CER

Genève, Switzerland
Genève, Switzerland
SEARCH FILTERS
Time filter
Source Type

News Article | April 28, 2017
Site: www.prnewswire.com

PARIS, April 28, 2017 /PRNewswire/ -- Sanofi (NYSE: SNY; EURONEXT: SAN) Q1 2017 Change Change at CER Change at CER and CS(1) Business net income(2) €1,795m +4.2%...


News Article | May 5, 2017
Site: globenewswire.com

Sales are up by 21.2% of which 6.8% organic growth Automotive market: growth is 8.6% on a market that has increased by 5.8% The published net sales are up by 8.6% at the end of March 2017 (the evolution is + 6.8% at constant perimeter & CER) at a period when the global automotive production has increased by 5.8%. Net sales in the "on-board networks protection" business - which account for 63% of overall sales - are up by 9.9% (+ 8.1% at constant perimeter & CER). The "technical tubing for fluid transfer" business is up by + 20.6% (+ 18.0% at constant perimeter & CER). The "mechanical parts assembly" business is down by - 21.4%. The impact of the exchange rates on sales is favorable of 0.7 M€ at the end of March. At constant perimeter and exchange rate, sales are up as follows: Sales in the automotive division - excluding the "mechanical parts assembly" business - are up by 9.3% of which 7% in Europe-Africa. Sales in the specialty markets are up by 113%. This very sharp rise is due to: The revenue increase in the first quarter confirms DELFINGEN's growth potential, in line with its strategic plan: leadership in on-board networks protection and diversification in fluid transfer technical tubing. With the increase of media content and safety constraints, the development of hybrid and electric engines along with the advent of connected and autonomous cars, wire harnesses have truly become the nervous system of a vehicle. DELFINGEN's mission is to protect it by providing ever more higher-value innovative solutions. On the basis of a 2017 global automotive production forecast of +1 to +2%, DELFINGEN's growth objectives are in the range of 5% with an improvement of its operating income. DELFINGEN, a global automotive supplier and a leading manufacturer of on-board networks protection solutions and fluid transfer tubing. NYSE Alternext Paris - ISIN code: FR 0000054132 - Mnemonic: ALDEL Next press release: 28/07/2017 - 2017, 1st- half-year net sales Contact: M. Christophe CLERC: +33 (0)3.81.90.73.00 - www.delfingen.com


News Article | May 2, 2017
Site: www.marketwired.com

VANCOUVER, BRITISH COLUMBIA--(Marketwired - May 2, 2017) - China Education Resources, Inc. ("CER") (TSX VENTURE:CHN)(OTCQX:CHNUF), an edu-tech company with leading technology in intelligent system and content provider for online learning, training courses and social media for teachers, students and education professionals, announced its audited financial results for the year ended December 31, 2016. All figures are expressed in U.S. dollars except otherwise stated. For the year ended December 31, 2016, CER reported aggregate sales revenue of $13,420,347 as compared to $12,715,834 for the same period in 2015. The Company recognized a net profit of $916,204 attributable to the shareholders for the year ended December 31, 2016 as compared to a net loss of $395,519 attributable to the shareholders for the same period in 2015. The 2016 financial highlights are as summarized as follows: Our sales revenue was generated in China and in Chinese local currency, Renminbi ("RMB"). If we calculate the percentage change using our functional currency RMB, we actually had an 11.53% increase in total revenue in 2016 as compared with the same period in 2015, which was much higher than the corresponding 5.54% in US dollars ("USD") mentioned above as different exchange rates were used for the conversion of RMB into USD for different period of time. The sales revenue and net income attributable to shareholders for the twelve-month period ended December 31, 2016 both increased as compared with the same period of last year. CER is very delighted on having a strong operational framework and achieved both accelerated top-line growth and continued solid bottom-line performance in 2016, reflecting continuous improvement in product mix, brand recognition and optimizing the business operations. "We are very pleased with our overall performance for the year ended December 31, 2016 and also very happy to reverse $1.33 million income tax payables on the consolidated balance sheet, which were overstated for more than 10 years," said Chengfeng Zhou, CEO, China Education Resources. "The operating performance of the company is expected strong for the year 2017. We have been approached by different institutions and companies from various countries since we launched our soccer education online platform which integrates with the functions of CER online teacher training platform and school platform. We expect our unique and comprehensive blend of education resources and services will provide CER with long-term revenue potential. We are encouraged by the increase in utilization of our internet platform and educational social network, which work together with our existing online/offline products. We will update our shareholders on the progress." For more information, please visit www.chinaeducationresources.com or Email: admin@chinaeducationresources.com. In collaboration with China's education administrators and experts, China Education Resources has been helping to transform the curriculum of the world's largest educational system. Recognizing the need to address education reform changes, China Education Resources has created educational tools and curriculum for China's entire kindergarten through twelfth grade system. The Company is playing an integral part in transforming China's educational system through helping to convert the existing educational system from a memory-based learning system to a creative thinking and interactive approach. Presently, China Education Resources has over 1 million kindergarten through twelfth grade teachers registered through its Web portal. Certain statements made herein, and other statements relating to matters that are not historical facts and statements of our beliefs, intentions and expectations about developments, results and events which will or may occur in the future, constitute "forward-looking information" within the meaning of applicable securities legislation. Forward-looking information and statements are typically identified by words such as "anticipate", "could", "should", "expect", "seek", "may", "intend", "likely", "plan", "estimate", "will", "believe" and similar expressions suggesting future outcomes or statements regarding an outlook. All such forward-looking information and statements are based on certain assumptions and analysis made by China Education Resources, Inc.'s management in light of their experience and perception of historical trends, current conditions and expected future developments, as well as other factors management believes are appropriate in the circumstances. These statements, however, are subject to a variety of risks and uncertainties and other factors that could cause actual events or results to differ materially from those projected in the forward-looking information or statements. Important factors that could cause actual results to differ from these forward-looking statements include those described under the heading "Risks and Uncertainties" elsewhere in the Company's MD&A filed at www.SEDAR.com. The reader is cautioned not to place undue reliance on forward-looking information or statements. Except as required by law the Company does not assume the obligation to revise or update these forward looking statements after the date of this document or to revise them to reflect the occurrence of future, unanticipated events. The TSX Venture Exchange has not reviewed, and does not accept, responsibility for the adequacy or accuracy of the contents of this press release.


