respectifs n'ont pas vérifié l'exactitude des, et ne font aucune déclaration ou garantie sur, les informations statistiques ou les informations prévisionnelles contenues dans le présent communiqué qui proviennent ou sont dérivées de sources tierces ou de publications de l'industrie; ces données statistiques et informations prévisionnelles ne sont utilisées dans ce communiqué qu'à des fins d'information. Enfin, le présent communiqué peut être rédigé en langue française et en langue anglaise. En cas de différences entre les deux textes, la version française prévaudra.


News Article | December 20, 2016
Site: globenewswire.com

Dublin, Dec. 20, 2016 (GLOBE NEWSWIRE) -- Research and Markets has announced the addition of the "HDAC Inhibitors Market, 2016 - 2026" report to their offering. The HDAC Inhibitors Market, 2016-2026 report was commissioned to examine the current landscape and the future outlook of the growing pipeline of products in this area. HDACs have been studied in cellular processes such as apoptosis, autophagy, metabolism, DNA damage repair, cell cycle control and senescence. Altered expression of HDACs has been observed in different tumors; this makes them a potential target for treatment of cancer and other genetic or epigenetic related disorders. Inhibition of HDACs has shown positive results in disruption of multiple cell signaling pathways and prevention of tumor growth. The study provides a detailed market forecast and opportunity analysis for the time period 2016-2026. The research, analysis and insights presented in this report include potential sales of the approved drugs and the ones in late stages of development (phase III and phase II). To add robustness to our model, we have provided three scenarios for our market forecast; these include the conservative, base and optimistic scenarios. Our opinions and insights, presented in this study were influenced by several discussions we conducted with experts in this area. All actual figures have been sourced and analyzed from publicly available information forums and primary research discussions. Financial figures mentioned in this report are in USD, unless otherwise specified. Example Highlights - Nearly 90 HDAC inhibitors are currently in clinical / preclinical stages of development; the clinical molecules account for over 30% of the pipeline while over 60% is captured by molecules in the preclinical / discovery stage. - With 66% of the pipeline molecules targeting oncological indications, cancer remains one of the most widely studied field for HDAC inhibitors. Within oncology, hematological malignancies such as PTCL and CTCL are popular targets; three HDAC inhibitors (Zolinza, ISTODAX® and BELEODAQ®) are approved for these indications. Other therapeutic areas such as autoimmune disorders, infectious diseases, inflammatory disorders, neurological disorders, are also gradually gaining traction. - Although the market was initially led by the large-size pharma players (such as Celgene, Merck, Novartis), the current market is characterized by the presence of several small / mid-sized pharma players. Notable examples of the small and mid-sized firms include 4SC, Chroma Therapeutics, CrystalGenomics, Curis, Evgen Pharma, FORUM Pharmaceuticals, Karus Therapeutics, Mirati Therapeutics, MEI Pharma, Shenzhen Chipscreen Biosciences, Syndax Pharmaceuticals and TetraLogic Pharmaceuticals. - In addition, there are several non-industry institutes and universities that are primarily carrying out preclinical research. Examples of these include Harvard Medical School (BG45), Imperial College London (C1A), Kyoto University (Jd, Sd), National Taiwan University (Quinazolin-4-one derivatives), Taipei Medical University (MPT0E028), University of Messina (MC-1575, MC-1568). - Four of the five approved drugs are pan-HDAC inhibitors targeting HDAC isoforms non-specifically. However, in the past few years, several class selective HDAC inhibitors have entered the clinic; these are associated with a higher efficacy and result in decreased toxicity from the treatment. Of the total HDAC inhibitors identified, 52% of the molecules are class specific; of these, 