News Article | May 17, 2017
Site: www.businesswire.com

BOSTON--(BUSINESS WIRE)--Dr. Howard Birnbaum and Paul Greenberg, both of Analysis Group, have co-edited a book entitled Decision Making in a World of Comparative Effectiveness Research that is intended to serve as a guide for real-world analysis. Published by Springer, the book is a practical guide to decision making using CER—that is, observational data in real-world settings. CER considers the effectiveness of comparative evidence from many data sources, including electronic medical records, administrative claims, patient surveys, and clinical trials. This type of evidence can yield new insights into the effectiveness of alternative medical treatments. Unlike other books about CER that have focused on methodologies, Decision Making in a World of Comparative Effectiveness Research includes in-depth analysis from prominent stakeholders across the medical field, including senior industry executives, key opinion leaders, accomplished researchers, and attorneys. Geared toward global CER decision makers within the life sciences industry and government, the book covers, among other topics, the future of CER for evidence developers; evolving stakeholder considerations; and emerging challenges, methods, and applications of CER. Decision Making in a World of Comparative Effectiveness Research is now available for purchase on the Springer and Amazon websites. Analysis Group is one of the largest private economics consulting firms, with more than 700 professionals across 11 offices in the United States, Canada, and China. Since 1981, we have provided expertise in economics, finance, health care analytics, and strategy to top law firms, Fortune 500 companies, and government agencies worldwide. Our internal experts, together with our network of affiliated experts from academia, industry, and government, offer our clients exceptional depth of expertise.


News Article | March 1, 2017
Site: www.businesswire.com

Cerenis Therapeutics (Paris:CEREN) (Euronext: CEREN ― ISIN: FR0012616852), an international biopharmaceutical company dedicated to the discovery and development of innovative therapies for treating cardiovascular and metabolic diseases, announces results from the global CARAT Phase II study with CER-001 in post-acute coronary syndrome (ACS) patients. The findings show no statistical difference between CER-001 and placebo in the study’s primary endpoint of percentage change from baseline in percent atheroma volume (PAV) as measured by intravascular ultrasound (IVUS) compared with placebo. The full results will be presented on March 18, 2017 at the Annual American College of Cardiology Scientific Sessions in Washington DC. CARAT is a double-blind, placebo-controlled study designed to assess the impact of CER-001 on the regression of atherosclerotic plaque in post-ACS patients by measuring PAV using IVUS imaging of the coronary vascular wall. A total of 301 randomized patients were administered 3 mg/kg of CER-001 or placebo in a 1:1 ratio on Day 1 and weekly thereafter for a total of 10 infusions, followed by a two-week observation period. The study was conducted at sites in Australia, Hungary, the Netherlands and the United States. Dr. Jean-Louis Dasseux, founder and CEO of Cerenis, said, “We are surprised and disappointed by the topline findings in the CARAT trial, which are inconsistent with the results of previous studies with CER-001 in this patient population. We will continue to analyze the CARAT data in order to understand these results while also pursuing our other clinical programs. The TANGO Phase III clinical study in patients with a genetic HDL deficiency is ongoing.” Dr. Dasseux added, “In the near term, we plan to accelerate the development of our other pipeline drugs whose mode of action is different from CER-001. In addition, we will launch a Phase I clinical study for CER-209 in NASH/NAFLD, two major worldwide health issues, where preclinical results underlie the strong therapeutic potential of this small molecule drug.” Conference call today, on 1st March, 2017 at 6:00 PM (CET) Jean-Louis Dasseux, founder and CEO of Cerenis Therapeutics will hold a conference call in English on 1st March, 2017 at 6:00 AM (CET). To access this conference call, please dial the applicable number: From France: 01 70 77 09 41 From UK: +44 - 2033679456 From the United State: +1 6467224908 About CER-001 CER-001 is an engineered complex of recombinant human apolipoprotein A-1 (apoA-I), the major structural protein of HDL, and phospholipids, designed to mimic the structure and function of natural, HDL. It is intended to increase apoA-I and the number of HDL particles transiently, to stimulate the removal of excess cholesterol and other lipids from tissues including the arterial wall and to transport them to the liver for elimination through a process called Reverse Lipid Transport. About Cerenis Therapeutics: www.cerenis.com Cerenis Therapeutics is an international biopharmaceutical company dedicated to the discovery and development of innovative therapies for the treatment of cardiovascular and metabolic diseases. Cerenis is developing a portfolio of therapies, including HDL mimetics for patients with HDL deficiency. Since its inception in 2005, the company has been funded by top-tier investors including Sofinnova Partners, HealthCap, Alta Partners, EDF Ventures, Daiwa Corporate Investment, TVM Capital, Orbimed, IRDI/IXO Private Equity and Bpifrance. In March 2015 Cerenis completed an IPO on Euronext raising €53.4m.


News Article | March 1, 2017
Site: www.prweb.com

Jack Price, founder of Price Rubin & Partners and concert pianist formerly known as Dickran Atamian, announces the U.S. tour of the distinguished National Symphony Orchestra of Ukraine. The Price Rubin artists will kick off their tour on Thursday, March 9, at 7:30 p.m. at the Armstrong Auditorium on the campus of Herbert W. Armstrong College, 14400 S. Bryant Road, Edmond, OK, as part of the Armstrong International Cultural Foundation Performing Arts Series. “This is a golden opportunity to hear the leading symphonic organization of Ukraine, which is the most recorded orchestra located in any former Soviet territory,” said Price. “The National Symphony Orchestra of Ukraine will be performing the works of Dvorak and Prokofiev. They will appear with Kiev-born pianist Alexei Grynyuk, who won first prizes at the Vladimir Horowitz International Piano Competition in Kiev and the Shanghai International Piano Competition in China.” Formed in 1918, the National Symphony Orchestra of Ukraine has a storied history. It has collaborated with most of the major conductors, composers and soloists of the 20th century, including music directors Natan Rakhlin, Fedor Glushchenko, Theodore Kucharand Volodymyr Sirenko; legendary guest conductors Stokowski, Markevitch, Sanderling, Mravinsky, Kondrashin and Rozhdestvensky; and famed soloists Rubinstein, Menuhin, Stern, Oistrakh, Richter, Rostropovich, Gilels, Kogan, Kremer and Carreras. The National Symphony Orchestra of Ukraine was also entrusted with the premier performances of the works by Shostakovich, Khachaturian and Lyatoshynsky. Since 1993, it has toured worldwide and has released more than 100 sound recordings on Naxos, Marco Polo and Brilliant Classics, receiving the highest international acclaim, including two Grammy nominations. To purchase tickets for the National Symphony Orchestra of Ukraine performance at the Armstrong Auditorium on March 9, please visit http://www.armstrongauditorium.org/performance/national-symphony-orchestra-of-ukraine. About Jack Price, Price Rubin & Partners Artist Management Jack Price helps artists develop their individual market branding and career milestones. The Price Rubin & Partners staff makes thousands of calls every month to decision-makers who are in charge of talent acquisition for concerts, corporate events and fundraisers. They offer real-time reporting where artists can see their campaign (which is personally supervised by Jack) unfolding second by second. Price Rubin stands for transparency and accountability in artist management today. For more information, please call (310) 254-7149, (PRI) CER-UBIN or visit http://www.pricerubin.info. About the NALA™ The NALA offers small and medium-sized businesses effective ways to reach customers through new media. As a single-agency source, the NALA helps businesses flourish in their local community. The NALA’s mission is to promote a business’ relevant and newsworthy events and achievements, both online and through traditional media. For media inquiries, please call 805.650.6121, ext. 361.