33% molecules target Class I specific isoforms and the rest target Class II specific isoforms of HDACs. Notable examples of molecules targeting class-specific HDACs includeentinostat (phase III), resminostat (phase II), SHP-141 (phase II), mocetinostat (phase II), CHR-3996 (phase I/II) and ricolinostat (phase I/II). - The HDAC inhibitors market is expected to grow at a healthy annual rate of 32% over the next decade.With multiple potential target indications, Istodax® is expected to capture the largest market share (close to 21%) in 2026, followed by entinostat, Farydak® and Beleodaq®. Key Topics Covered: 1. Preface 1.1. Scope Of The Report 1.2. Research Methodology 1.3. Chapter Outlines 2. Executive Summary 3. Introduction 3.1. The Central Dogma of Molecular Biology and Cell Cycle 3.2. DNA: Structure and Functions 3.3. Fundamentals of Epigenetics 3.3.1. Effect of Histone Modification on DNA Based Processes 3.3.2. Chromatin Structure Modification and its Enzymes 3.4. Histone Deacetylases (HDACs) 3.4.1. Classification of HDACs 3.4.2. Role of HDACs and HDAC Inhibitors in Cellular Processes 3.5. HDAC Inhibitors 3.5.1. Structure and Classification 3.5.2. Different Types of HDAC Inhibitors 3.5.3. Therapeutic Applications of HDAC Inhibitors 4. HDAC Inhibitors: Market Landscape 4.1. Chapter Overview 4.2. Development Pipeline of HDAC Inhibitors 4.3. Distribution by Phase of Development 4.4. Distribution by Therapeutic Area 4.5. Distribution by Class Specificity 4.6. Distribution by Type of Developer 4.7. Distribution by Geography 4.8. Active Industry Players 5. Drug Profiles: Marketed And Late-Stage HDAC Inhibitors 5.1. Chapter Overview 5.2. Company and Drug Profiles: Marketed and Phase III Molecules 5.2.1. Celgene Corporation 5.2.3. Novartis 5.2.4. Shenzhen Chipscreen Biosciences 5.2.5. Syndax Pharmaceuticals 5.3. Drug Profiles: Phase II Molecules 5.3.1. Abexinostat (PCI-24781) 5.3.2. CUDC-907 5.3.3. FRM-0334 (EVP-0334) 5.3.4. Givinostat (ITF2357) 5.3.5. Mocetinostat (MGCD103) 5.3.6. Pracinostat (SB939) 5.3.7. Resminostat (4SC-201) 5.3.8. SFX-01 5.3.9. SHAPE (SHP-141) 5.3.10. Tefinostat (CHR-2845) 6. Key Insights: Therapeutic Area, Class Specificity, Clinical Endpoints 6.1. Clinical Development Analysis: Class Specificity and Therapeutic Areas 6.2. Clinical Development Analysis: Developer Landscape 6.3. Clinical Development Analysis: Trial Endpoint Comparison 7. Market Forecast And Opportunity Analysis 7.1. Chapter Overview 7.2. Scope and Limitations 7.3. Forecast Methodology 7.4. Overall HDAC Inhibitors Market 7.5. HDAC Inhibitors Market: Individual Forecasts 7.5.1. Zolinza (Merck) 7.5.2. Istodax® (Celgene Corporation) 7.5.3. Beleodaq® (Onxeo) 7.5.4. Farydak® (Novartis) 7.5.5. Epidaza® (Shenzhen Chipscreen Biosciences) 7.5.6. Entinostat (Syndax Pharmaceuticals) 7.5.7. Abexinostat (Pharmacyclics) 7.5.8. CUDC-907 (Curis) 7.5.9. FRM-0334 (FORUM Pharmaceuticals) 7.5.10. Mocetinostat (Mirati Therapeutics) 7.5.11. Pracinostat (MEI Pharma) 7.5.12. Resminostat (4SC, Menarini, Yakult Honsha) 7.5.13. SFX-01 (Evgen Pharma) 7.5.14. SHP-141 (TetraLogic Pharmaceuticals) 7.5.15. Tefinostat (Chroma Therapeutics) 8. Publication Analysis 8.1. Chapter Overview 8.2. HDAC Inhibitors: Publications 8.3. Publication Analysis: Quarterly Distribution 8.4. Publication Analysis: Distribution by HDAC Inhibitor Class 8.5. Publication Analysis: Distribution by Drugs Studied 8.6. Publication Analysis: Distribution by Therapeutic Area 8.7. Publication Analysis: Distribution by Journals 8.8. Publication Analysis: Distribution by Phase of Development 8.9. Publication Analysis: Distribution by Type of Therapy 9. Social Media: Emerging Trends 9.1. Chapter Overview 9.1.1. Trends on Twitter 9.1.2. Trends on Facebook 10. Conclusion 10.1. The Pipeline is Healthy with Several Molecules in Preclinical Stages of Development 10.2. HDAC Inhibitors Cater to a Wide Spectrum of Disease Areas 10.3. Class Specific HDAC Inhibitors Have Been Explored for a More Targeted Approach 10.4. The Interest is Gradually Rising Amongst Both Industry and Non-Industry Players 10.5. Supported by a Robust Preclinical Pipeline, HDAC Inhibitors are Expected to Emerge as A