News Article | February 27, 2017
Site: www.businesswire.com

Dans le cadre de cette publication, le Président-Directeur Général a déclaré : «Vicat a enregistré une bonne performance en 2016 dans un environnement géopolitique et monétaire très perturbé. La marge opérationnelle progresse et les résultats traduisent le dynamisme commercial des équipes du Groupe, allié à une très bonne maîtrise des coûts. 2016 aura notamment été marquée par un retour bénéfique de la croissance en Égypte et en France ainsi que par la poursuite de l’amélioration aux États-Unis. La forte génération de cash-flow libre a permis au Groupe de réduire sensiblement son niveau d’endettement, conformément à nos engagements. En s’appuyant sur les investissements réalisés au cours des années récentes et sur ses fortes positions de marché, Vicat entend poursuivre sa forte génération de cash-flows et la réduction de son niveau d'endettement.» Le Groupe n’ayant aujourd’hui que des quotas alloués gratuitement par l’Etat dans le cadre des Plans Nationaux d’Affectation des Quotas, l’application de ces règles conduit donc désormais à les enregistrer en stock pour une valeur nulle. Par ailleurs, des excédents étant à ce jour constatés par le Groupe, aucune dette n’est comptabilisée au bilan, et en l’absence de cession, aucun montant n‘est comptabilisé au compte de résultat. Avant le 1er janvier 2016, les quotas détenus en excédent des émissions réelles cumulées étaient enregistrés à l’actif en autres immobilisations incorporelles à la clôture et la constatation des excédents, les ventes de quotas ainsi que les échanges de quotas (EUA) contre des Certificats de Réduction d’Emission (CER) étaient comptabilisés dans le résultat de l’exercice. Les états financiers de l’exercice 2015 ont été retraités en conformité avec la nouvelle méthode à des fins de comparaison. Les impacts détaillés de ce changement sur les états financiers 2015 sont présentés dans la note 1.7 des Etats financiers annuels 2016. Il est à noter que dans le cadre de l’analyse comparative par zone géographique et par métier, seule la France et l’activité Ciment sont concernées par ce changement de méthode comptable. Dans l’ensemble de cette analyse, et sauf indication contraire, toutes les variations sont exprimées à titre consolidé, sur une base annuelle (2016/2015 retraité), et à périmètre et taux de change constants. Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe Vicat sur l’exercice 2016 atteint 2 454 millions d’euros, stable en base publiée (-0,2%), et en progression de +4,1% à périmètre et taux de change constants par rapport à la même période en 2015. L’évolution du chiffre d’affaires consolidé par région, hors effets de périmètre et de change, traduit : L’EBITDA consolidé du Groupe augmente de +3,2%, à 458 millions d’euros, et de +8,0% à périmètre et taux de change constants, par rapport à l’EBITDA 2015 retraité. Sur cette base, la marge d’EBITDA sur le chiffre d’affaires consolidé s’améliore à 18,7% contre 18,1% en 2015 (retraité). Cette amélioration de l’EBITDA par rapport à l’EBITDA 2015 (retraité) à périmètre et change constants résulte pour l’essentiel : L’EBIT consolidé s’établit à 258 millions d’euros. Il s’affiche en progression par rapport à l’EBIT 2015 retraité de +5,0% sur la période, et de +9,6% à périmètre et taux de change constants. La marge d’EBIT s’améliore légèrement et s’établit à 10,5% en 2016 contre 10,0% en 2015 (retraité). La charge d’impôt augmente de +7,6% par rapport à 2015 retraité, à -66,7 millions d’euros et reflète d’une part la croissance de +10,8% du résultat avant impôt publié et d’autre part une diminution du taux d’impôt qui s’établit en 2016 à 30,6% du résultat avant impôts publié contre 31,6% en 2015 retraité. Cette diminution de la pression fiscale provient notamment de la France, avec la suppression de la contribution exceptionnelle de 10% et la diminution du taux d’impôt à l’horizon 2020, ayant un impact positif dans le compte de résultat de +2,9 millions d’euros. Le chiffre d’affaires au 31 décembre 2016 en Europe, hors France, recule de -3,2% en base publiée et de -1,2% à périmètre et taux de change constants. Sur le 4ème trimestre, le chiffre d’affaires consolidé progresse de +4,7% en base publiée et de +4,1% à périmètre et change constants. Sur l’ensemble de l’exercice, l’EBITDA fléchit quant à lui de -8,0% en base publiée et de -6,1% à périmètre et taux de change constants. Sur ces bases, la marge d’EBITDA s’établit à 22,9% contre 24,1% en 2015. En Suisse, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe en 2016 recule de -3,3% en base publiée. A périmètre et taux de change constants, il recule de -1,3%. En revanche, sur le 4ème trimestre, le chiffre d’affaires consolidé progresse de +5,1% en base publiée et de +4,5% à périmètre et change constants. L’EBITDA généré en 2016 est en retrait de -7,5% en base publiée et de -5,6% à périmètre et change constants, reflétant une baisse de la marge d’EBITDA sur le chiffre d’affaires consolidé à 23,3% contre 24,4% en 2015. L’activité aux États-Unis poursuit sa croissance dans un environnement macro-économique bien orienté et favorable au secteur de la construction. Dans ce contexte, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe affiche une progression de +6,2% en base publiée et de +5,9% à périmètre et change constants. Le chiffre d’affaires au 4ème trimestre affiche une progression de +7,3% en base publiée et de +5,7% à périmètre et change constants. Le chiffre d’affaires s’établit sur l’ensemble de la région à 538 millions d’euros, en baisse de -5,3% en base publiée mais en progression de +5,3% à périmètre et taux de change constants. Sur le 4ème trimestre, l’activité progresse de +3,9% en base publiée et de +5,8% à périmètre et change constants. En Turquie, le chiffre d’affaires consolidé sur l’exercice s’établit à 219 millions d’euros, en hausse de +3,4% à périmètre et taux de change constants, mais en recul de -6,5% en base publiée. L’activité générée au cours du 4ème trimestre s’affiche en baisse de -11,3% en base publiée et de -1,3% à périmètre et change constants. Sur l’ensemble de l’exercice, l’EBITDA progresse de +3,4% à périmètre et change constants (-6,5% en base publiée), avec un taux de marge stable à 21,6% du chiffre d’affaires consolidé. En Inde, au cours de l’exercice 2016, le Groupe a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 275 millions d’euros en progression de +7,0% à périmètre et taux de change constants, et de +2,4% en base publiée. Cette performance se caractérise par une progression des volumes au cours de l’exercice, en hausse de plus de +20%. Avec plus de 4,8 millions de tonnes vendues en 2016, cette progression reflète la stratégie mise en place par le Groupe depuis la fin de l’exercice 2015 consistant à saisir les opportunités offertes par l’amélioration constatée de l’environnement macro-économique et sectoriel, avec notamment le démarrage d’un certain nombre de grands projets. Quant aux prix moyens de vente, ceux-ci sont en recul compte tenu d’une pression concurrentielle accrue et d’un mix géographique nettement défavorable. Au cours du 4ème trimestre, le chiffre d’affaires progresse de +13,1% à périmètre et taux de change constant (+12,2% en base publiée), la mise en place de la mesure de démonétisation n’ayant eu qu’un impact temporaire sur l’activité du Groupe. Il est important de noter qu’au cours de cette dernière période, les prix moyens de vente s’affichent en très légère progression. Sur l’exercice 2016, l’EBITDA généré par le Groupe en Inde s’affiche en très légère baisse de -1,4% à périmètre et taux de change constants (-5,6% en base publiée). La marge d’EBITDA sur le chiffre d’affaires opérationnel recule pour s’établir à 22,1% contre 24,1% en 2015. Le Kazakhstan enregistre un chiffre d’affaires de 44 millions d’euros, soit une progression de +4,9% à périmètre et taux de change constants. En base publiée, compte tenu de la très forte dévaluation du tengué au second semestre 2015, le chiffre d’affaires recule quant à lui de -32,5%. La bonne performance opérationnelle s’explique par une nouvelle progression des volumes de +2%, mais aussi des prix de vente sur l’ensemble de la période. Le chiffre d’affaires consolidé généré au Kazakhstan au 4ème trimestre est en légère progression de +0,8% à périmètre et taux de change constants, et progresse très sensiblement en base publiée (+255%) compte tenu de la réévaluation du tengué. La baisse des volumes, de l’ordre de -9%, a été compensée par une solide amélioration du prix moyen de vente. Dans ce contexte, et compte tenu de l’impact négatif et significatif de la dévaluation du tengué sur certains coûts fixes, l’EBITDA généré sur la période fléchit de -12,6% à périmètre et taux de change constants. La marge d’EBITDA sur le chiffre d’affaires s’établit ainsi à 25,4% contre 30,4% en 2015. Dans la région Afrique et Moyen-Orient, le chiffre d’affaires s’établit à 346 millions d’euros, stable (+0,1%) en base publiée, mais en croissance de +10,7% à périmètre et taux de change constants. Sur le 4ème trimestre, l’activité progresse très sensiblement de +33,1% à périmètre et change constants et de +2,5% en base publiée. En Égypte, le chiffre d’affaires annuel s’établit à 117 millions d’euros, en progression de +33,7% à périmètre et taux de change constants (+3,5% en base publiée). Cette évolution est le résultat d’une forte progression des volumes vendus de plus de +27%. Les prix moyens de vente enregistrent une légère progression sur l’ensemble de l’exercice. Sur le 4ème trimestre ce marché a été marqué par la très forte dévaluation de la livre égyptienne intervenue au début du mois de novembre. Ainsi, le chiffre d’affaires consolidé est en baisse de -3,2% en base publiée, mais progresse de +100,4% à périmètre et change constants soutenu par une forte augmentation des volumes vendus de près de +61% et une hausse des prix, elle aussi significative. Dans ce contexte, favorisé par la baisse des coûts de l’énergie liée au démarrage des deux broyeurs charbon au deuxième semestre 2015, l’EBITDA généré sur l’ensemble de l’exercice 2016 a été multiplié par 5 à périmètre et change constants. Il s’élève à 19,5 millions d’euros contre 4,8 millions d’euros en 2015. Sur la zone Afrique de l’Ouest, le chiffre d’affaires consolidé s’établit à 229 millions d’euros stable (-0,5%) à périmètre et taux de change constants, et en recul de -1,6% en base publiée. Les volumes enregistrent une progression de près de +3% sur l’ensemble de la période, la hausse enregistrée au Sénégal ayant permis de largement compenser la baisse sensible affichée en Mauritanie. Quant aux prix moyens de vente, ceux-ci fléchissent légèrement sur l’exercice compte tenu du contexte concurrentiel. Sur le 4ème trimestre, le chiffre d’affaires consolidé progresse de +5,9% à périmètre et taux de change constants (+4,7% en base publiée), soutenu par une progression des volumes ciment de près de +2% et d’un environnement prix légèrement plus favorable. Sur ces bases, l’EBITDA généré par le Groupe dans cette région est stable avec néanmoins un taux de marge sur le chiffre d’affaires opérationnel qui progresse légèrement sous l’effet de la baisse des coûts combustibles et de mesures de réduction de coûts prises en vue de s’adapter au nouvel environnement concurrentiel. Le chiffre d’affaires opérationnel de l’activité Ciment progresse de +5,8% à périmètre et taux de change constants, et reste quasi stable en base publiée (-0,4%). Le chiffre d’affaires consolidé recule quant à lui de -0,9% en base publiée mais progresse de +6,1% à périmètre et change constants. Cette amélioration de l’activité à périmètre et change constants s’explique essentiellement par une progression des volumes vendus de +10,5%. Tous les pays ont participé à cette performance. Les prix moyens de vente s’affichent globalement en baisse sur l’exercice, l’amélioration enregistrée aux États-Unis, en Égypte et au Kazakhstan ne permettant pas de compenser la baisse affichée dans les autres pays et plus particulièrement en Inde, en Turquie et en Suisse. Cette baisse a été plus limitée en Italie, au Sénégal et en France. Il est à noter qu’au 4ème trimestre, le chiffre d’affaires opérationnel est en progression de +4,8% en base publiée (+5,4% en consolidé) et de +11,5% à périmètre et change constants (+13,3% en consolidé). L’EBITDA s’établit à 380 millions d’euros, en progression de +12,2% à périmètre et taux de change constants par rapport à l’EBITDA 2015 (retraité). Cette évolution tient compte d’une progression marquée de la contribution en montants de l’Égypte, des États-Unis et de la France. Cette progression est plus légère en ce qui concerne la Suisse et la Turquie, et recule en Afrique de l’Ouest, et, dans une moindre mesure, en Inde et en Italie. En ce qui concerne la marge d’EBITDA sur le chiffre d’affaires opérationnel, elle affiche une nette amélioration sur l’exercice, à 25,5% contre 23,9% en 2015. Cette performance reflète une progression sensible de la marge en Égypte, aux États-Unis, en France, et, dans une moindre mesure, en Suisse, permettant