Multi-Billion Dollar Market 11. Interview Transcripts 11.1. Chapter Overview 11.2. Dr. Simon Kerry, CEO, Karus Therapeutics 11.3. Dr. James Christensen, CSO and Senior VP, Mirati Therapeutics 11.4. Dr. Hyung J. Chun, MD, FAHA, Associate Professor of Medicine, Yale School of Medicine 12. Appendix 1: Tabulated Data 13. Appendix 2: List Of Companies And Organizations Companies Mentioned - 4SC - AACR - AbbVie - Acceleron Pharma - Acetylon Pharmaceuticals - Active Biotech - Agios Pharmaceuticals - ASH - Arno Therapeutics - Astellas Pharma - Bayer Schering Pharma - Baylor College of Medicine - BioMarin - Bionor Immuno - bluebird bio - Case Comprehensive Cancer Center - Celera Genomics - Celgene - Celleron Therapeutics - Centre de Recherche en Cancérologie - CETYA Therapeutics - CHDI Foundation - Chipscreen Biosciences - Chong Kun Dang Pharmaceutical - Chroma Therapeutics - Croix-Rousse Hospital - CrystalGenomics - Curis - DAC - Diaxonhit - DNA Therapeutics - Duke University - ECOG-ACRIN Cancer Research Group - Eddingpharm - Eisai - Epizyme - Errant Gene Therapeutics - European Calcified Tissue Society - Evgen Pharma - FORMA Therapeutics - FORUM Pharmaceuticals - Fudan University - Genentech - Genextra - Gilead - Gloucester Pharmaceuticals - GNT Biotech - GSK - Harvard Medical School - Henan Cancer Hospital - HUYA Biosciences - Ikerchem - Imperial College London - In2Gen - International Bone and Mineral Society - Israel Cancer Association and Bar Ilan University - Italfarmaco - Johnson and Johnson - Kalypsys - Karus Therapeutics - King's College, University of London - Kyoto Prefectural University of Medicine - Kyoto University - Kyowa Hakko Kirin - Leukemia and Lymphoma Society - Lymphoma Academic Research Organization - Massachusetts General Hospital - Mayo Clinic - MedImmune - MEI Pharma - Memorial Sloan-Kettering Cancer Center - Menarini - Merck - MethylGene - Mirati Therapeutics - Morphosys - Mundipharma-EDO - National Brain Research Centre - National Comprehensive Cancer Network - National Taiwan University - NCI - Novartis - NuPotential - Oceanyx Pharma - Oncolys Biopharma - Onxeo - Onyx - Orchid Pharma - Paterson Institute for Cancer Research - Pfizer - Pharmacyclics - Pharmion Corporation - Quimatryx - Quintiles - Repligen - Respiratorius - Roche - Rodin Therapeutics - Royal Veterinary College, University of London - Ruijin Hospital - S*Bio - Sarcoma Alliance for Research through Collaboration - Seattle Genetics - Servier Canada - Shape Pharmaceuticals - Sidney Kimmel Comprehensive Cancer Center - Sigma Tau Pharmaceuticals - Signal Rx - SpeBio - Spectrum Pharmaceuticals - Stanley Center for Psychiatric Research - Sutro Biopharma - Syndax Pharmaceuticals - Synovo GmbH - Taipei Medical University - TetraLogic Pharmaceuticals - University of Liverpool - University of Messina - University of Miami - Vanderbilt University School of Medicine - Ventana Medical Systems - Vilnius University - Yakult Honsha - Yale University - Yonsei University College of Medicine For more information about this report visit http://www.researchandmarkets.com/research/srvj3j/hdac_inhibitors


Patent
Diaxonhit | Date: 2016-06-22

The present application relates to methods and compositions for detecting thyroid cancer in mammals, in particular in humans. The invention provides novel biomarkers which, in combination, allow effective, specific and sensitive detection of thyroid cancer, particularly to assist in the diagnosis of thyroid lesions in human subjects. The invention further relates to tools and/or kits (such as reagents, probes, primers, chips or arrays) suitable for implementing said methods, and the preparation and uses thereof.


Patent
Diaxonhit | Date: 2012-08-17

The present invention relates to novel thiazolo[5,4-f]quinazoline compounds and methods that are useful in the amelioration, treatment or control of Downs syndrome or early Alzheimers disease or in the amelioration, treatment or control of cancers, especially solid tumors. More specifically, the invention relates to DYRK1A and/or DYRK1B inhibitors and to methods for preparing such compounds.

Loading Diaxonhit collaborators
Loading Diaxonhit collaborators