de compenser le recul au Kazakhstan, en Inde et en Italie. Elle est quasi stable en Afrique de l’Ouest et en Turquie. Enfin, en 2016, l’EBIT s’améliore par rapport à l’EBIT 2015 (retraité) de +19,6% à périmètre et change constants (+14,4% en base publiée), et s’établit à 239 millions d’euros contre 209 millions d’euros en 2015 (retraité). Le chiffre d’affaires opérationnel de l’activité Béton & Granulats est en progression de +1,6% en base publiée et de +3,1% à périmètre et change constants. Les volumes de béton livrés sont en progression de +3,4% sur la période, soutenue par une progression en Turquie et en France qui a permis de compenser la baisse enregistrée aux États-Unis. Ils sont quasi stables en Suisse. Les volumes de granulats progressent quant à eux de +5,5%, la progression en Turquie et en Afrique de l’Ouest permettant de très largement compenser la baisse observée en Suisse. Les volumes sont quasi stables en France. Les prix de vente moyens baissent globalement, avec un recul en France dans le béton et dans les granulats, une baisse dans le béton en Suisse et en Turquie. Ces baisses ont été en partie compensées par une hausse des prix moyens dans le béton aux États-Unis et dans les granulats en Suisse et au Sénégal. Il est à noter qu’au 4ème trimestre, le chiffre d’affaires opérationnel est en très léger retrait de -0,7% en base publiée (-1,0% en consolidé) et qu’il est stable à périmètre et change constants (-0,3% en consolidé). Compte tenu de ces éléments, l’EBITDA recule de -5,9% à périmètre et taux de change constants. La marge d’EBITDA sur le chiffre d’affaires opérationnel recule légèrement à 6,1% contre 6,7% en 2015. Cette contraction résulte d’une baisse en France et, mais de façon moins sensible, aux États-Unis, en partie compensée par une amélioration au Sénégal et en Turquie. Elle est stable en Suisse. L’EBIT se contracte quant à lui de -9,3% à périmètre et taux de change constants, s’établissant à 16 millions d’euros contre 18 millions d’euros en 2015. Le chiffre d’affaires opérationnel de l’activité Autres Produits & Services est quasi stable (-0,4%) en base publiée et progresse légèrement de +1,1% à périmètre et change constants. Le chiffre d’affaires consolidé recule quant à lui de -1,6% en base publiée et de -0,7% à périmètre et change constants. La bonne performance de l’activité en France n’a pas permis de compenser le fort recul observé en Suisse essentiellement en raison d’une baisse des ventes de traverses ferroviaires suite au démarrage repoussé à 2017 de projets et d’une plus forte pression sur les prix de certains produits préfabriqués suite à la réévaluation du franc suisse. Il est à noter qu’au 4ème trimestre, le chiffre d’affaires opérationnel est en retrait de -1,4% en base publiée (-1,1% en consolidé) et de -0,7% à périmètre et change constants (-1,4% en consolidé). Sur ces bases, l’EBITDA recule à 20 millions d’euros contre 25 millions d’euros en 2015, la marge d’EBITDA sur le chiffre d’affaires opérationnel s’établissant désormais à 5,1% contre 6,2% en 2015. L’EBIT recule très sensiblement sur l’exercice, pour s’établir à 3 millions d’euros contre 19 millions d’euros en 2015. Les investissements industriels réalisés par Vicat se sont élevés à 136 millions d’euros en 2016 contre 162 millions d’euros en 2015 retraité. Cette baisse est le résultat d’investissements de maintenance qui sont restés globalement stables par rapport à 2015, et de la fin des investissements réalisés en 2015 en Égypte, liés à la construction des deux broyeurs charbon, et en Turquie, liés au redémarrage du four 1 de Bastas. Les investissements financiers réalisés sur la période s’élèvent à 63 millions d’euros contre 19 millions d’euros en 2015. Ils correspondent essentiellement à des décaissements effectués pour renforcer le maillage du Groupe dans l’activité Béton et Granulats en France, au travers d’accords de partenariat et/ou de rachats de participation, ainsi que de titres divers, créances et prêts. Par ailleurs, ce montant prend en compte le reclassement en créance à hauteur de 20 millions d’euros de disponibilités ayant fait l’objet d’une saisie conservatoire sur les comptes d’une société indienne du Groupe, Bharathi Cement, dans le cadre d’une procédure d’enquête diligentée par les autorités administratives et judiciaires sur des faits antérieurs à l’entrée de Vicat dans son capital. En 2015, les investissements financiers étaient principalement constitués de prêts, créances et avances consentis. Sur l’exercice 2017, le Groupe s’attend à une amélioration de ses performances, s’appuyant sur la poursuite de la croissance aux États-Unis, en France, en Inde et au retour à la croissance en Europe (hors France) et au Kazakhstan. Ces éléments devraient permettre de compenser la hausse attendue des coûts de l’énergie et la baisse de la profitabilité en Égypte, compte tenu de la très forte dévaluation intervenue fin 2016. Dans ce contexte, le Groupe poursuivra en 2017 sa politique d’optimisation de ses cash-flows et de réduction de son niveau d'endettement. À PROPOS DU GROUPE VICAT Le groupe Vicat emploie plus de 8 000 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 2,454 milliards d'euros en 2016, provenant de ses activités de production de Ciment, de Béton & Granulats et Autres Produits & Services. Le Groupe est présent dans 11 pays : France, Suisse, Italie, États-Unis, Turquie, Égypte, Sénégal, Mali, Mauritanie, Kazakhstan et Inde. Plus de 68% de son chiffre d’affaires est réalisé à l’international. Le groupe Vicat est l'héritier d'une tradition industrielle débutée en 1817 avec l'invention du ciment artificiel par Louis Vicat. Créé en 1853, le groupe Vicat exerce aujourd’hui 3 métiers principaux que sont le Ciment, le Béton Prêt à l'Emploi (BPE) et les Granulats, ainsi que des activités complémentaires à ces métiers de base. Avertissement : Ce communiqué de presse peut contenir des informations de nature prévisionnelle. Ces informations constituent soit des tendances, soit des objectifs, et ne sauraient être regardées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance. Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes, tels que décrits dans le Document de Référence de la Société disponible sur son site Internet (www.vicat.fr). Elles ne reflètent donc pas les performances futures de la Société, qui peuvent en différer sensiblement. La Société ne prend aucun engagement quant à la mise à jour de ces informations. Des informations plus complètes sur Vicat sont disponibles sur son site Internet www.vicat.fr.


News Article | February 17, 2017
Site: www.businesswire.com

Cerenis Therapeutics (Paris:CEREN) (FR0012616852- CEREN - Eligible PEA-PME), société biopharmaceutique internationale spécialisée dans la découverte et le développement de thérapies HDL («bon cholestérol») innovantes pour traiter les maladies cardiovasculaires et métaboliques, annonce ce jour ses résultats annuels 2016, arrêtés par le conseil d’administration du 17 février 2017. Les procédures d’audit sur les comptes sociaux et consolidés ont été effectuées par les commissaires aux comptes et le rapport de certification est en cours d’émission. Cyrille Tupin, Directeur Financier de Cerenis, déclare : « Le niveau de consommation de trésorerie, conforme à nos attentes, est directement lié aux avancées cliniques de nos deux principaux produits, CER-001 et CER-209, potentielles percées thérapeutiques innovantes adressant des indications qui comptent parmi les enjeux majeurs de santé publique au plan mondial que sont les maladies cardiovasculaires et les stéatoses hépatiques. Les solides ressources financières dont dispose actuellement la Société nous autorisent à envisager sereinement les développements cliniques prévus en 2017, relatifs à la phase I de CER-209 et TANGO, la phase III de CER-001 ». Conformément aux attentes, Cerenis Therapeutics n'a pas généré de chiffre d'affaires au cours de l’exercice 2016, les produits de la Société étant en phase de recherche et développement. Actuellement, Cerenis Therapeutics poursuit le développement clinique de CER-001, mimétique de la particule pré-bêta HDL contenant de l'apoA-I humaine recombinante, suite à l’achèvement de l’étude CARAT, une étude clinique de phase II, chez des patients post Syndrome Coronarien Aigu (post-SCA), et au travers de TANGO, une étude de phase III actuellement en cours chez des patients atteints d’Hypoalphalipoprotéinémie Familiale Primaire (FPHA : déficience en HDL due à des défauts génétiques et regroupant différentes maladies orphelines). Les résultats de CARAT et TANGO sont respectivement attendus au premier et troisième trimestre 2017. Cerenis continue aussi le développement clinique de CER-209, un nouvel agoniste spécifique du récepteur P2Y13 pour le traitement des Hépatites Graisseuses Non Alcooliques (NAFLD) et de la StéatoHépatite Non Alcoolique (NASH). Le recrutement des premiers sujets devrait débuter au premier trimestre 2017. Les dépenses de R&D s’élèvent à 17,0 M€ en 2016 contre 12,6 M€ en 2015. Leur augmentation traduit principalement la poursuite des études cliniques CARAT et TANGO. Les dépenses concernent, en majeure partie, les frais de personnel induits par les travaux de recherche et développement ainsi que les frais de sous-traitance et de consultants liés aux études et à la gestion des brevets. Dans une moindre mesure, l’augmentation des paiements en actions, conformément à l’application de la norme comptable IFRS 2 « Paiement fondé sur des actions », participe également à l’augmentation des dépenses de R&D. Le recrutement des patients s’est achevé en août 2016, et le dernier patient a reçu la dixième et ultime administration de CER-001 ou de placebo au quatrième trimestre 2016. Les résultats de l’étude CARAT sont attendus au plus tard à la fin du premier trimestre 2017. Le risque de récidive de crise cardiaque chez les patients qui viennent de subir un syndrome coronarien aigu (SCA) reste très élevé et représente un besoin médical important non satisfait. CER-001 apporterait une chance unique de réduire le risque de récidive dans les premiers mois suivant la survenance d’un SCA en réduisant rapidement les plaques d’athérome. CER-001, en complément des traitements conventionnels post-SCA incluant les traitements hypolipidémiants de longue durée, pourrait permettre une réduction additionnelle du taux de morbidité et de mortalité et pourrait devenir par conséquent le traitement standard pour les patients ayant subi un SCA. La publication des résultats de l’étude LOCATION dans le journal scientifique de référence de l’European Atherosclerosis Society (EAS), en juin 2016, témoigne de l’intérêt de la communauté scientifique pour CER-001 et par conséquent de la solidité de la preuve de concept. L’étude LOCATION, dont les résultats avaient été annoncés en juillet 2015, a fourni la première preuve du ciblage sélectif par CER-001 des plaques d'athérosclérose chez les patients, et a souligné le rôle de la perméabilité de ces plaques pour la pénétration d’un mimétique de HDL dans celles-ci. L'étude a évalué huit patients présentant une sténose carotidienne supérieure à 50%. Ces patients ont reçu une administration de CER-001 (3 mg/kg) marquée au Zirconium-89, un traceur adapté à l'imagerie TEP/CT, pour déterminer dans quelle proportion CER-001 cible et pénètre les plaques d'athérosclérose. L’effet sur la capacité d’efflux de cholestérol, un marqueur inversement proportionnel à l'incidence des événements cardiovasculaires1, a aussi été déterminé. En décembre 2016, la US Food and Drug Administration (FDA) a informé Cerenis Therapeutics que CER-209 pouvait entrer en développement clinique. Cette autorisation de la FDA (IND, Investigational New Drug application) porte sur une étude clinique de phase I pour le candidat-médicament CER-209, un agoniste du récepteur P2Y13, chez des volontaires sains, dans les NAFLD et la NASH. CER-209, un agoniste innovant et sélectif du récepteur P2Y13, entraîne une diminution des plaques d’athérome situées au niveau de l’aorte et des carotides ainsi qu’une régression importante de l’accumulation des graisses hépatiques (stéatose) dans un modèle préclinique validé. Cerenis prévoit de débuter le recrutement des sujets au premier trimestre 2017. Les résultats précliniques de CER-209 ont été présentés en février 2016 lors du Symposium International Asian Pacific Association for the study of the liver (APASL) qui s’est déroulé à Tokyo. Deux posters ont été présentés à cette occasion. A propos de Cerenis : www.cerenis.com Cerenis Therapeutics Holding est une société biopharmaceutique internationale dédiée à la découverte et au développement de thérapies HDL innovantes pour le traitement des maladies cardiovasculaires et métaboliques. Le HDL est le médiateur primaire du transport retour du cholestérol (ou RLT), la seule voie métabolique par laquelle le cholestérol en excès est retiré des artères et transporté vers le foie pour élimination du corps. Cerenis développe un portefeuille de thérapies HDL, dont des mimétiques de particules HDL pour induire la régression rapide de la plaque d’athérome chez des patients à risque tels ceux atteints de syndrome coronarien aigu et les patients souffrant de déficience en HDL, ainsi que des molécules qui augmentent le nombre de particules HDL afin de traiter les patients atteints d’athérosclérose et de maladies métaboliques associées telles que la StéatoHépatite Non Alcoolique (NASH) et les Hépatites Graisseuses Non Alcooliques (NAFLD). A propos du CER-001 CER-001 est un complexe obtenu par bioingénierie contenant de l'apoA-I humaine recombinante, la protéine naturelle des HDL, et des phospholipides dont un chargé négativement. Sa composition a été optimisée afin d'imiter la structure et les propriétés bénéfiques des HDL naturelles naissantes, autrement connues sous la dénomination pré-bêta HDL. Son mécanisme d'action est d'augmenter l'apoA-I et le nombre de particules HDL de façon transitoire. Ceci afin de stimuler l’élimination du cholestérol et autres lipides en excès des tissus dont la paroi artérielle puis de les transporter vers le foie pour élimination via la voie métabolique appelée Transport Retour des Lipides ("Reverse Lipid Transport" ou RLT). Les précédentes études cliniques de phase II ont apporté d’importants résultats démontrant l’efficacité de CER-001 à faire régresser l’athérosclérose dans plusieurs lits vasculaires distincts chez des patients représentant l’ensemble du spectre de l’homéostasie du cholestérol. La totalité des résultats à ce jour indiquent que CER-001 effectue toutes les fonctions des pré-bêta HDL naturelles et a le potentiel de devenir sur le marché le meilleur de la classe des mimétiques de HDL. A propos du CER-209 CER-209 est le premier candidat-médicament dans sa catégorie, celle des agonistes du récepteur P2Y13. Le récepteur P2Y13 est un membre de la famille bien connue des récepteurs P2Y, qui comprend notamment le récepteur P2Y12, cible de médicaments à succès tels que l’agent anti-thrombotique Clopidogrel (Plavix®). CER-209 est un agoniste spécifique du récepteur P2Y13 et il n’interagit pas avec le récepteur P2Y12. Les études précliniques ont montré que le CER-209 agit sur la dernière étape de la voie métabolique de transport retour des lipides, ou RLT, augmente la reconnaissance des HDL par le foie et facilite l’élimination des lipides dans les selles, conduisant finalement à la régression de la plaque d’athérome. En raison des effets métaboliques favorables observés sur le foie au cours des expériences précliniques, le CER-209 pourrait offrir un mécanisme nouveau pour le traitement de la StéatoHépatite Non Alcoolique (NASH) et des Hépatites Graisseuses Non Alcooliques (NAFLD).


News Article | February 27, 2017
Site: www.prnewswire.co.uk

Ian Page, Chief Executive Officer: "Our core portfolio continues to grow, the enhanced product pipeline is delivering new products and good progress has been made on the rationalisation and integration of our recent acquisitions." The Group has performed strongly throughout the first six months of the financial year ending 30 June 2017 (the Period). This result has been driven by a solid revenue performance in our core businesses, good market penetration from recently launched pipeline products and a strong performance from our recent acquisitions. The operating profit performance has been enhanced by the successful rationalisation and integration of these acquisitions, prudent cost control in our core businesses and a significant favourable foreign exchange tail wind. -  Total Group revenue of £172.6 million, a growth of 34.7% at Constant Exchange Rate (CER) (55.9% at Actual Exchange Rate (AER)). -  Core (excluding acquisitions) European Pharmaceuticals (EU Pharmaceuticals) Segment revenue growth of 5.9% at CER (20.0% at AER). -  Core North American Pharmaceuticals (NA Pharmaceuticals) Segment revenue growth of 10.2% at CER (31.7% at AER). -  Sales growth across all product groups; Companion Animal Products (CAP), Food producing Animal Products (FAP), Equine and Diets. -  Underlying operating profit increased by 28.6% at CER (47.1% at AER). -  Net cash inflow from underlying operating activities of £43.9 million with a cash conversion of 124.0%. The Group continues to perform well with current trading meeting management expectations. Our core portfolio continues to grow, the enhanced product pipeline is delivering new products and good progress has been made on the rationalisation and integration of our recent acquisitions. The Board therefore remains confident in our strategy, our future prospects and our expectations for full year performance. To read the 2017 Half Yearly Report in full please visit http://www.dechra.com All growth rates for both underlying and reported financial results included in the Dechra report are at CER, unless otherwise stated. This shows the year on year growth rates as if exchange rates had remained the same as in the previous year. The Group presents a number of non-GAAP Alternative Performance Measures (APM's). This allows investors to understand better the underlying performance of the Group, by excluding amortisation of acquired intangibles and impairment (if any) of acquired intangibles, acquisition expenses, fair value of uplift of inventory acquired through business combinations, rationalisation costs, loss on extinguishment of debt, and fair value and other movements on deferred and contingent consideration. EBITDA is defined as underlying earnings before interest, tax, depreciation and amortisation.


CALGARY, ALBERTA--(Marketwired - Feb. 9, 2017) - Canadian Equipment Rentals Corp. ("CER" or the "Company") (TSX VENTURE:CFL) is pleased to announce that further to its press release dated January 31, 2017, it has completed the sale of the assets of its wholly-owned subsidiary, 4-Way Equipment Rentals Corp. to Cooper Rentals Canada Inc. Gross cash proceeds from the transaction will be approximately $8.5 million. Net proceeds after transaction costs and post-closing adjustments will be applied against CER's senior indebtedness. About Canadian Equipment Rentals Corp. Canadian Equipment Rentals Corp. is a Canadian public corporation and parent company to Zedcor Energy Services Inc. ("Zedcor"). Zedcor is engaged in the rental of surface equipment and accommodations to the Western Canadian Oil and Gas Industry. The Company trades on the TSX Venture Exchange under the symbol "CFL". About Cooper Rentals Canada Inc. Cooper Rentals Canada Inc., headquartered in Mississauga, Ontario, is a full-service construction equipment rental company, servicing contractors across Ontario and Quebec. Cooper specializes in the rental of compact, aerial and heavy construction equipment while providing a wide range of related services and supplies. Forward-Looking Statements and Information Certain statements included or incorporated by reference in this press release constitute forward-looking statements or forward-looking information. Forward-looking statements or information may contain statements with the words "anticipate", "believe", "expect", "plan", "intend", "estimate", "propose", "budget", "should", "project", "would have realized', "may have been" or similar words suggesting future outcomes or expectations. Forward-looking statements in this press release include the payment of net proceeds after transaction costs against the CER senior indebtedness. Although the Company believes that the expectations implied in such forward-looking statements or information are reasonable, undue reliance should not be placed on these forward-looking statements because the Company can give no assurance that such statements will prove to be correct. Forward-looking statements or information are based on current expectations, estimates and projections that involve a number of assumptions about the future and uncertainties. Although management believes these assumptions are reasonable, there can be no assurance that they will be proved to be correct, and actual results will differ materially from those anticipated. For this purpose, any statements herein that are not statements of historical fact may be deemed to be forward-looking statements. The forward-looking statements or information contained in this press release are made as of the date hereof and the Company assumes no obligation to update publicly or revise any forward-looking statements or information, whether as a result of new contrary information, future events or any other reason, unless it is required by any applicable securities laws. The forward-looking statements or information contained in this press release are expressly qualified by this cautionary statement. Neither TSX Venture Exchange nor its Regulation Services Provider (as that term is defined in the policies of the TSX Venture Exchange) accepts responsibility for the adequacy or accuracy of this release.

Loading CER collaborators
Loading CER collaborators